US Indymedia Global Indymedia Publish About us
Printed from Boston IMC : http://boston.indymedia.org/
Boston.Indymedia
IVAW Winter Soldier

Winter Soldier
Testimonies
Brad Presente

Other Local News

Spare Change News
Open Media Boston
Somerville Voices
Cradle of Liberty
The Sword and Shield

Local Radio Shows

WMBR 88.1 FM
What's Left
WEDS at 8:00 pm
Local Edition
FRI (alt) at 5:30 pm

WMFO 91.5 FM
Socialist Alternative
SUN 11:00 am

WZBC 90.3 FM
Sounds of Dissent
SAT at 11:00 am
Truth and Justice Radio
SUN at 6:00 am

Create account Log in
Comment on this article | Email this article | Printer-friendly version
News :: Education
Paraphysique de l'engrammation
09 Apr 2013
Capital de l'aliénation, l'aliénation du capital...
"J'ai tout piqué, je n'ai rien inventé, j'ai pas le temps, dans les bistrots, avec les chauffeurs de taxi."


Michel Audiard ( 1920 - 1985 )


Le tempo pamphlétaire
Est plus que jamais, nécessaire
En 2013, meurt du diabète
Toutes les 8 secondes, une personne, comme c'est bête
En 1455, même les canonistes
Et donc aussi les civilistes
Ne condamnaient les pratiques abortives
Qu'après une période de 56 à 70 jours
En 2013, les fascismes crient au four
Pour faire revenir les fleurs
Du coït de toutes les peurs
Tant qu'il y aura des images
Elles seront forcément blessées
Toute image de soi, est un orage
Toute image de l'autre, est une cage
Nous sommes
Ce que sont les autres
Les autres
Sont, ce que nous sommes
L'autorité
Sous toutes ses formes
L'autorité
Sous toutes ses normes
L'autorité
Sous toutes ses rivalités
Le gauchiste ennemi du gauchiste
L'anarchiste ennemi de l'anarchiste
Le fasciste ennemi du fasciste
Le capitaliste ennemi du capitaliste
La censure ennemie de la censure
La révolte individuelle
Est la plus belle, la plus sensuelle
Car, elle ne veut dominer personne
La révolte qui se réalise en groupe
Débouche sur une structure de domination
Avec une nouvelle troupe
Son chef et sa hiérarchisation
Cela est très visible
Cela est très risible
Dans toutes les organisations
Gauchistes, libertaires, ô prétention !
Comme à Nantes et à Paris, surtout en France
Où le dogmatisme de l'idéologie
Est l'idéologie du dogmatisme
Et toujours le même conformisme
Rouge ou brun, le fascisme !
Ils nous tordront le coup
Nous, les en dehors des clous
Ils veulent tout, sauf une révolution
Des hiérarchies, ils veulent la conservation !
Ils sont au patronat
Ce que sont les syndicats
A la classe ouvrière, qui se bat !
La belle amitié que voilà
Toujours, tu trahiras !
Si le militant
Est rarement un révolutionnaire
Le révolutionnaire
N'est jamais un militant
Et un jour
Il y aura une guerre
Entre les militants et les révolutionnaires
Et le bilan en sera lourd
Tout est de la misère
Tout est de la guerre
Comme le milieu hippique
De l'alcool, cocaïne et diurétiques
Du jockey, obsédé par son poids
Où seul le propriétaire du cheval, est le roi
Comme le milieu des mannequins
Et ses jolies modèles anorexiques
Manger peu, malgré tout, dormir bien
Vie superficielle, régime tyrannique
Habitus, cultus, ornatus
Propre à chaque milieu
Propre à chaque profession
Propre à chaque aliénation
Propre à chaque séparation
Tout ceci, sans vergogne
Sur la subtilité, on cogne !
Comme la femme virago
Qui veut singer le macho
Jamais réellement ribaud
Tout le monde s'habille pareil
L'originalité est en sommeil
Il faut mettre son costume
Il faut mettre son uniforme
Le costume idéologique
L'uniforme religieux
Il faut être aux normes !
A chaque époque
Et même si l'on s'en moque
Pour chaque pays, ,ses propres mots
Qui sont les patois et les maux
Taburer, mateculer, herdiver
Prendre la femme, jadis, en France
Des mots, aujourd'hui, rances
Les mots passent, oubliés
Et toute l'histoire trépassée
Et toute l'histoire interprétée
Un peu, par les vaincus
Beaucoup, par les vainqueurs
De tout ce qui fut
Et de nos paroles d'honneur !
Le cerveau est programmé
Par les jugements de valeur
Le cerveau est programmé
Par les préjugés
Le cerveau est programmé
Par les lieux communs
De toutes les dominations
De toutes les aliénations
De toutes les séparations
C'est ce que nous nommons
La personnalité humaine
Si semblable, partout, dans ses différences mêmes !
Chaque temps historique, en fait, sa répétition
Tout être humain
Est héritier réservataire
De la planète Terre
Mais ce sont des gangsters
Qui en font le partage, comme feu la nazie (1925-2013) Margaret Thatcher
Le gangstérisme politique
Le gangstérisme artistique
Le gangstérisme économique
Le gangstérisme scientifique
La gangstérisme technologique
Le gangstérisme des grandes surfaces
Vol manifeste, à nos faces
Molière, feu (1622-1673) Jean-Baptiste Poquelin
Piètre tragédien, mais excellent comédien
Aurait ridiculisé dans son jeu audacieux
Toute cette faquinerie, en bègue fameux
Mais les gens votent
Au lieu de s'abstenir
Tant ils sont habitués à la misère
Comme je le disais, à ma mère
Au lieu de fuir
Toute la politique, qui à leurs têtes, rote !
Beaucoup s'identifiant au tyran
Ce que fait le tyran, ils le feraient
Simplement, ils n'ont pas les moyens
De prouver, qu'ils sont aussi des crétins !
Les vêtements que nous portons
Sont ternes et sans esprit
A l'image de ce que nous pensons
Bourgeoisies pauvres, bourgeoisies riches
C'est la même illusion
Vêtement unique
Pensée unique
Partout la même tunique
Extrême gauche, gauche, du capital
Du capital de l'aliénation
De l'aliénation du capital
Extrême droite, droite, du capital
Du capital de l'aliénation
De l'aliénation du capital
C'est le même carcan qui fait mal
D'un lavage de cerveau général !
Les hommes et femmes d'Etat
Ont tous les droits
De voler, de tuer, de mentir, d'affamer
Ce sont des 007
Et à tous les coups, ils remportent le set !
Et pour qu'enfin, vienne la fête
Il faudra tout oublier
Il faudra tout recommencer





Patrice Faubert (2013) puète, peuète, pouète, paraphysicien, ( http://patrice.faubert.over-blog/ ) Pat dit l'invité sur "hiway.fr"



"I just dive, I did not invent anything, I do not have time in the bars, with the taxi drivers."


Michel Audiard (1920 - 1985)


The tempo pamphleteer
Is more than ever necessary
In 2013, died of diabetes
Every 8 seconds a person like this is stupid
In 1455, even the canonists
And therefore also the civilians
Not condemned the abortion practices
After a period of 56 to 70 days
In 2013, the fascists cry oven
To return the flowers
Intercourse of All Fears
As long as there images
They will inevitably be injured
Any self-image is a storm
Any image of the other, is a cage
We
What are the other
Other
Are, what we are
The authority
In all its forms
The authority
Standards in all its
The authority
In all its rivalries
The leftist enemy of leftist
The anarchist anarchist enemy
The fascist enemy of the fascist
The capitalist enemy of capitalism
Enemy of censorship censorship
Individual revolt
Is the most beautiful, most sensual
Because it wants to dominate person
The revolt that takes place in group
Leads to a structure of domination
With a new band
Its leader and its hierarchy
This is very visible
This is very laughable
In all organizations
Leftists, libertarians claim oh!
As in Nantes and Paris, especially in France
Where the dogmatism of ideology
Is the ideology of dogmatism
And always the same conformism
Red or brown fascism!
They will twist the coup
We, the outside nails
They want everything except a revolution
Hierarchies, they want to conservation!
They are the bosses
What are the unions
A working class, who fights!
The beautiful friendship here
Always betray you!
If the militant
Is rarely a revolutionary
The revolutionary
Is never an activist
And one day
There will be a war
Between militants and revolutionaries
And the balance will be heavy
Everything is misery
Everything is war
As the racing industry
Alcohol, cocaine and diuretics
Jockey obsessed with her weight
Where only the owner of the horse is king
Since the mid-dummies
And its pretty anorexic models
Eat little, after all, sleep well
Superficial life, tyrannical regime
Habitus, cultus, ornatus
Specific to each environment
Profession-specific
For each disposal
For each separation
All this shameless
The subtlety banging!
As the woman virago
Who wants the macho singer
Never really ribald
Everyone dresses like
Originality is in sleep
We must put his costume
There must be a uniform
The suit ideological
The uniform religious
It should be standard!
At each time
And even if we do not care
For each country, in his own words
Who are the patois and sore
Taburer, mateculer, herdiver
Take the woman, once in France
Words, today, rancid
The words come, forgotten
Dead woman and the story
And interpreted the history
Somewhat by the vanquished
Much by the victors
Everything that was
And our words of honor!
The brain is programmed
By value judgments
The brain is programmed
By prejudice
The brain is programmed
By platitudes
All dominations
Of all the dispositions
Of all separations
This is what we call
Human personality
So similar everywhere in his own differences!
Each historical time, in fact, its repetition
Every human being
Is heir
Of the Earth
But they are gangsters
Which makes sharing as the Nazi fire (1925-2013) Margaret Thatcher
The political gangsterism
Gangsterism artistic
Economic gangsterism
Gangsterism scientific
The gang technological
Gangsterism supermarkets
Flight manifests in our faces
Molière, fire (1622-1673) Jean-Baptiste Poquelin
Poor tragedian, but excellent actor
Allegedly ridiculed in his daring game
All this faquinerie in famous stutterer
But people vote
Instead of refraining
As they are accustomed to misery
As I said, my mother
Instead of fleeing
Any policy which, in their heads, rote!
Many identifying the tyrant
What the tyrant, they would
They simply do not have the means
To prove that they are also idiots!
The clothes we wear
Are dull and mind
Just like what we think
Bourgeoisies poor, rich bourgeoisie
This is the same illusion
Single garment
Single thought
Everywhere the same tunic
Far Left, Left, capital
Capital of alienation
Disposition of capital
Far right, right, capital
Capital of alienation
Disposition of capital
This is the same shackles that hurts
From a general brainwashing!
The men and women of State
Have all the rights
To steal, kill, lie, starve
These are 007
And every time they win the set!
And finally, comes the feast
It will forget everything
It will start all over again





Patrice Faubert (2013) puète, peuète, pouète, paraphysicien (http://patrice.faubert.over-blog/) Pat says the guest on "hiway.fr"

This work is in the public domain
Add a quick comment
Title
Your name Your email

Comment

Text Format
Anti-spam Enter the following number into the box:
To add more detailed comments, or to upload files, see the full comment form.