US Indymedia Global Indymedia Publish About us
Printed from Boston IMC : http://boston.indymedia.org/
Boston.Indymedia
IVAW Winter Soldier

Winter Soldier
Testimonies
Brad Presente

Other Local News

Spare Change News
Open Media Boston
Somerville Voices
Cradle of Liberty
The Sword and Shield

Local Radio Shows

WMBR 88.1 FM
What's Left
WEDS at 8:00 pm
Local Edition
FRI (alt) at 5:30 pm

WMFO 91.5 FM
Socialist Alternative
SUN 11:00 am

WZBC 90.3 FM
Sounds of Dissent
SAT at 11:00 am
Truth and Justice Radio
SUN at 6:00 am

Create account Log in
Comment on this article | Email this article | Printer-friendly version
News :: Education
Blog, blogueurs, blogueuses, blagueurs
10 Apr 2013
Théâtre paraphysique...
Pierre - Tu devrais avoir ton blog, tu pourrais écrire ce que tu veux,
si tu veux, je peux te le faire !

Patrice - Pourquoi pas ?
un de plus... mais après tout, un fou de plus ou de moins.

Pierre - Tu pourrais ne pas avoir de commentaires des fascistes rouges,
ce qui serait une pollution en moins.

Patrice - Ce sont surtout les gauchistes et staliniens français et aussi brésiliens,
qui me détestent.

Pierre - C'est rassurant, puisque ce sont des fascistes rouges !

Jacques - Ce sont des bureaucrates, des sectaires, pas des libertaires,
ni des révolutionnaires.

Patrice - La contre-révolution est déjà là, sur la plupart des indymédia, tous les bellacio,
les capitalistes se frottent les mains, ce sont leurs meilleurs alliés !

Pierre - C'est plein de futurs Staline et Trotski, les fossoyeurs de toutes les révolutions.

Patrice - Et toujours, au nom de l'orthodoxie, au nom de l'idéologie, au nom du dogmatisme
et du fanatisme.

Patrice - Les agents secrets du capital sont infiltrés dans tous les rouages de la société
spectaculaire marchande techno- industrielle, et surtout dans sa fausse contestation !

Pierre - Cela n'est pas si compliqué de faire un blog,

Patrice - Je n'y comprends rien, mais si tu veux me l'installer et m'expliquer. Je n'ai pas d'ordinateur à moi, je squatte celui des autres, de ce point de vue, cela peut-être marrant.

Jacques - Là, au moins, tu seras tranquille, un rempart contre la bêtise !

Pierre - Tu devras continuer de squatter sur les indymédia, même ceux qui te détestent, pour
ta réclame.

Patrice - Cela n'intéresse que peu de gens, mais même si une seule personne est
interloquée, le but sera atteint, en admettant qu'il y ait un but... comme Jacques
avec ses autocollants.

Jacques - Oui, si cela fait cogiter une seule personne, cela est déjà bien,
surtout à notre époque de confusion généralisée...

Patrice - En fait, il n' y a jamais la guerre civile, mais des guerres civiles,
anarchistes révolutionnaires contre anarchistes des organisations, anarchistes contre gauchistes, gauchistes contre staliniens, staliniens avec les capitalistes, contre la
révolution, avec la complicité des anarchistes bureaucrates et des gauchistes toujours bureaucrates.

Pierre - C'est toujours le même refrain, la même chansonnette, qui gâche la fête !

Jacques - Et même sans toutes ces étiquettes, sous les vêtements, c'est toujours
la même nudité, le même air bête !

Pierre - Nous ne pouvons pas contester l'aliénation sous des formes aliénées, comme le disait feu le mouvement situationniste.

Patrice - Tous les courants politiques, et ce sans exception, sont aliénés, car
c'est la tradition de l'aliénation qui est l'aliénation de la tradition qui nous façonne !
Et au fond, tous les ismes sont des supercheries.
Il ne faut rien avoir à ménager, ni à aménager.

Jacques - Comme dans cette manifestation, oû un quidam me dit être croyant,
je lui dis la formule de Blanqui "Ni dieu, ni maître ", il me répond qu'il est allé
en Inde, et qu'il a médité, etc...etc...

Patrice - Oui, la plupart des gens, sinon tous, et nous aussi, qui vont manifester, sont dans la séparation, la fragmentation... et pas dans la révolution globale, la révolution intérieure et la révolution extérieure...

Pierre - Toujours le réductionnisme, le séparatisme, qui voit son pied, mais pas son corps.

Patrice - Nous sommes tous et toutes dans l'ignorance totale de ce qui nous
fait tant parler, qu'agir. Nous sommes toujours dans l'effet, car nous ne supprimons
jamais la cause.

Jacques - C'est encore de l'inconscient freudien, en somme...

Pierre - Changer, même un peu, c'est très déstabilisant !

Patrice - C'est comme la foi et l'angoisse, c'est l'angoisse qui fait la foi,
pas de foi sans angoisse, ni de religion, ni d'idéologie, ni de croyance,
ni de tradition, ni de sport, ni de bistrot...

Jacques - J'ai appris le suicide d'un curé à Nantes.

Patrice - Il a du perdre la foi, donc déprimer, et se rendant compte
de ses erreurs, il n'a pu le supporter... la cuirasse caractérielle avec
son discours logique, qui d'ailleurs, n'empêche pas toujours l'effondrement. Ceci explique ce que disent tous les dictateurs, car se rendant compte
de leurs erreurs, ils n'auraient plus qu'à se suicider... et toutes leurs horreurs sont justifiées
par un discours logique qui est la logique du discours, dont la cuirasse caractérielle se repaît !

Jacques - Cela finira bien par péter un jour, même si tout semble bien plombé, tout reste possible...

Patrice - Oui, qui sait ? Allo ? Oh ! c'est toi André? C' est un vieil ami d'Auvergne, tu lis feu
Krishnamurti, très bien ! oui, il faut lire feu Krishnamurti !
Tu lis quoi ? " Se libérer du connu ", je l'ai lu aussi, c'est salvateur. D'ailleurs, feu Laborit avait lu tant feu Bakounine que feu Krishnamurti. Les gens d'esprit ne peuvent dire que les mêmes choses, d'une façon différente !
Nous sommes tous et toutes dans l'approximation, dans la fragmentation, dans la tradition, dans l'ignorance, car toujours dans l'autorité, toujours dans la comparaison, toujours dans la croyance, toujours dans l'idéologie, toujours dans la religion, toujours dans les étiquettes.
Et toi, toujours poète ? Moi, je pue de la tête, je ne suis qu'un puète, qu'un peuète, qu'un pouète, qu'un paraphysicien !




Patrice Faubert (2013) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur "hiway.fr"




Pierre - You should have your blog, you could write what you want,
If you want, I can do it!

Patrice - Why not?
one more ... but after all, a madman more or less.

Pierre - You could not have comments fascists red
which would be less pollution.

Patrice - It is mostly leftists and French Stalinists and also Brazilian
who hate me.

Pierre - This is reassuring, since they are red fascists!

Jacques - These are bureaucrats, sectarian, not libertarians,
or revolutionaries.

Patrice - The cons-revolution is already here, the most indymedia all bellacio,
capitalists are rubbing their hands are their best allies!

Pierre - The future is full of Stalin and Trotsky, the gravediggers of all revolutions.

Patrice - And always, in the name of orthodoxy in the name of ideology, on behalf of dogmatism
and fanaticism.

Patrice - The undercover agents infiltrated the capital in all the workings of society
spectacular techno-industrial market, especially in his false protest!

Pierre - This is not so complicated to make a blog

Patrice - I do not understand, but if you want to install and explain. I do not have a computer, I squat the other, from this point of view, it can be fun.

Jacques - Here, at least, you will be quiet, a bulwark against stupidity!

Pierre - You'll continue to squat on indymedia, even those who hate you, for
your calls.

Patrice - It affects only a few people, but even if only one person is
aback, the goal will be achieved, assuming that there is a purpose ... as Jacques
with stickers.

Jacques - Yes, if it makes one person cogitate this is already well
especially in this era of widespread confusion ...

Patrice - In fact, it n 'is not civil war, but civil wars,
revolutionary anarchists against anarchist organizations, anarchists against leftists, leftists against Stalinist Stalinists with the capitalists against the
revolution, with the complicity of bureaucrats anarchists and leftists always bureaucrats.

Pierre - It's always the same story, the same song, which spoils the party!

Jacques - Even without all these labels in clothing, it is always
the same nakedness, the same look stupid!

Pierre - We can not challenge the alienation forms alienated, as the late Situationist movement.

Patrice - All current policies, without exception, are alienated because
This is the tradition of alienation is the alienation of the tradition that shapes us!
And basically, all isms are frauds.
It should have nothing to spare, nor to be converted.

Jacques - As the event category where a chap told me to be a believer,
I told him the formula Blanqui "Neither God nor master", he says he went
India, and he meditated, etc ... etc ...

Patrice - Yes, most people, if not all, we also show that will, are in separation, fragmentation ... and not in the global revolution, the revolution inside the revolution and external ...

Pierre - Always reductionism, separatism, who sees his foot but not his body.

Patrice - We are all people in total ignorance of what we
so much talk that acting. We are still in effect, because we do not delete
ever the cause.

Jacques - Still of the Freudian unconscious, in short ...

Pierre - Change, even a little, it is very unsettling!

Patrice - It's like faith and fear is the fear which faith
no faith without anguish, or religion, or ideology, or belief,
or tradition, or sport, or bistro ...

Jacques - I learned the suicide of a priest in Nantes.

Patrice - He's losing faith so depressed and realizing
from his mistakes, he could not stand it ... with the character armor
its logical discourse, which, incidentally, does not always prevent collapse. This explains what every dictator since realizing
from their mistakes, they would only have to commit suicide ... and all their horrors are justified
by a speech logic is the logic of speech, the character armor feeds!

Jacques - This will eventually blow up one day, even if all seems well sealed, everything is possible ...

Patrice - Yes, who knows? Hello? Oh! André is you? It is an old friend of Auvergne, you read fire
Krishnamurti, very good! yes, read Krishnamurti fire!
What are you reading? "Freedom from the known," I read it, too, is saving. Moreover, fire Laborit fire as Bakunin had read that fire Krishnamurti. Minded people can not say the same things in a different way!
We are all people in the approximation, the fragmentation in the tradition, in ignorance, as always in authority, always in comparison, still in the belief, still in ideology, religion always always in the labels.
And you, always a poet? I stinks from the head, I'm just puète, a peuète, a pouète, a paraphysicien!




Patrice Faubert (2013) puète, peuète, pouète, paraphysicien (http://patrice.faubert.over-blog.com/) Pat says the guest on "hiway.fr"

This work is in the public domain
Add a quick comment
Title
Your name Your email

Comment

Text Format
Anti-spam Enter the following number into the box:
To add more detailed comments, or to upload files, see the full comment form.