US Indymedia Global Indymedia Publish About us
Printed from Boston IMC : http://boston.indymedia.org/
Boston.Indymedia
IVAW Winter Soldier

Winter Soldier
Testimonies
Brad Presente

Other Local News

Spare Change News
Open Media Boston
Somerville Voices
Cradle of Liberty
The Sword and Shield

Local Radio Shows

WMBR 88.1 FM
What's Left
WEDS at 8:00 pm
Local Edition
FRI (alt) at 5:30 pm

WMFO 91.5 FM
Socialist Alternative
SUN 11:00 am

WZBC 90.3 FM
Sounds of Dissent
SAT at 11:00 am
Truth and Justice Radio
SUN at 6:00 am

Create account Log in
Comment on this article | Email this article | Printer-friendly version
News :: Education
Le logarithme paraphysique
04 Aug 2012
La normalité anormalité, anormalité de la normalité...
Là où tout est compétitivité
Être agressif est totalement encouragé
C'est même une stricte normalité
Et vouloir refuser toute agressivité
Est considéré comme parfaite anormalité
L'agressivité à son staphylococcus aureus
Cette spirale logarithmique d'un Zeus
Que plus aucun antibiotique ne peut arrêter
A force de partout, en avoir abusé
Allons donc à l'assaut de tous les étouffoirs
Afin de ne plus nous faire avoir
Tout ce qui est dans une norme
Rentre dans un cadre de normalité
Tout ce qui est d'une autre forme
Est dans la poubelle de l'anormalité
L'on peut-être gros
Mais point trop n'en faut
Et de toutes façons, l'argent rend beau
Pour lui, l'on se jette à l'eau
Logarithme de la normalité
Logarithme de l'anormalité
Toujours e = 2,7182818 dans une toile d'araignée
Comme dans la normalité anormalité
Comme dans l'anormalité normalité
Et encore e = 2,7182818 dans la norme assermentée
Tout ce qui fait quelque chose
Tout ce qui veut quelque chose
N'est pas humain
Par exemple, le musicien ou l'écrivain
Activités aliénées, comme le travail salarié
Cela participe à toute l'inhumanité
Car, l'être humain dans sa globalité
N'est ni patron, ni ouvrier
Ni peintre, ni musicien
Ni poète, ni écrivain
Ni érudit, ni physicien
Ni ignorant, ni savant
Ni arriéré, ni cultivé
Ni militant, ni partisan
Oh! que c'est difficile de n'être rien
Mais tout bêtement, un homo sapiens sapiens, donc un africain
De toutes les époques, de toutes les couleurs
De toutes les défroques
De toutes les ferveurs
Et nos plus grands savants, n'y connaissent rien
La normalité de l'anormalité
L'anormalité de la normalité
Être trop grand, trop petit
Trop de ceci, trop de cela
Dans l'infini du fini
Dans le fini de l'infini
Il nous faut nous révolutionner
Et nous méfier de toutes les idées
Qui ne sont jamais que des idées
Il nous faut nous révolutionner
Et nous méfier des théories
Qui ne sont toujours que des théories
Car cela n'est jamais la vie!
La normalité de vivre en couple
Et ainsi de s'engueuler, de se pourrir les nuits
La normalité c'est aussi d'être en groupe
Et ainsi de boire les mêmes soupes
L'individu seul est suspect
Il n'est pas des nôtres, non mais!
De toutes choses, nous faisons normalité
Bien sûr, quand cela nous arrange
De toutes choses, nous faisons anormalité
Bien sûr, quand cela nous dérange
Ce qui nous déplaît à tous les défauts
Ce qui nous plaît est tout à fait beau
En vérité, la souffrance ne sait pas vivre
Et tant de gens en sont ivres!
Toujours à se plaindre, toujours à geindre
Il est pourtant si simple, et sans feindre
Quand par exemple, il fait beau
D'aller se baigner dans un ruisseau
Il est pourtant si simple, et sans feindre
Quand par exemple, il fait froid
D'aller se promener dans des bois
Ou sans bouger de chez soi
Et simplement dans son imagination
De faire toutes les révolutions!
Non Maxime, le libre arbitre n'existe pas
C'est justement le savoir, qui permet d'éviter ses appâts
Toutes les croyances sont des pommades
Elles vont chez les humains, elles sont nomades
Toutes les religions sont des ignominies
De la vie, toutes font fi!





Patrice Faubert ( 2012) pouète, puète, peuète, paraphysicien, Pat dit l'invité sur "hiway.fr"


Where all is competitiveness
To be aggressive is completely encouraged
It is even a strict normality
And to want to refuse any aggressiveness
Is regarded as perfect abnormality
Aggressiveness with its staphylococcus aureus
This spiral logarithmic curve of a Zeus
That more no antibiotic can stop
Through everywhere, to have misused it
Thus let us go to the attack of all the chokes
In order to more make us have
All that is in a standard
Return within a framework of normality
All that is of another form
Is in the dustbin of the abnormality
One perhaps large
But is not too not necessary any
And in any case, the money makes beautiful
For him, one throws oneself to water
Logarithm of normality
Logarithm of the abnormality
Always E = 2.7182818 in a cobweb
As in normality abnormality
As in the abnormality normality
And still E = 2.7182818 in the sworn in standard
All that does something
All that wants something
Is not human
For example, the musician or the writer
Alienated activities, like paid work
That takes part in all inhumanity
Because, the human being in its globality
Is neither owner, nor blue-collar worker
Neither painter, nor musician
Neither poet, nor writer
Neither scholar, nor physicist
Neither ignoramus, nor scientist
Neither postponed, nor cultivated
Neither militant, nor partisan
Oh! that it is difficult not to be nothing
But all stupidly, a homo sapiens sapiens, therefore African
From all the times, all the colors
Of all the rags
Of all enthusiasms
And our larger scientists, know nothing there
The normality of the abnormality
The abnormality of normality
To be too large, too small
Too much of this, too of that
In the infinite one of finished
In finished the infinite one
It is necessary for us to be revolutionized
And to be wary of all the ideas
Who are never but ideas
It is necessary for us to be revolutionized
And to be wary of the theories
Who are always only theories
Because that is never the life!
The normality of living in couple
And thus of engueuler, to rot itself nights
Normality is also to be in group
And thus of drinking same soups
The individual alone is suspect
It is not ours, not but!
Of all things, we make normality
Of course, when that arranges us
Of all things, we make abnormality
Of course, when that disturbs us
What displeases to us with all the defects
What we like is completely beautiful
In truth, the suffering cannot live
And so much of people are drunk!
To always complain, always to groan
It is however so simple, and without pretending
When for example, the weather is nice
Of going to bathe in a brook
It is however so simple, and without pretending
When for example, the weather is cold
Of going to walk in wood
Or without moving of at home
And simply in its imagination
To make all the revolutions!
Non Maxime, the free will does not exist
It is precisely the knowledge, which makes it possible to avoid its soft foods
All the beliefs are pomades
They go to the human ones, they are wandering
All the religions are ignominies
Life, despizes!





Patrice Faubert (2012) pouète, puète, peuète, paraphysician, Stalemate says the guest on “hiway.fr”

This work is in the public domain
Add a quick comment
Title
Your name Your email

Comment

Text Format
Anti-spam Enter the following number into the box:
To add more detailed comments, or to upload files, see the full comment form.