US Indymedia Global Indymedia Publish About us
Printed from Boston IMC : http://boston.indymedia.org/
Boston.Indymedia
IVAW Winter Soldier

Winter Soldier
Testimonies
Brad Presente

Other Local News

Spare Change News
Open Media Boston
Somerville Voices
Cradle of Liberty
The Sword and Shield

Local Radio Shows

WMBR 88.1 FM
What's Left
WEDS at 8:00 pm
Local Edition
FRI (alt) at 5:30 pm

WMFO 91.5 FM
Socialist Alternative
SUN 11:00 am

WZBC 90.3 FM
Sounds of Dissent
SAT at 11:00 am
Truth and Justice Radio
SUN at 6:00 am

Create account Log in
Comment on this article | Email this article | Printer-friendly version
News :: Globalization
Paraphysique de l'anomie
11 Dec 2013
La technologie de la vie est la vie de la technologie...
Toute époque
Et ce sans équivoque
A son propre langage
A ses propres outrages
Tous les mots nous façonnent
Le langage nous maçonne
Aucun mot n'est innocent
Aucun mot jamais ne ment
Il est toujours à sa place
Il n'est d'aucune race
Les mots s'amusent avec nous
Aux idées, ils tordent le cou
Les mots sont ceux du capital
En bien ou en mal
Les mots de toutes les bourgeoisies
La procrastination de toutes les ignominies
Le mot meilleur
Nous indique la compétition, la comparaison, la séparation
Le mot voleur
Nous indique la notion de propriété
Les mots nous trahissent
Les mots nous sévissent
Les mots nous ravissent
Toutes les religions
Toutes les idéologies
Toutes les croyances
Se servent des mêmes mots
Et sont dans le faux
Le mot meilleur disparaîtra
Quand il ne voudra plus rien dire
Le mot voleur disparaîtra
Quand il ne voudra plus rien dire
Le mot premier disparaîtra
Quand il ne voudra plus rien dire
Le mot dernier disparaîtra
Quand il ne voudra plus rien dire
Le mot hiérarchie disparaîtra
Quand il ne voudra plus rien dire
Comme les mots, compétition, propriété, gouvernement
Et tous les mots de séparation, de nos cerveaux déments
Pour une nouvelle civilisation
Qui des mots et donc des comportements
Aura su faire une révolution !
L'anarchiste qui utilise le mot meilleur
Ou le mot voleur
De ses idées
Est déjà totalement exproprié
Et l'exemple peut se généraliser !
Ou le fasciste
Qui emploie le mot de tolérance
De ses idées
Est déjà totalement expulsé
Et l'exemple peut se généraliser !
Un fait pas si contraire
Du mathématicien ( né en 1966 ) Grigori Perelman
Qui sur l'internet, résolut la conjecture de Poincaré
Le reclus de Saint-Pétesbourg, cet enfermé
Qui vit chez sa mère, sans syndrome d'Asperger
Mais, scandaleusement, il refusa tous les prix
Dont un million de dollars, ô hérésie !
Il y a là un petit quelque chose
De ce dont je vous cause
A vous de trouver
Ce qui peut s'y rattacher !
Dans la société spectaculaire marchande techno-industrielle
Aucun mot n'est en dehors d'elle
Tout mot est son ciment
Toute phrase est son amant
Artistes, intellectuels, ouvriers, savants
Techniciens, employés, ingénieurs, artisans
Femmes, hommes, jeunes, vieux, enfants
En sont les briques, en sont le fondement
Chaque corporation a ses mots
Qui sont l'histoire de la corporation
Mais toujours dans la compétition
Et donc toujours dans la séparation
Nous nous servons des mêmes mots
Une langue ou six mille langues
Peu importe, c'est le même radeau
Les mots veulent nos peaux
Tout mot est colonisé
Par ses colons, administré
Comme un pays, comme une région
Le mot comme du café, du tabac, du coton
L'espèce humaine
Fut intelligente avec la loi matrilinéaire
L'espèce humaine
Devint inintelligente avec la loi du père
Se faire
Tout le temps la guerre
Est un signal de profonde inintelligence
Pour toutes sortes de diverses raisons
Toujours les idéologies, croyances, religions
Les jalousies, les rivalités, les compétitions
Tous nos apprentissages, toutes nos aberrations
A cela
La télévision nous conditionne
La radio nous conditionne
Le cinéma nous conditionne
Les journaux nous conditionnent
Toutes nos lectures nous conditionnent
A 36000 vérités
Qui se concurrencent dans la fausseté !
Voilà aussi pourquoi
Nous pratiquons l'expérimentation animale
Pour la recherche médicale
Mais, voilà aussi pourquoi
Tous les êtres humains sont des cobayes humains
Avec la publicité subliminale
Et tous les médicaments
Que les laboratoires expérimentent sur des gens
Contre de l'argent, pour déculpabiliser ce mal !
La vie est apparue
Un premier janvier
Le 31 janvier
Est apparu le chimpanzé
A cinq heures de l'après-midi
Et à ce moment précis
C'était la planète des singes
Du cinéma à la réalité, rien ne fait fi !
Comme feu ( 1918-2013 ) Nelson Mandela
Beaucoup de blabla pour les hommes d'Etat
Blancs, jaunes, noirs, c'est toujours du caca
Et puis en 1995 déjà
Fut organisée et truquée
La coupe du monde de rugby
L'Afrique du Sud de Mandela devait l'emporter
Les bourgeoisies noires et blanches le voulurent ainsi !
Comme tous les militants
Comme toutes les militantes
Qui doivent fourguer leur fourbi
Leur religion et leur idéologie
Pour nous empêcher de vivre
Nous les contre tout
Nous les pour rien
Nous ne tendons pas l'autre joue !
Les mafias, les escrocs, les criminels, les méchants, les névropathes, les salauds
Les voleurs, les falsificateurs, les menteurs, les psychopathes, les bourreaux
Sont dans tous les gouvernements
Mais aussi dans toutes les sectes
Sur la route, au stade, au travail, chez soi, tout devient infect !
La représentation de la vie
Est la vie de la représentation
La vie non vécue
Est toujours représentée
Par le sport, l'art, la science, la religion
Notre cinéma, notre théâtre, notre télévision
La vie vécue
Aurait autre chose à faire
Que le déjà fait, le déjà vu
Faire l'amour avec sa voisine
Se promener avec son voisin
Être en même temps, enfant, adulte, jeune, libertaire
Vieux, en famille, célibataire
Femme, homme, tout et rien
Toujours en forme, toujours bonne mine
Et plus aucune maladie
La vraie harmonie la congédie !
C'est seulement cela la vie
C'est seulement cela l'anarchie
Tout le reste est de la bureaucratie !
Il suffirait de le vouloir
Pour simplement le pouvoir
Ainsi, les cellules humaines en culture
Les organoïdes qui usurpent la nature
Peuvent remplacer l'expérimentation animale
Mais cela n'est pas de la philanthropie
Demain, pour les riches qui se pavanent
De nouveaux organes
Mais une vie toujours aussi morne
Qu'un manque d'humanité borne !
Je le dis
Je le redis
Nous sommes programmés
Par ce que nous entendons
Par ce que nous lisons
Par ce que nous voyons
Par toutes nos conversations
Par toutes nos activités
Par toutes nos contrariétés
Et non pas par nos gènes
Qui ne font que s'adapter
Qui ne font que configurer
Des corps, et encore des corps
En fonction du climat, du temps
L'esprit de l'environnement
Est l'environnement de l'esprit
De son temps, l'esprit est le produit
L'esprit produit de la technologie
La technologie produit de l'esprit
La pensée du divertissement
Qui n'est pas le divertissement de la pensée
Est le produit de l'ennui
Il lui faut une culture
Pour imposer cette imposture
Pour cela, le décrochage du sens moral
De la cruauté, de la méchanceté, permettent la cavale
Films, livres, cinéma, télévision
Et toutes sortes d'inventions
Le conformisme de toutes les opinions
Le poids du groupe est une belle croupe !
Pour qu'ainsi tout se vive par procuration
Pour qu'ainsi soit reine l'anomie
Qui est le contraire, justement, de l'anarchie !


Patrice Faubert ( 2013 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur "hiway.fr"


Any time
And unequivocal
In his own words
In his own outrages
All words shape us
The language we masonry
No word is innocent
No word never lies
It is still in its place
There is no race
Words have fun with us
Ideas, they twist the neck
The words are those of capital
Good or bad
Words all the bourgeoisies
Procrastination all the ignominy
The best word
Shows us the competition, comparison, separation
The word thief
Tells us the concept of ownership
Words betray us
Words rampant us
Words delight us
All religions
All ideologies
All beliefs
Use the same words
And are in the wrong
The best word disappear
When he did not mean anything
The word thief disappear
When he did not mean anything
The first word disappear
When he did not mean anything
The last word will disappear
When he did not mean anything
The word hierarchy disappear
When he did not mean anything
Like words, competition, ownership, government
And all the words of separation, our demented brains
For a new civilization
So that words and behavior
Will be able to make a revolution!
The anarchist who uses the word best
Or the word thief
His ideas
Is already fully expropriated
And example can be generalized!
Or fascist
Who uses the word tolerance
His ideas
Is already completely expelled
And example can be generalized!
A not so contrary
Mathematician (b. 1966) Grigori Perelman
That on the internet, resolved the Poincaré conjecture
The Recluse from St. Petersburg, the enclosed
Who lives with his mother, without Asperger syndrome
But shockingly, he refused all prices
Including one million dollars, O heresy!
There is a little something there
From what I cause you
You have to find
Which may be attached thereto!
In the techno-industrial society market dramatically
No word is outside it
Every word is his cement
Any sentence is her lover
Artists, intellectuals, workers, scholars
Technicians, employees, engineers, artisans
Women, men, young, old, children
Are the bricks, are the foundation
Each corporation has its words
Who are the history of the corporation
But still in the competition
And always in the separation
We use the same words
Language or six thousand languages
Regardless, it is the same raft
Words want our skins
Every word is settled
By its settlers, administered
As a country, as a region
The word as coffee, tobacco, cotton
The human species
Smart was with matrilineal law
The human species
With unintelligent became the law of the father
Make
All the time the war
Is a signal of profound stupidity
For all sorts of different reasons
Always ideologies, beliefs, religions
Jealousies, rivalries, competitions
All our learning, all our aberrations
But
Television conditions us
Radio conditions us
Cinema affects us
Newspapers condition us
All readings condition us
A 36000 truths
That compete in falsehood!
This is also why
We practice animal testing
For Medical Research
But also why
All human beings are human guinea pigs
With subliminal advertising
And all drugs
That laboratories experimenting on people
Against money, to exonerate this evil!
Life appeared
A Jan. 1
January 31
Appeared chimpanzee
At five o'clock in the afternoon
And at that precise moment
It was the Planet of the Apes
From movies to reality, nothing ignored!
As the late (1918-2013) Nelson Mandela
Many blabla for statesmen
White, yellow, black is always poop
And in 1995 already
Was organized and rigged
World Cup Rugby
South Africa Mandela should prevail
Black and white bourgeoisie and the wanted!
Like all activists
Like all activists
Which must peddle their stuff
Their religion and ideology
To prevent us from living
Us against all
We for nothing
We do not the other cheek!
Mafias, crooks, criminals, villains, neurotics, the bastards
Thieves, forgers, liars, psychopaths, torturers
Are in all governments
But also in all sects
On the road, stage, work, home, everything becomes infected!
Representation of life
Is the life of the representation
The unlived life
Is always represented
Through sport, art, science, religion
Our movies, our theater, our television
Life lived
Have other things to do
That done, déjà vu
Making love with her neighbor
Walking with his neighbor
Be at the same time, child, adult, young, libertarian
Old, families, singles
Woman, man, everything and nothing
Always in shape, always looks good
And no disease
True harmony dismisses!
It is only this life
That is all anarchy
Everything else is the bureaucracy!
It would be enough to want
Simply power
For example, cultured human cells
The organoid usurping nature
Can replace animal experimentation
But this is not philanthropy
Tomorrow, for the rich who strut
New bodies
But life still dismal
A lack of humanity terminal!
I say
I repeat
We are programmed
By this we mean
By what we read
By what we see
For all our conversations
For all our activities
For all our frustrations
And not by our genes
That only adapt
Which merely set
The body and the body have
Depending on climate, weather
The spirit of the environment
Is the environment in mind
In his time, the mind is the product
The spirit of product technology
Product technology in mind
Thought entertainment
Which is not the entertainment of thought
Is the product of boredom
It needs a culture
To impose this imposture
For this, the stall of the moral sense
Cruelty, malice, allow the mare
Movies, books, movies, television
And all kinds of inventions
Conformity of all opinions
The weight of the unit is a nice butt!
Whereby everything live vicariously
Whereby either queen anomie
Which is the opposite, in fact, anarchy!


Patrice Faubert (2013) puète, peuète, pouète, paraphysicien (http://patrice.faubert.over-blog.com/) Pat said the guest on "hiway.fr"

This work is in the public domain
Add a quick comment
Title
Your name Your email

Comment

Text Format
Anti-spam Enter the following number into the box:
To add more detailed comments, or to upload files, see the full comment form.