US Indymedia Global Indymedia Publish About us
Printed from Boston IMC : http://boston.indymedia.org/
Boston.Indymedia
IVAW Winter Soldier

Winter Soldier
Testimonies
Brad Presente

Other Local News

Spare Change News
Open Media Boston
Somerville Voices
Cradle of Liberty
The Sword and Shield

Local Radio Shows

WMBR 88.1 FM
What's Left
WEDS at 8:00 pm
Local Edition
FRI (alt) at 5:30 pm

WMFO 91.5 FM
Socialist Alternative
SUN 11:00 am

WZBC 90.3 FM
Sounds of Dissent
SAT at 11:00 am
Truth and Justice Radio
SUN at 6:00 am

Create account Log in
Comment on this article | Email this article | Printer-friendly version
News :: Education
Cioran, Debord, Laborit, et le média
08 Jun 2013
Toute chose est le média, le média est toute chose...
J'avais lu
Tout feu ( 1931 - 1994 ) Guy Debord
J'avais lu
Tout feu ( 1911 - 1995 ) Emil Cioran
J'avais lu
Tout feu ( 1914 - 1995 ) Henri Laborit
J'avais prévu
Qu'ils décéderaient à peu de distance
Je l'avais dit
A ( née en 1941 ) Alice Becker-Ho veuve Debord, dans une correspondance
Tous trois, ils le disaient, bien haut
Tout est comme le couteau de Jeannot
Du ceci n'est pas une pipe
Ils avaient compris le déclic
Tant de gens qui écrivent, des célébrités
Et qui dans la vie, ne valent rien, ils se sont vidés
Enfin un jeu poétique
De qui est cette philippique ?
Lui aussi
N'avait pas le permis de conduire
Passant beaucoup de temps à lire
D'ailleurs comme moi aussi !
Et celui-là c'est qui ?
Et le voici
Celui qui nous expliquait
De la recherche de dominance, les méfaits
Qui est sur toutes les balances
Chacun avait sa hantise
Contre la bêtise, qu'on se le dise
Soit l'idée de suicide
Soit le spectacle
Soit la recherche de dominance
De mes couilles au cosmos
Il voulait, l'éditeur lui refusa cet os
C'est une devinette politique
Ii faut trouver de qui est la musique ?
Dans un lieu-dit
Il aimait être servi
Par une femme aux seins nus
Comme Alice, voici un indice, il avait beaucoup bu
Certes, tacitement, je mélange tout
Pour faire sortir du bois, le loup
Celui qui mangera tout !
Contre les clichés
De l'anarchisme au fascisme, bien préparés ou réparés
L'homme aime le bricolage
La femme volage, aime le maternage
Non, je n'aime pas le bricolage
Comme mec, je fais honte à l'adage !
Je n'aime pas clouer, visser, marteler
L'ennemi des gros bras de la bricole
Pour qui je suis un mariole
Car à tout cela, ma force est molle !
Oui Cioran, oui Debord, oui Laborit
Furent de mes influences
Je leur devais bien cette romance
A l'assaut de toutes les faussetés
Dénoncer toutes les malhonnêtetés
Enfin respirer sans masque à gaz
Pour une nouvelle phase!
Il y a aussi des libertaires
Qui croient au libre arbitre
Il peut y avoir des réactionnaires
Qui ne croient pas au libre arbitre
Effectivement, rien n'est libre, c'est évident
Nos cellules cérébrales sont dans un conditionnement
Les marionnettes de nos déterminismes
Qui ne versent pas dans l'animisme
Toutes les rencontres que nous faisons
Ne sont pas hasardeuses, elles ont et sont des conditions
Tout le reste est spéculation
Du marché de la cogitation
Point n'est besoin d'huile de phoque
A Dakar, sans que je me moque !
La gravitation a ses lois
Dont nous devons tenir compte, ma foi
Mais le monde est si terrible
Que chaque être humain a sa bible
Des bibles religieuses ou des bibles laïques
A l'esprit, toujours des bombes psychologiques
L'atome est à la physique
Ce que le média psychique est au médiatique
Le média est une particule psychique
Il se régénère, il se nourrit, il se reproduit
C'est le ciment de toutes les théories
Il est en nous, même si on le fuit
Comme la voiture capitaliste
Avec toutes ses conductrices et conducteurs
Qui dans le mur vont à 150 km à l'heure
Vite, moins vite, c'est la même piste !
C'est le média qui conduit
Vers la fin de la vie
Car le média est toute forme de vie
Il est fini dans l'infini
Il est l'infini dans le fini
Le média psychique
N'est absolument pas génétique
Mais sa constante adaptation
Peut du corps, effectuer quelques mutations
Il se véhicule d'une idéologie l'autre
Il se propage d'une religion l'autre
Il a ses chefs et ses prophètes
Et des disciples qui toujours sont en quête
Le média qui est toujours psychique
N'est pas et est, en même temps
L'extrême gauche du capital
La gauche du capital
La droite du capital
L'extrême droite du capital
C'est la seule et même chose
Du média psychique
Qui devient mécanique
Qui devient électrique
Qui devient informatique
Qui devient quantique
Le média psychique est une mathématique
Qui contient toutes les mémoires
De toutes les sociétés est le grimoire
Il ne peut commencer
Il ne peut finir
Il est sans création
Il est la mutation
Il n'a pas vingt ans
Il n'a pas quarante ans
Il n'a pas soixante ans
Il n'a pas cent ans
Il n'est jamais jeune
Il n'est jamais vieux
Pas moins pas mieux
Ni jaloux ni envieux
Sans aucune image, sans aucun mirage
Pas le moindre visage
Même dans un corps
Il est toujours dehors
L'anarchie seule peut l'imaginer
A son contact, seule l'anarchie
Peut ne pas se désintégrer
Car seule l'anarchie est la vie !
Déjà, dans les trois premières secondes
De n'importe quel monde
Tout peut donner n'importe quoi
Des gueux, des guerres, des paix, des rois
Mais aussi enfin l'anarchie sans idéologie
Voir l'autre sans aucune image
Voir l'autre sans aucun mirage
Ni le juger, ni le louer, ni le déformer
Ou tout autre est chacun
Ou chacun est tout autre
Sans l'idéologie anarchiste
Qui à l'anarchie est fasciste !
Avec ses représentations
Ses icônes, ses leaders, ô étrange canonisation
Dans le média psychique
Comme dans le média spectaculaire
Tout le monde peut y entrer
Mais personne ne peut en sortir
Le média spectaculaire
Est une bulle de média psychique
Le média spectaculaire
Est le mauvais rêve du média psychique
Cioran eut un enfant
Laborit avait deux femmes
Debord devenant émouvant
Le média est dans toutes les âmes
Nous tournons l'album de ses images
L'imagination est en cage
Vieillesse, jeunesse, petit, grand
Fort, faible, rapide, lent
Toute prison est un jugement
Tout jugement est une prison
Le média est aussi l'inconscient
L'inconscient est aussi le média
Théorie restreinte et relative
Ainsi que généralisée du média
Dans sa phase passive ou active
Il peut facilement s'imiter
Il peut facilement se métamorphoser
Il est dans toute chose
Du dinosaure jusqu'à la rose
Il n'a pas de forme normative
Il fait ce qu'il lui plaît
Il est ce qu'on en fait
Il va et vient, se fait et se défait
Jamais il ne meurt, jamais il ne naît
Il est le fini de l'infini
Il est l'infini du fini
Le média moléculaire
Le média spectaculaire
Il est dans tous les niveaux d'organisation
Des facettes de la matière
Atomes, molécules, cellules, organes
Organismes vivants, sociétés, planètes, galaxies, univers, multivers
La relation humaine est restreinte
La relation humaine est contrainte
Elle est complètement éteinte !
Elle est une aliénation généralisée
Par la politique sans cesse continuée
Tout rapport humain contraint est inhumain
Tout rapport humain restreint est inhumain
Tout rapport humain de comparaison est inhumain
Tout rapport de compétition est inhumain
L'anarchie sans son idéologie
Est le média , l'information qu'il faut à la vie
Toute information est le média
Le média est toute information
L'information n'est qu'information
Elle n'est ni masse ni énergie
Le média, illusion de la matière et de toute forme de vie




Patrice Faubert ( 1983 et 2001 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur "hiway.fr )




I read
Any fire (1931 - 1994) Guy Debord
I read
Any fire (1911 - 1995) Emil Cioran
I read
Any fire (1914 - 1995) Henri Laborit
I planned
They would die a short distance
I said
A (1941) Alice Becker-Ho widow Debord, in correspondence
All three, they said, well above
Everything is like the knife Jeannot
Of this is not a pipe
They understood the click
So many people who write, celebrities
And in life, are worthless, they are emptied
Finally, a poetic play
Who is this diatribe?
He also
Had no license
Spending a lot of time reading
Moreover, as me too!
And this one is that?
And here
He explained that we
Research dominance, mischief
Who is on all scales
Each had his obsession
Against stupidity, we will say
Or suicidal ideation
Let the show
Is seeking dominance
My balls in the cosmos
He wanted the publisher refused him this bone
It is a political riddle
Ii need to find is the music?
In a place called
He loved being served
A topless woman
As Alice, here's a hint, he had been drinking heavily
While tacitly, I mix everything
For out of the woods, the wolf
Whoever eats everything!
Against the clichés
Of anarchism to fascism, well prepared or repaired
Man loves DIY
The fickle woman, like mothering
No, I do not like DIY
As man, I'm ashamed goes!
I do not like nailing, screwing, hammering
The enemy thugs of the breast
For that I am a mariole
For all this, my strength is soft!
Yes Cioran, Debord yes, yes Laborit
Were my influences
Well I had this romance
Storming all falsehoods
Report all dishonesty
Finally breathe without gas masks
For a new phase!
There are also libertarians
Who believe in free will
There may be reactionary
Who do not believe in free will
Indeed, nothing is free, it is obvious
Our brain cells are in a package
The puppets of our determinism
Who do not pay in animism
All the meetings we
Are not hazardous, and they are conditions
Everything else is speculation
Market cogitation
There is no need to seal oil
In Dakar, but I do not care!
Gravitation laws
We must consider, my faith
But the world is so terrible
That every human being has his Bible
Religious or secular Bibles Bibles
A mind always psychological bombs
The atom is the physical
That the psychic medium is the media
The media is a psychic particle
It regenerates, it eats, it reproduces
It is the cement of all theories
He is in us, even if it is leaking
As the capitalist car
With all its drivers even
Who in the wall go to 150 km per hour
Fast, slow, it's the same track!
It is the leading media
Towards the end of life
Because the media is any form of life
It is finished in the infinite
It is infinite in the finite
The psychic medium
Is definitely not genetic
But his constant adaptation
Can the body, make some changes
It is the vehicle of a different ideology
It spreads from one religion to another
It has its leaders and prophets
And disciples who are always looking
The media is always psychic
And is not at the same time
The extreme left of capital
The left of capital
The right of capital
The extreme right of the capital
This is the same thing
Psychic medium
Which becomes mechanical
Which becomes electric
Which is computer
Which becomes quantum
The psychic medium is a mathematical
Which contains all the memories
Of all societies is the grimoire
It can not start
It can only end
There is no creation
It is the mutation
It is not twenty years
He did not forty years
It has not sixty years
There are not a hundred years
It is never young
It is never old
Not less not more
Or jealous or envious
No picture, no mirage
Not a single face
Even in a body
It is still out
Anarchy can only imagine
Upon contact, only anarchy
May not disintegrate
For only anarchy is life!
Already in the first three seconds
Any world
Anything can give anything
Beggars, wars, peace, kings
But finally anarchy without ideology
See other no images
See other no mirage
Neither the judge nor the rent, or deform
Or is each other
Or is each other
No anarchist ideology
The anarchy that is fascist!
With performances
Its icons, its leaders, O strange canonization
In the psychic medium
As in the spectacular media
Anyone can enter
But nobody can get out
The spectacular media
Bubble is a psychic medium
The spectacular media
Is the bad dream of psychic medium
Cioran had a child
Laborit had two wives
Debord becoming emotional
The media is in all souls
We turn the album of his images
Imagination is caged
Old, young, small, large
High, low, fast, slow
Every prison is a judgment
A judgment is a prison
The media is also the unconscious
The unconscious is also the media
Limited and relative theory
And widespread media
In its passive or active phase
It can easily imitate
It can easily be transformed
It is in everything
Dinosaur until the pink
There are no normative form
He does what he pleases
It is what you make it
It comes and goes, is made and unmade
He never dies, it never comes
It is the finite from the infinite
It is the infinity of finished
The molecular media
The spectacular media
It is in all levels of organization
Facets of the material
Atoms, molecules, cells, organs
Living organisms, societies, planets, galaxies, universe, multiverse
Human relationship is restricted
Human relationship is constrained
It is completely off!
It is widespread alienation
By constantly continued policy
All forced human relationship is inhuman
All restricted human relationship is inhuman
Every human is inhuman comparison report
All competition ratio is inhuman
Anarchy without ideology
Is the media, information that takes life
All information is the media
The media is information
The information is that Information
It is neither mass nor energy
The media, illusion of matter and life forms




Patrice Faubert (1983 and 2001) puète, peuète, pouète, paraphysicien (http://patrice.faubert.over-blog.com/) Pat said the guest on "hiway.fr)

This work is in the public domain
Add a quick comment
Title
Your name Your email

Comment

Text Format
Anti-spam Enter the following number into the box:
To add more detailed comments, or to upload files, see the full comment form.