US Indymedia Global Indymedia Publish About us
Printed from Boston IMC : http://boston.indymedia.org/
Boston.Indymedia
IVAW Winter Soldier

Winter Soldier
Testimonies
Brad Presente

Other Local News

Spare Change News
Open Media Boston
Somerville Voices
Cradle of Liberty
The Sword and Shield

Local Radio Shows

WMBR 88.1 FM
What's Left
WEDS at 8:00 pm
Local Edition
FRI (alt) at 5:30 pm

WMFO 91.5 FM
Socialist Alternative
SUN 11:00 am

WZBC 90.3 FM
Sounds of Dissent
SAT at 11:00 am
Truth and Justice Radio
SUN at 6:00 am

Create account Log in
Comment on this article | Email this article | Printer-friendly version
Commentary :: Technology
Du Larzac à Notre-Dame-des-Landes
13 Nov 2012
Quand la société spectaculaire marchande techno-industrielle, teste les populations...
Si la résistance à l'aéroport
De Notre-Dame-des-Landes
N'empêche pas ce mauvais sort
A la réaction, tout sera permis, alors
C'est en vérité, un enjeu national
Et même au domaine international
Car si Vinci et les consorts
En sortent vainqueurs et imposent la mort
Partout ailleurs, l'avion s'imposera
Et partout ailleurs, l'agriculture trépassera
Aucun gouvernement ne veut l'empêcher
Aucun gouvernement ne peut l'empêcher
Car ce sont les lois du marché
Qui font le gouvernement
Qui sont le gouvernement
De n'importe quel gouvernement
Qui impose ainsi, toutes les lois du marché
C'est pour cela
Que le capitalisme, qui est malin
A toujours le besoin
D'une extrême gauche du capital
Et surtout, d'une gauche du capital
Pour pouvoir parvenir à ses fins
Avec l'aide de quelques malfrats
Que l'odeur du pouvoir allèche
Et dont l'argent fait office de mèche
Tout gouvernement pas trop bête
Veut intégrer, en son sein
Des éléments de son aile gauche
Pour toujours, faire le jeu de son aile droite
Une vraie reine de la fauche
Et ainsi, toujours faire
Comme déjà, le faisait sa mère
Une politique de droite
Sans en avoir les mains moites
Voilà pourquoi
En cas de guerre civile
Comme tant et tant de fois
Les révolutionnaires seraient à un, contre mille
Et même peut-être bien, à un, contre dix mille
Car toute politique est de droite, l'humain, elle le nie
La seule solution viable, pour l'humain, c'est l'anarchie!
Nous qui voulons
Un monde nouveau
Sans gauche, sans extrême gauche
Sans droite, sans extrême droite
Mais dans toutes les manifestations
Sont beaucoup de partisans, de partisanes
De l'ancien monde, qu'aux gémonies, nous vouons
Ce sont les agents du capital, une fausse conscience
Les alliés objectifs de toute gouvernance
Et c'est ainsi
Que toutes les mêmes choses
Se reproduisent, toujours le même mépris
Car la vérité, ne sent pas la rose!
Tout le monde utilise tout le monde
Tout le monde se sert de tout le monde
Tout le monde s'instrumentalise
Toutes les organisations monopolisent
L'anarchie est au-delà de toute idéologie
L'anarchie, la vérité, elle la dit!
Seule l'anarchie
Peut accoucher d'une nouvelle société
Avec ou sans les organisations anarchistes bureaucratisées
Toute foule
Désunit ne peut rien
Toute foule
Fragmentée, lutte pour rien!
Tant qu'à sa porte
Voit son midi, tout un chacun
Et l'on ne peut jamais
Et d'aucune sorte
De cette façon, changer rien!
Les motivations personnelles
Qui sont pourtant essentielles
Sont toujours bien gommées
Jamais, il ne faut les évoquer!
Le capital est un as du pistolet
Ses représentants et représentantes, roulent en cabriolet
Ce sont ses plus fameux agents secrets
Ils sont à droite, mais surtout à gauche
Et aussi à son extrême gauche
On peut apercevoir leurs gens, hypocrites fanfarons
Dans de nombreuses manifestations
Ils jouent avec nos émotions
Et l'on se fait toujours avoir!
Quand ce ne sont pas les gros bras
Des bureaucrates de la CGT
Et autres services d'ordre divers et variés
Ce sont les policiers
Toujours bien armés, pour frapper!
En vérité, le futur ennemi
Est toujours parmi nous
Déjà au Larzac, avec ses faux amis
Et de Notre-Dame-des-Landes, quand on se fiche, de nous!
Et n'oublions pas
Qu'il fallut aux paysans du Larzac
Une lutte non-violente, qui dura de 1971 à 1981, pleine de micmac
Pour faire céder, le pouvoir de l'époque
Car de certains paysans, l'on ne se moque!
Le Larzac, c'est ma génération
Car vingt ans, à ce moment, nous avions
Avec feu ( 1898-1983) May Picqueray, et d'autres réfractaires
Nous portions, haut, l'idéal libertaire
Et chacun, chacune, à sa façon
Au Larzac, apportait sa pierre!
Voici pourquoi, à notre époque
La résistance au projet d'aéroport
De Notre-Dames-des-Landes
Est un enjeu national
Et même, une sorte de test, au niveau international
Pour que les projets de ce type, s'étendent!
Si la résistance s'échoue
Dans ses faux alliés
Et qu'ainsi la réaction
S'infiltre, dans toutes ses lignées
Alors, plus aucun obstacle
Pour la technologie inhumaine
Qui ainsi, pourra , définitivement, tout se permettre
Et qui pour l'anarchie et ses amitiés, sera la débâcle
Oui, il faut dire non
A toutes les sortes de barbarie
Non, il ne faut pas dire oui
A tout le monde, dans les manifestations
Toujours, nous les petits
Nous sommes utilisés
Comme des bêtes à manifester
Et bien vite abandonnées
Lorsque les dents, nous osons montrer!
Nous ne voulons plus aucun
Abus de culture spécialisée
Comme ces grèves réactionnaires
De praticiens, aux honoraires éhontés
Et qui en plus, prennent des airs!
Car un ouvrier spécialisé
Autant qu'eux, devrait être rémunéré!
Une manifestation
C'est comme un fruit
Dedans, il y a des vers
Apprentis renégats, futurs réactionnaires
Toujours aux bonnes places
Pour aux pauvres, faire des grimaces
Je me souviens d'une manifestation nantaise
Où de gais lurons libertaires, à leur aise
Crièrent , P comme pourri, S comme salop
Voici le parti socialo...
Rien ne change jamais vraiment, en politique
C'est toujours le même refrain, la même colique!





Patrice Faubert (2012) pouète, peuète, puète, paraphysicien, Pat dit l'invité sur "hiway.fr"'




If the resistance at the airport
Notre-Dame-des-Landes
Does not prevent bad luck
A reaction, everything will be allowed, then
It is indeed a national issue
And even international field
Because if Vinci and al
Winners and exiting impose the death
Elsewhere, the aircraft will require
And elsewhere, agriculture trépassera
No government wants to prevent
No government can prevent
Because they are the laws of the market
Who are the government
Who are the government
Any government
And requiring all laws Market
That is why
That capitalism is evil
A need still
On the extreme left of capital
And most importantly, a left of capital
To achieve its goals
With the help of a few thugs
The smell of power allures
And the money serves wick
Any government not too bad
Wants to integrate in it
Elements of its left wing
To always make the game right wing
A true queen of mowing
And so, always
As previously, the mother was
A right-wing political
Without having sweaty hands
That's why
In the case of civil war
As so many times
The revolutionaries would be one against a thousand
And even perhaps, to one against ten thousand
Because all politics is right, human, she denies
The only viable solution for the human is anarchy!
We want to
A new world
Without left without extreme left
No right, no right-wing
But in all events
Are many supporters, partisan
Of the ancient world, as obloquy, we vow
These are the agents of capital, a false consciousness
Objective allies of all governance
And thus
All the same things
Breed, always the same contempt
Because the truth does not feel the pink!
Everyone uses everyone
Everybody uses everybody
Everyone exploits
All organizations monopolize
Anarchy is beyond any ideology
Anarchy, the truth, she said!
Only anarchy
Give birth to a new society
With or without anarchist organizations bureaucratized
Any crowd
Disunited nothing can
Any crowd
Fragmented, fight for nothing!
As long as the door
Sees his afternoon everyone
And can never
And whatsoever
In this way, change nothing!
Personal motivations
That are essential
Are always erased
Ever, it should evoke!
Capital is an ace gun
Representatives and representatives, roll cabriolet
It is his most famous secret agents
They are right, but especially on the left
And also to the extreme left
You can see their people hypocrites boasters
In many events
They play with our emotions
And we always have!
When they are not the big guys
Bureaucrats of the CGT
And other services of various kinds and various
The police are
Always armed to strike!
In truth, the future enemy
Is still with us
Already Larzac with its false friends
And Notre-Dame-des-Landes, when we plug us!
And do not forget
It took the farmers of Larzac
A non-violent struggle, which lasted from 1971 to 1981, full of Micmac
To give the power of the time
For some farmers, it is not mocked!
Larzac is my generation
For twenty years, at that time, we
With fire (1898-1983) May Picqueray and other refractory
We portions above, the libertarian ideal
And each, each in its own way
The Larzac, brought his stone!
Here's why, in our time
Resistance to airport project
Notre-Dame-des-Landes
Is a national issue
And even a kind of test at the international level
For projects of this type, extend!
If resistance fails
In his false allies
And thus the reaction
Seeps in all its lines
So no obstacle
Technology to inhuman
Which thus may, finally, all afford
And for anarchy and friendships will breakup
Yes, we must say no
In all sorts of barbarity
No, do not say yes
To everyone in the events
Always, small
We used
Like beasts to show
And soon abandoned
When the teeth, we dare show!
We do not want no more
Abuse of specialized culture
As these reactionary strikes
Practitioners, fees shameless
And in addition, take air!
As a skilled worker
As much as they should be paid!
A manifestation
It's like a fruit
Inside, there has to
Apprentices renegades future reactionary
Always in the right places
For the poor, making faces
I remember an event Nantes
Where gays lads libertarians, at ease
Cried, P as rotten bastard as S
Here is the socialist party ...
Nothing really ever changes in politics
It is always the same refrain, the same colic!





Patrice Faubert (2012) pouète, peuète, puète, paraphysicien, Pat said the guest on "hiway.fr" '

This work is in the public domain
Add a quick comment
Title
Your name Your email

Comment

Text Format
Anti-spam Enter the following number into the box:
To add more detailed comments, or to upload files, see the full comment form.