US Indymedia Global Indymedia Publish About us
Printed from Boston IMC : http://boston.indymedia.org/
Boston.Indymedia
IVAW Winter Soldier

Winter Soldier
Testimonies
Brad Presente

Other Local News

Spare Change News
Open Media Boston
Somerville Voices
Cradle of Liberty
The Sword and Shield

Local Radio Shows

WMBR 88.1 FM
What's Left
WEDS at 8:00 pm
Local Edition
FRI (alt) at 5:30 pm

WMFO 91.5 FM
Socialist Alternative
SUN 11:00 am

WZBC 90.3 FM
Sounds of Dissent
SAT at 11:00 am
Truth and Justice Radio
SUN at 6:00 am

Create account Log in
Comment on this article | Email this article | Printer-friendly version
News :: Education
Misère de richesse . Richesse de misère .
17 Jun 2010
Comprendre les mécanismes du fonctionnement des trois étages de l ' encéphale humain en situation sociale .
" La CNT - AIT lutte aussi contre le projet de statue de Durruti , idée lumineuse de la
CGT ( qui se prétend anarcho-syndicaliste , avec des délégué-e-s syndicaux , qui participe aux élections professionnelles et bosse avec SUD ...) . Or les anarchistes n ' ont ni chef ni modèle . L ' anarchie et les anarchistes ne sont pas des marchandises qu ' on vend ou qu ' on exploite , mais ça la CGT refuse de le comprendre . "


" Anarchosyndicalisme , ( Juin-Juillet-Août 2010 ) mensuel de la CNT/AIT


Tout ce que nous voyons , est l ' exacte réplique de la façon dont nos cerveaux sont organisés . Tout ce qui est dehors , est la manifestation de ce qui se passe dans nos cerveaux .
Nous construisons des villes et des rapports sociaux qui sont la projection de ce qui se passe dans nos cerveaux .
Tout ce que nous disons , tout ce que nous construisons , tout ce que nous entendons , tout ce que nous pensons , tout ce que nous écrivons , est de l ' architecture .
L ' architecture de nos cerveaux est un copié/collé de toutes les architectures existantes . Ce qu ' il y a à l ' extérieur , c ' est ce qu ' il y a dans nos cerveaux . Le comprenez-vous ?
nous regardons nos bâtiments , nous regardons nos mégapoles ,nous regardons tout ce que vous voudrez , et nous voyons comment nos cerveaux sont structurés .


Nos sociétés sont organisées comme le sont nos cerveaux , car ce sont nos cerveaux qui organisent les sociétés . Tout ce qu ' il y a dans nos cerveaux se voit partout dehors . Ce qu ' il y a dehors , ce sont nos cerveaux .
L ' organisation architectonique de nos encéphales , est l ' organisation spectaculaire marchande techno-industrielle . Et toute organisation politique est une politique de l ' organisation . L ' organisation tourne en boucle sur elle-même . Elle même est une boucle qui tourne dans l ' organisation . Les traces de l ' écoulement du temps se lisent tant sur les édifices publics que sur nos visages et nos corps . Et au fond , pour que la présente société de consommation s ' effondre , il suffirait simplement de faire grève de l ' acte , et de rester simplement chez soi . Il suffirait de rester dans son lit , de ne plus participer à rien ou presque , pour que cette société de profit , se fracasse contre sa propre absurdité .


" Si madame Margaret Thatchter ne porte jamais de mini-jupe , c ' est
parceque l ' on y verrait les couilles . "


Henri Laborit , biologiste des comportements , ( 1914-1995 , au début des années 1980 )


C ' est donc l ' organisation de nos cerveaux , qui fait qu ' une minorité de riches , vivent sur le dos , d ' une majorité de pauvres .
Et n ' est-ce-pas absurde de voter pour des gens qui représentent une société absurde ? et je suis fier de n ' avoir jamais été inscrit sur aucune liste électorale . Dans la politique , l ' absurde se révèle par ses quatre composantes bourgeoises , l ' extrême gauche , la gauche , la droite , l ' extrême droite . Ces quatre métastases de l ' absurde de la politique , sont surtout la politique de l ' absurde .
Et la plupart des gens prononcent des discours , sans se rendre compte , que s ' ils/elles prononcent des discours , c ' est qu ' ils/elles ont à cet effet , un cortex orbitofrontal , un cerveau donc , qui leur permet de pouvoir le faire . Et ce cortex orbitofrontal est entièrement conditionné /engrammé par la société dans laquelle ils/elles vivent . Et tout discours est logique dans son absurdité , car il n ' est que l ' absurdité de la logique .


Chaque son , chaque image , codant pour la maçonnerie du cerveau triunique , aussi sûrement que la truelle du maçon qui cimente son mur . La maçonnerie du cerveau trinitaire humain , est avant tout le discours logique qui façonnera tous les comportements humains . Et le discours logique qui n ' est que la logique du discours , va justifier toutes les mesures économiques et politiques , que peuvent prendre les gouvernements réactionnaires et fascistes libéraux , en ignorant que ce discours logique est en fait impulsé , par la recherche de dominance et la satisfaction des trois instincts basiques , à savoir , boire , manger , copuler . C ' est donc encore une fois , le cerveau reptilien , qui anime la plupart de nos discours logiques , sans que nous nous en rendions véritablement compte . Ainsi , c ' est l ' image idéale que l ' on se fait de soi-même qui est blessée , lorsque l ' on nous insulte ou nous méprise . Et qui n ' aurait pas d ' image idéal de lui-même serait invexable .


" Cherchons anarchistes de boutique , hautement qualifiés , bonne présentation , présentés par parents . Cherchons socialistes , toujours du coté des patrons et des banques PS : parti socialiste , s comme salauds , p comme pourris .
Cherchons communistes staliniens , références exigées en contre - révolution . Cherchons gauchistes , diplômes demandés , préférence à futurs sociaux - traitres . "


Patrice Faubert , ( puète , peuète , pouète , né en 1951 )


Et l ' on ne peut correspondre à une image , quelque soit cette image , justement parce que elle n ' est qu ' une image . Nous sommes dans un programme neuronal , le programme du discours réducteur , qui doit rester dans son seul sujet . Il n ' y a pas des misères , il y a la misère . Il n ' y a pas des libertés , il y a la liberté . Ce qui permet la tyrannie , nous le savons , c ' est une multitude de complicités . Un tyran tout seul , cela ne peut exister . Il lui faut pour exercer sa tyrannie , beaucoup de complicité explicite et implicite . Et la plupart des gens , n ' aspirent en fait , qu ' à prendre la place du tyran . Le biologiste des comportements , feu Henri Laborit ( 1914-1995 ) , avait été invité sur radio libertaire en 1984 , et il en avait profité justement pour dire à l ' antenne , que s ' il avait été invité , c ' est précisément parce qu ' il était un dominant . Car , l ' on n ' avait pas invité un ouvrier de chez Renault ... par exemple ... et bien souvent , ceux et celles , qui dans les organisations libertaires défendent les intérêts de la classe ouvrière ( bravo à eux et elles , cependant ) , ne sont pas eux-mêmes , elles-mêmes , des ouvriers et ouvrières .


La plupart du temps , les gens concernés s ' en fichent , par manque de culture politique , par manque de conviction , et ils/elles ont peur de perdre le peu qu ' ils/elles ont déjà .
Mais il ne faut pas désespérer du désespoir . Même , et surtout , s ' il n ' y a pas d ' épanouissement dans la misère . Et nous sommes tous et toutes dans la misère . Le comprenez-vous ? L ' autorité , c ' est la misère . La séparation , c ' est la misère . TF1 c ' est la misère . Et nous ne partageons que nos misères . L ' argent , c ' est la misère . La politique , c ' est la misère . Regardez toutes ces têtes de crétins et crétines à la télévision . Ceux et celles qui se croient " riches " , c ' est la misère . Mais la misère sait se déguiser en fausses richesses . La misère morale , la misère affective , la misère sexuelle , la misère matérielle , tant et tant de misères .Toutes les détresses sont la misère . Tous ces gens qui se suicident , sans compter les accidents d ' automobile , qui sont des suicides camouflés , en accidents de la circulation . Feu l ' écrivain Céline ( 1894-1961 ) , l ' avait déjà constaté .


" Le seul moyen d ' avoir une bonne idée
est d ' en avoir beaucoup . "


Linus Pauling , 1901-1994 , ( prix Nobel de chimie en 1954 , et de la paix en 1962 )


Le suicide étant la fuite la plus libératrice . Donc , il nous faut nous les " libertaires " , nous mélanger avec les gens de la rue . Ceux et celles , qui ont du mal à payer leur loyer , qui font de la taule de temps en temps , qui savent juste lire et écrire , et qui se foutent des théories et des beaux discours . Bref , ne vous en déplaise , des gens qui sont depuis longtemps mes amis/amies , et mon milieu .
Nous autres les sans grade , les sans ceci , les sans cela , nous n ' aimons pas que l ' on parle à notre place . Nous voulons une autre société , mais peu nous importe qu ' elle s ' appelle l ' anarchie ou peau de banane . Car les mots ne sont que des mots , et la blablalogie du ceci , n ' est que le ceci de la blablalogie . Nous autres les petites gens , nous autres les êtres ordinaires , nous nous méfions des organisations , même des organisations " libertaires " , car toutes les organisations trahissent un jour , les buts finaux ... nous savons bien , qu ' il faudra toujours s ' activer un peu , ne serait-ce que pour manger , se vêtir , se loger , et vivre dans des conditions correctes .


Faudra t-il absolument que cela passe par un syndicat anarchiste ? faudra t -il absolument que cela passe par des organisations libertaires ? car , la révolution n ' aura plus besoin ni des syndicats , ni des organisations . Cela serait sa négation . Et il faut espérer que nous aurons à prendre le train en marche , tant les gens du " dehors " auront de plus grandes et de plus belles exigences que les nôtres ! ce qui peut surprendre , c ' est le très faible nombre d ' adhérents/adhérentes dans les organisations anarchistes . Comment cela se fait-il , alors qu ' il y a tant de misère ? et si le problème , cela n ' était pas l ' anarchisme mais les " anarchistes " ? et si le problème , cela n ' était pas le communisme mais les " communistes " . Et puis , les gens craignent la langue de bois , les sujets tabous , tout ce qui est plombé , le politiquement correct , l ' anarchistement correct , qu ' il y a partout dans les organisations politiques , y compris " libertaires " ...
Si encore , l ' on pouvait y parler de tout , mais non , y ' a des sujets interdits , des mots interdits , et surtout pas le droit de parler de soi . Hé , les gars et filles , lâchez-vous un peu !


" Non mais t ' as déjà vu ça ? en pleine paix , y chante et pis crac , un bourre-pif , mais il est complètement fou ce mec ! Mais moi les dingues j'les soigne , j'men vais lui faire une ordonnance , et une sévère , j'vais lui montrer qui c ' est Raoul ! Aux quatre coins d'Paris qu ' on va l'retrouver éparpillé par petits bouts façon puzzle . Moi quand on m ' en fait trop j'correctionne plus , j'dynamyte ...j'disperse , et j'ventile ...


Raoul Volfoni / Bernard Blier ( 1916-1989 ) , film , les tontons flingueurs , 1963


Bref , y ' a de multiples raisons à la désaffection des organisations politiques libertaires , mais elles ne sont jamais prises en considération . L ' on y est jamais comme un poisson dans l ' eau , mais plutôt comme un poisson hors de l ' eau . Et puis le dogmatisme , et l ' esprit peu ouvert étant le propre de tous les cercles militants libertaires , pas étonnant à ce que personne ne s ' y bouscule . Là où l ' idéologie s ' impose , s ' éteint toute forme de vie .Là où la bureaucratie s ' impose , s ' éteint toute forme de vie . Là où le militantisme s ' impose , s ' éteint toute forme de vie . Car , il ne faut jamais sortir de la charte , du programme , et tout programme est une aliénation qui n ' est que le programme de l ' aliénation . Dans cette société spectaculaire marchande techno-industrielle , tout fonctionne comme à l ' armée , comme à l ' école , comme dans une prison . Ou est-ce que l ' on respire ? j ' ai à une époque de ma vie , donné des cours de biologie des comportements ( le seul professeur au noir de toute la France ) , à des futurs éducateurs sportifs et futures éducatrices sportives , dans un centre de formation , et mes élèves comprirent vite ce que sont des niveaux d ' organisation , et comment fonctionnent les trois étages du cerveau humain en situation sociale .


Comme quoi , il suffirait d ' apprendre autre chose que les hiérarchies et les compétitions , pour que tout se transforme relativement vite . Et pourquoi nous censurer les uns/unes les autres ? nous sommes si peu lus /lues . Nous nous lisons les uns/unes les autres , et encore , c ' est tout , mais le grand public nous ignore , car il ignore jusqu ' à nos existences . Donc à quoi bon la censure/modération , puisque de toutes façons , nous sommes dans l ' écriture clandestine . Au fond , c ' est flatteur d ' être censuré/modéré , car cela signifie que ce que vous écrivez / nous écrivons est dangereux , pour une idéologie ou des idéologies , pour une religion ou des religions , ou aussi parfois hors sujet ... comme certains délires sur les " extraterrestres " . Mais , nous sommes des adultes " affranchis " , et nous sommes capables de faire le tri . Et le manque de place , me direz-vous ? ça , c ' est un argument spécieux , malhonnête , car il cache sa véritable motivation , qui est toujours idéologique . Ainsi , cela m ' a amusé de voir mes articles censurés/atomisés sur le site social-démocrate " Bellacio " , car ils/elles ne pouvaient faire autrement que de les refuser , de la façon dont leurs cerveaux sont organisés . Je suis un de leurs moustiques qu ' ils/elles se doivent d ' écraser . Bref , l ' on s ' amuse comme on le peut !


" Garance : ( Arletty , 1898-1992 )
-oh ! ce n ' est pas ça , mais ils sont vraiment trop laids .
Lacenaire : ( Marcel Herrand , 1897-1953 )
-Ah ! c ' est vrai qu ' ils sont laids . Comme j ' aimerais en supprimer le plus possible .
Garance :
-Toujours cruel Pierre François ?
Lacenaire :
-Je ne suis pas cruel , je suis logique . Depuis longtemps , j ' ai déclaré la guerre à la société .


Les enfants du paradis , film ( 1945 ) de Marcel Carné ( 1906-1996 )


Recevez mon salut libertaire paraphysicien non encarté . Patrice Faubert dit Pat l ' invité www.hiway.fr LIENS : http://hiway.fr et http://www.hiway.fr//Pages/InviT10.html

This work is in the public domain
Add a quick comment
Title
Your name Your email

Comment

Text Format
Anti-spam Enter the following number into the box:
To add more detailed comments, or to upload files, see the full comment form.