US Indymedia Global Indymedia Publish About us
Printed from Boston IMC : http://boston.indymedia.org/
Boston.Indymedia
IVAW Winter Soldier

Winter Soldier
Testimonies
Brad Presente

Other Local News

Spare Change News
Open Media Boston
Somerville Voices
Cradle of Liberty
The Sword and Shield

Local Radio Shows

WMBR 88.1 FM
What's Left
WEDS at 8:00 pm
Local Edition
FRI (alt) at 5:30 pm

WMFO 91.5 FM
Socialist Alternative
SUN 11:00 am

WZBC 90.3 FM
Sounds of Dissent
SAT at 11:00 am
Truth and Justice Radio
SUN at 6:00 am

Create account Log in
Comment on this article | Email this article | Printer-friendly version
News :: Education
L'inconscient de la conscience
25 Jul 2013
L'inconscience de la conscience est la conscience de l'inconscience...
Le cerveau
Et ses automatismes
Le cerveau
Et ses déterminismes
La société
Et ses déterminismes
Du laid et du beau
Le cerveau
Et ses signaux électrochimiques
De la construction mentale
Qui est une construction sociale
Intuition de la conscience
Conscience de l'intuition
Qui ne sont
Que de l'expérimentation
Qui ne sont
Que de l'imitation
Nous sommes gouvernés
Par notre inconscient
Tout nous est imposé
Par notre inconscient
A au moins 90 pour cent
C'est la communication des émotions
Qui est non verbale, étonnant, non ?
32 millisecondes pour une décision
100 millisecondes pour une classification
Plus forte est l'émotion
Plus hardie sera la compulsion
Le noyau accumbens
Voudrait tout consommer
Le vilain insula
Rechigne à tout achat
En consommation, en séduction
L'effet d'amorçage
Sait nous tenir en cage
Nous fabriquons de belles images
Tout ou presque
Glisse sur notre conscience
De nos cerveaux, qui nous dansent
Nous sommes des jouets, des fresques
Les routines de pensée
De nos cerveaux qui aiment modéliser
Il faudrait les désactiver
Pour paradoxalement, les stimuler
C'est sans compter
Sans la ronde hormonale
Qui nous manipule, c'est subliminal
Comme le rire qui rapproche
Même à ce qui est moche
Dans le bal
Qui nous rime, et nous anime
Voici l'incontournable ocytocine
C'est l'orgasme, la lactation, l'arme fatale
Ocytocine par l'orgasme
Ou orgasme par l'ocytocine
Qui vient en premier ?
Personne, si tout est lié !
Et la question
Peut-être généralisée
A toutes les autres questions
La réflexion de la séparation
Est séparation de la réflexion
Car il y a des niveaux d'organisation
Toujours complémentaires, toujours en interaction
Tout spécialiste
Qui n'est que spécialiste
Est inévitablement un réductionniste
C'est la force de l'illusionnisme
De ( né en 1974 ) Apollo Robbins
Qui du cerveau, utilise les mécanismes
Est spécialiste, chaque être humain
Qui sur toutes choses, ne connaît rien
Ou si peu, qu'il est par la force de l'ignorance, réductionniste
Mais des forces politiques et sociales
Se mêlent des affaires cérébrales
Déterminant et automatisant, en bien ou en mal
L'environnement social externe
Code l'environnement cérébral interne
Les signaux électrochimiques
Ne s'expriment jamais de façon chaotique
Même s'il est impossible
De refaire en totalité, leur historique
C'est cela l'inconscient, opaque et indicible
L'inconscient de l'inconscience
Est l'inconscience de l'inconscient
Ma puésie est inadmissible
Elle ne joue pas le jeu
Ma peuésie est chimique
De tout, elle fait un feu
Ma pouésie est inclassable
De tout, elle fait une fable
L'ordinateur
Est un inconscient collectif
Des inconscients humains, mêmes rétifs
J'y jette des rimes
De mon inconscient, qu'ainsi, je lime
De temps à autre, il écrivait
Informatiquement, quand il avait, un ordinateur sous la main
Puis un jour, plus rien
Il s'en moquait ou ne le pouvait
Nous nous laissons nos valises
Légères ou lourdes, qu'on se le dise
Et qu'importe, de moi, que l'on médise !
Ainsi, tous et toutes
Nous nous transportons
Ainsi, tous et toutes
Nous nous portons
Comme des vêtements, comme des valises, qui se moquent
Nos automatismes
Nos déterminismes
Nos signaux électrochimiques
En tous temps, tous lieux, toutes époques
Sans jamais
Savoir qui nous sommes
Sans jamais
Vraiment vivre, en somme !
300 substances différentes
Et de façon permanente
Sont dans le corps humain, circulantes
Elles sont notre odeur
Elles sont notre saveur
De joie, de peine, de peur
Comme nos neurones miroirs
Mimétisme de la séduction, qui se laisse boire
Une musique de bon air
Pour le système immunitaire
Pas assez de sérotonine
Et c'est la jalousie maligne
Les 237 raisons, dignes ou pas dignes
De faire l'amour, trépignent
Nous embrasser, c'est nous goûter
De nos bouches aux 29 muscles
De notre testostérone salivée
Par notre langue aux 17 rouages musclés
Nos corps
Sont corpuscules de volupté
Dont nos neurohormones sont inondées
Lubérine, ocytocine, dopamine
Tout ceci est inconscient
De notre corps, nous somme le patient
Et c'est l'environnement social
Qui le désigne comme bien ou mal
Et c'est le monde politique
Qui des hormones, est le flic
Et c'est le monde religieux
Qui rend tout acte sexuel, licite ou odieux
Ainsi
La femme se trouble
De l'infidélité émotionnelle
Ainsi
L'homme se trouble
De l'infidélité sexuelle
La passion amoureuse
Est comme un trouble obsessionnel compulsif
Jalousies dépressives
Pour les femmes
Jalousies paranoïaques
Pour les hommes
Violences conjugales
Qui sont une expression culturelle et sociale
Toute addiction
De la bonne réputation
De l'hyperstimulation à l'hypostimulation
Le système limbique
Est habillé par toutes les bourgeoisies
Avec ses chichis et son schmilblick
Son néocortex dressé, qui aux émotions, cherchent des noises
Ou même la loi de l'évolution
Aurait besoin d'une révolution
Pour que l'homme
Ne soit plus en conquête
D'une femme, toujours la quête
Pour que la femme
Ne soit plus dans la sélection
Du mieux pour la procréation
A l'assaut, par l'apprentissage
Pour en faire d'autres usages



Patrice Faubert ( 2011 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur "hiway.fr"



The brain
And automation
The brain
And determinism
The company
And determinism
The ugly and beautiful
The brain
And electrochemical signals
The mental construction
Is a social construction
Intuition of consciousness
Awareness of intuition
Who are
That experimentation
Who are
That imitation
We are governed
By our unconscious
Everything is forced upon us
By our unconscious
At least 90 percent
It is the communication of emotions
Which is non-verbal, amazing, right?
32 milliseconds for a decision
100 milliseconds for classification
The stronger the emotion
Bolder will compulsion
The nucleus accumbens
Would consume all
The insula ugly
Reluctant to purchase any
In consumption, seduction
The priming effect
Knows how to keep us in a cage
We produce beautiful images
Almost everything
Glides on our consciousness
Our brains, which we dance
We are toys, frescoes
Routines of thought
Our brains like model
Should disable
For paradoxically, stimulate
That's not counting
Without hormonal round
We handle is subliminal
As the laughter that brings
Even what is ugly
In the ball
Who we rhyme, and animates us
Here's oxytocin must
It is orgasm, lactating women, the Lethal Weapon
Oxytocin orgasm
Or orgasm oxytocin
Who comes first?
Person, if everything is connected!
And the question
General may
In all other matters
The reflection of the separation
Is separation of reflection
Because there levels of organization
Further still, always interacting
Any specialist
Which is a specialist
Is inevitably a reductionist
This is the power of magic
Of (b. 1974) Apollo Robbins
That the brain uses mechanisms
Specialist is, every human being
That in all things, knows nothing
Or very little, it is by force of ignorance, reductionist
But political and social forces
Mingle brain business
Identifying and automating, good or bad
The external social environment
Code internal cerebral environment
The electrochemical signals
Never express how chaotic
Although it is impossible
To repeat in full, their history
This is the unconscious, opaque and unspeakable
The unconscious unconsciousness
Is unconscious of the unconscious
My puésie is unacceptable
She does not play the game
My peuésie is chemical
In all, she made a fire
My pouésie is unclassifiable
Of all, it is a fable
The computer
Is a collective unconscious
Restive human unconscious, even
I throw rhymes
My unconscious, thus, I file
From time to time, he wrote
Computer, when he had a computer at hand
Then one day, nothing
He did not care or could not
We leave our suitcases
Light or heavy, we will say
No matter what, to me, that we médise!
So all and all
We ship
So all and all
We carry
Like clothes, like suitcases, who scoff
Our automation
Our determinism
Our electrochemical signals
At all times, all places, all times
Never
Who we are
Never
Really live, in fact!
300 different substances
And permanently
Are in the human body, circulating
They are our scent
They are our flavor
Joy, sorrow, fear
As our mirror neurons
Mimicry of seduction, which lets drink
A good air music
For the immune system
Not enough serotonin
And it is the malignant jealousy
237 reasons, worthy or unworthy
Making love, stomp
We kiss, we taste it
From our mouths to 29 muscles
Our salivée testosterone
By our language to 17 workings muscular
Our bodies
Corpuscles are voluptuous
That our neurohormones are flooded
Lubérine, oxytocin, dopamine
All this is unconscious
Our body, we are patient
And it is the social environment
Which designates it as good or bad
And this is the world of politics
Which hormones, is the cop
And it is the religious world
Makes any sexual act, lawful or obnoxious
Thereby
The woman disorder
Of emotional infidelity
Thereby
The troubled man
Of sexual infidelity
Passionate love
Is as obsessive compulsive disorder
Jealousy depressive
For women
Paranoid jealousy
For men
Domestic Violence
Which is a cultural and social expression
Any addiction
Good reputation
Hyperstimulation of the hypostimulation
The limbic system
Dressed by all the bourgeoisies
With frills and schmilblick
His neocortex prepared which emotions, seek noises
Or even the law of evolution
Would need a revolution
For man
Is more conquest
On a woman, still looking
For the woman
No longer in the selection
The best for procreation
Storming through learning
To make other uses



Patrice Faubert (2011) puète, peuète, pouète, paraphysicien (http://patrice.faubert.over-blog.com/) Pat said the guest on "hiway.fr"

This work is in the public domain
Add a quick comment
Title
Your name Your email

Comment

Text Format
Anti-spam Enter the following number into the box:
To add more detailed comments, or to upload files, see the full comment form.