US Indymedia Global Indymedia Publish About us
Printed from Boston IMC : http://boston.indymedia.org/
Boston.Indymedia
IVAW Winter Soldier

Winter Soldier
Testimonies
Brad Presente

Other Local News

Spare Change News
Open Media Boston
Somerville Voices
Cradle of Liberty
The Sword and Shield

Local Radio Shows

WMBR 88.1 FM
What's Left
WEDS at 8:00 pm
Local Edition
FRI (alt) at 5:30 pm

WMFO 91.5 FM
Socialist Alternative
SUN 11:00 am

WZBC 90.3 FM
Sounds of Dissent
SAT at 11:00 am
Truth and Justice Radio
SUN at 6:00 am

Create account Log in
Comment on this article | Email this article | Printer-friendly version
News :: Globalization
Paraphysique de théorie critique
27 Dec 2014
Théorie de la critique, critique de la théorie...
" Nous n ' avons pas peur des ruines . Nous sommes capables de bâtir aussi . C ' est nous qui avons construit les palais et les villes d ' Espagne , d ' Amérique et de partout .Nous , les travailleurs , nous pouvons bâtir des villes pour les remplacer . Et nous les construirons bien mieux ; aussi nous n ' avons pas peur des ruines . Nous allons recevoir le monde en héritage . La bourgeoisie peut bien faire sauter et démolir son monde à elle avant de quitter la scène de l ' Histoire . Nous portons un monde nouveau dans nos coeurs . "

Buenaventure Durruti ( 1896 - 1936 )

La plupart des bricoleurs et des bricoleuses , des travailleurs et des travailleuses de la main , méprisent les gens dits " intellectuels " . Alors que c ' est le cerveau qui commande à la main . Pour les gens manuels , l ' " intellectuel ou l ' intellectuelle " , est un ou une bonne à rien , un gars ou une fille qui ne sait rien faire avec ses doigts . Un mec ou une nana qui ne vaut rien . Pour l ' intellectuel ou l ' intellectuelle , le manuel ou la manuelle est un primate , tout juste bon à planter un clou avec un marteau . Tout juste bon ou bonne à lire des bandes dessinées pour enfants , et à voter pour Le Pen .
Devant tant de clichés d ' une stupidité étonnante ( je l ' ai entendu dire , hélas ) , l ' on voudrait avoir la force rarissime de feu le grand Ferré ou Ferret ( 1330 - 1358 ) qui avec sa seule hache abattit 85 Anglais , lors du siège du château de Longuet en 1358 , et qui finalement mourut dans son lit , terrassé par une pneumonie .
Et se servir de cette force pour faire peur aux imbéciles et aux crétins et aux crétines de toutes espèces et même si c ' est peu efficace , au moins cela défoule ...
Car nous sommes toujours dans la guerre de " cent ans " , ( 1337-1453 ) , qui n ' en peux plus de ne jamais se terminer . Tant que nos vies et donc nos sexualités seront sans vie et sans sexualité , il y aura toujours des violences de tous ordres , de la pédophilie , des viols , des tortures , des politiques , des tueurs en série , dont l ' un des plus fous , fut , l ' un des premiers en France , à savoir Joseph Vacher ( 1869 - 1898 ) , dont la destinée fut interprétée au cinéma par l ' un des meilleurs acteurs français , à savoir Michel Galabru ( " le juge et l ' assassin " , 1975 , " Kamikaze ", 1986 ) . Souvenons-nous de la mésaventure arrivée jadis au Docteur Philippe Tersand auteur du livre " Guy Georges , un ami insoupçonnable aux éditions stock ." En effet , Guy Georges , fut un copain au docteur Philippe Tersand , qui bien que psychiatre ne se rendit pas compte que Guy Georges était un tueur en série ... ce n ' était pas marqué sur sa tête , et personne ne s ' en rendit compte non plus , dans les squats .
Et ce sujet devint vite un sujet tabou , dans le milieu militant libertaire des squats , car il aurait fallu sinon débattre du fait qu ' un tueur en série ait pu échapper au moindre soupçon dans un milieu libertaire / autonome des squats . Certaines personnes souhaitaient un débat , à l ' époque , le docteur Philippe Tersand , Jean - luc Marcelli , et d ' autres ... ce qui aurait permis , une fois de plus , de ridiculiser les thèses éculées de l ' école criminologique de feu Cesare Lombroso ( 1835-1909 ) , que beaucoup voudraient remettre en circulation , dans nos gouvernements dictatoriaux .

" Si les gens sont si méchants , c ' est peut-être seulement parce qu ' ils souffrent . "

( L.F. Céline , 1894-1961 )

Ainsi , Jules Celma qui écrivit le fameux livre " Journal d ' un éducastreur " qui parut en 1971 aux " Editions Champ Libre " , et qui relate une expérience de parole libérée et non réprimée chez les enfants , alors qu ' il était instituteur remplaçant dans diverses classes entre octobre 1968 et juin 1969 , fut vite de ce fait congédié , car tout ce qui touche à la sexualité est tabou , hier comme aujourd'hui ( surtout aujourd'hui ) , et d ' ailleurs , le pipi , le caca , le zizi , la zézette , tout ça , cela doit rester de la messe basse ... ou alors , en douce , chez le spécialiste ou avec l ' industrie du sexe devenue indispensable à la société spectaculaire marchande techno-industrielle . Un sujet tabou aussi chez les militants et militantes en tous genres ... il y a bien sûr , plein de bons livres sur ce sujet tabou , comme ceux du fondateur de l ' institut Reichien de Paris , Jacques Lesage de la Haye ( né en 1938 ) , qui anime aussi une émission contre les prisons sur " Radio Libertaire " ( Ras Les Murs ) .
Lorsqu'on lit des journaux libertaires , ou révolutionnaires , et même les autres , l ' on s ' aperçoit vite que tous disent à peu près les mêmes choses . Et pourtant , tous se livrent une guerre sans merci . Sinon , il n ' y aurait pas 36000 journaux , mais rien qu ' un seul .
Car après tout , tous les courants d ' une " même " pensée politique pourraient se retrouver dans un seul et même journal . Mais comme tout le monde veut dominer , n ' est-ce pas ? c ' est forcément la foire d ' empoigne . Car il n'y a pas non plus 36000 vérités , il n'y en a qu ' une . Et si vous n ' êtes pas d ' accord , c ' est que vous ne savez pas quelle est cette vérité . La vérité est par delà le bien et le mal . La vérité est par delà le mensonge et la vérité . La vérité sait peut-être qu ' il n ' y pas de vérité . La vérité n ' a pas le moindre chemin qui peut y conduire . C ' est l ' animal humain , et lui seul , qui a inventé cette notion de " vérité " .Et maintenant savons-nous ce qu ' est cette notion de vérité ? et tout ceci , bien modestement , très succinctement , cela va sans dire . Et nous faisons beaucoup de bla , bla , bla , comme aurait dit feu Louis Ferdinand Auguste Destouches dit Céline ( 1894-1961 ) .

" La femme a le droit de monter à l ' échafaud , elle doit avoir également le droit de monter à la tribune . "

Olympe de Gouges ( 1748-1793 )

Car , il faut bien causer , écrire , il faut bien se manifester , car ce sont toutes les petites choses de la vie qui se mélangent pour devenir les grandes choses de la vie . Nos techniques ont fait de prodigieux progrès mais nos mentalités sont les mêmes qu ' à l ' époque de la Gaule Romaine . Les différents dressages du comportement humain sont toujours les mêmes , les mêmes jeux du cirque , et nous avons besoin de ismes pour qualifier nos modes de vie , nos opinions , nos façons de faire , au fond , ce qui est répugnant , ce n ' est pas l ' humain , mais ce que l ' on a mis dans sa tête , et ce à son insu . Nous sommes de droite , de gauche , d ' extrême gauche , d ' extrême droite , mais les mots que nous employons pour désigner les choses sont souvent les mêmes .
Vous êtes , nous sommes , dans la même aliénation , la même souffrance , les mêmes stupidités , nous voulons tout changer , mais et surtout , à condition , que rien ne change . Si le monde changeait , que deviendrait le militantisme , que deviendrait l ' organisation politique , il y a beaucoup de gens qui s ' ennuieraient n ' est-ce-pas ? il y a beaucoup de gens qui se feraient chier , n ' est-ce--pas ? et nos théoricien et théoriciennes , que deviendraient ces gens ? il n ' y aurait plus rien à théoriser , puisque dans ce monde changé , tout se réaliserait dans la praxis . Il n ' y aurait que la pratique de la théorie rendant inutile la théorie de la pratique .

" J ' ai été assigné à résidence par pauvreté , maintenant je suis assigné à résidence par
maladie . "
Michel Noury ( anartiste peintre , ancien lutteur armé )

Je comprends / nous comprenons donc pourquoi , le monde ne change pas , ou si peu . C ' est le changement dans la continuité qui est la continuité du non changement . En fait , un immobilisme parfait . Il n'y a que les vêtements qui changent . Les crapules que sont les politiciens et politiciennes raffolent de la blablalogie . Ils et elles ont même des mercenaires dont la spécialité est la blablalogie . Et bientôt un doctorat en blablalogie . Nous sommes assis et assises dans nos habitudes , dans nos certitudes , et nous ne voulons / pouvons pas en bouger ni en changer . Des habitudes et certitudes de droite , de gauche , d ' extrême gauche , d ' extrême droite , de tout ce que vous voudrez .
L ' humain est profondément conservateur du fait de son conditionnement , de son engrammation socioculturelle . Il pourrait ne pas être conservateur , mais cela serait toujours un conditionnement . Mais l ' on peut préférer certains conditionnements à d ' autres , c ' est tout . Une engrammation socioculturelle libertaire par exemple , le moindre mal , car l ' ensemble de l ' humanité s ' y retrouverait ! prenons n ' importe quel bébé ( valable à toute époque ) , engrammons le de telle ou telle façon , et ce bébé deviendra un pur produit de manufacture . Il y en a plein autour de nous .

Et oui , cela ne vous plaît pas , car la vérité , cela plaît rarement . Mais notre sympathie va à tous ceux et toutes celles qui luttent contre les injustices sociales , aux chômeurs et chômeuses et aux précaires qui font la grève du chômage , ( mouvement tout récent ) , pour obtenir un minimum de droits sociaux , en attendant un monde sans argent et sans travail , ( à ce propos , j ' ai pour ami , l ' un des anciens " animateurs " du mouvement des chômeurs et chômeuses de Paris en 1997 , monsieur Jean-Luc Marcelli , qui obtint d ' ailleurs un logement dans la capitale française , suite à une action et occupation de la mairie de Paris ) , et où TOUT serait gratuit . notre sympathie va aussi aux ouvriers et ouvrières qui se battent contre la hiérarchie patronale , pour de meilleures conditions de travail ou l ' augmentation de salaires ( en attendant la fin du travail salarié ou aliéné ) , aux étudiants et étudiantes qui se démènent contre les bureaucraties universitaires pour une université ouverte à tous et toutes , aux frères et soeurs des cités qui se révoltent contre des conditions de vie absolument épouvantables , et ce même , si c ' est toujours en attendant . En attendant la fin de l ' université , en attendant ceci , en attendant cela , en attendant le grand soir , en attendant la révolution , en attendant que cela change , en attendant d ' attendre . En attendant Godot ...

" Nous ne reprochons pas à Pierre Kropotkine , théoricien de l ' anarchie , ( 1842-1921 ) , d ' être issu de la haute noblesse moscovite , mais d ' avoir signé "Le manifeste dit des 16" rédigé en 1916 , en faveur de la guerre de 1914-1918 , ceci , avec d ' autres " anarchistes " des tranchées comme Jean Grave , Charles Malato , Paul Reclus , Cornelissen , etc ... "

( Des situationnistes dans les années 1960 )

En attendant , toujours en attendant . Et ta soeur . Et aussi pourquoi pas , en attendant Godot ( pièce de feu Samuel Beckett , 1906-1989 , écrite en 1948 ) , et nous passons nos vies à attendre . A attendre de savoir quoi attendre . N ' attendons plus , faisons ! oui , mais avec qui , et avec quoi ? et ce n ' est pas de la philosophie , mais bel et bien de la politique , car tout est contenu dans la politique , surtout ce qui peut se mettre à son service , le philosophique , le scientifique , le médiatique , le poétique , le blablalogique , et même le reste . La bouffe par exemple . Quand on voit la merde que l ' on donne à manger aux gens dans les hôpitaux et dans les maisons de retraite , où nos parents donc , sont maltraités ou torturés par un personnel débordé , sous-équipé , et aussi un peu sadique , l ' on se demande si la plupart des gens méritent vraiment de vivre ? et dans les hôpitaux , c ' est comme dans les prisons , la bouffe est tellement infâme , qu ' il faut cantiner pour avoir quelque chose de correct à se mettre sous la dent .
Et les personnes âgées meurent de faim plus que de maladresses opératoires ... ce qui n ' est pas peu dire . Pendant ce temps , les véritables parasites , pas les chômeurs et chômeuses , précaires , et autres pauvres , mais les seuls vrais parasites que sont les gros patrons , les hommes et femmes politiques , les industriels , les banquiers , les chefs militaires et chefs policiers , les artistes et autres agents de l ' Etat , que l ' on voit à la télévision tous les jours , ou que l ' on écoute à la radio , et qui empochent des millions d ' euros . Va t - on tolérer ceci encore indéfiniment ? Les élections ne changent jamais les choses , elles ne font que les continuer ...

" Le peu qu ' on peut faire , le très peu qu ' on peut faire , il faut le faire , pour l ' honneur , mais sans illusion . "

Théodore Monod ( 1902--2000 )

Patrice Faubert ( 2010 ) pouète , peuète , puète , paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "

"And We have not afraid of ruins. We are also able to build. It is we who built palaces and cities of Spain, America and everywhere .We, workers, we can build cities to replace and we better build them. also we just have not afraid of ruins We will receive the world heritage Let the bourgeoisie to blow and tear her world before leaving the scene of the.. History . We carry a new world in our hearts. "

Buenaventure Durruti (1896 - 1936)

Most handymen and bricoleuses, workers and workers of the hand, despise the people called "intellectuals". While it's the brain that controls hand. For manual people, the "spiritual or intellectual" is a good or anything, a guy or a girl who can not do anything with her fingers. A Nana worthless. For the intellectual or intellectual, manual or manual is a primate, just good to drive a nail with a hammer. Just good or good to read comics for children, and vote for Le Pen.
Faced with such clichés of astonishing stupidity (I have heard, alas), one would like to have the rare power of the late, great Ferré or Ferret (1330-1358) who with his ax fell 85 only English at the Longuet castle siege in 1358, and finally died in his bed, struck down by pneumonia.
And use this force to scare idiots and morons and cretins of all kinds and even though it's very effective, at least it lets off steam ...
Because we are still in the war "hundred years" (1337-1453), which does stand it never ended. As our lives and therefore our sexualities are lifeless and sexuality, there will always be violence of all kinds, pedophilia, rape, torture, political, serial killers, including one of the wildest was, one of the first in France, namely Joseph Vacher (1869 - 1898), whose destiny was interpreted in the cinema by one of the best French players, namely Michel Galabru ("the judge and the assassin" 1975, "Kamikaze", 1986). Let us remember the finish mishap once to Dr. Philippe Tersand author of "Guy Georges, a friend suspicion to stock issues." Indeed, Guy Georges, was a buddy Dr. Philippe Tersand that although psychiatrists do not realized that Guy Georges was a serial killer ... it wasn 'marked on his head, and no s' in realized either, in squats.
And this soon became a taboo subject in the middle libertarian activist squats because it would have had if not discuss the fact that a serial killer was able to escape the slightest hint in a libertarian / autonomous squats environment. Some people wanted a debate at the time, Dr. Philippe Tersand, Jean - Luc Marcelli, and others ... which would have, once again, to ridicule the hackneyed arguments of criminological school fire Cesare Lombroso (1835-1909), many would like to recirculate in our dictatorial governments.

"If people are so bad, it's perhaps only because they are suffering."

(L. F. Celine, 1894-1961)

So Jules Celma, who wrote the famous book "Diary of a éducastreur" which appeared in 1971 in the "Editions Champ Libre," which recounts a speech released experience and unchecked in children, whereas it was a teacher substitute in various classes between October 1968 and June 1969 was quickly dismissed as such because everything related to sexuality is taboo, then as now (especially today), and elsewhere, pee, poop, the penis, the zézette, all that, it must remain low mass ... or, gently, to the specialist or the sex industry become indispensable to the techno-industrial spectacular market society. A subject as taboo among activists of all kinds ... there are of course plenty of good books on this taboo subject, like those of the founder of the Reichian Institute of Paris, Jacques Lesage Hague (born 1938), which also hosts a show against the Prisons "Libertarian Radio" (Ras Walls).
When reading libertarian journals, or revolutionaries, and even others, we s' quickly realize that all say pretty much the same things. Yet all are waging a war without thank you. Otherwise, it does would not 36000 newspapers, but nothing that one.
After all, all the currents of a "same" political thought could end up in a single log. But as everyone wants to dominate, n 'is not it? it's necessarily the rat race. Because there are not truths 36000, there is that one. And if you are not in agreement, that is you do not know what is the truth. Truth is beyond good and evil. The truth is beyond the lies and the truth. The truth may be aware that there 's no truth. The truth does not has any path that can lead to it. It is the human animal, and he alone, who invented the notion of "truth" .And we now know that is this notion of truth? and all this, although modestly, very briefly, that goes without saying. And we do a lot of blah, blah, blah, looked like the late Louis Ferdinand Celine said Auguste Destouches (1894-1961).

"A woman has the right to mount the scaffold, she must also have the right to mount the rostrum."

Olympe de Gouges (1748-1793)

For it must be good cause, writing, must manifest itself well, because they are all the little things in life that mix to become the great things in life. Our techniques have made tremendous progress, but our mentality is the same that at the time of Roman Gaul. The various dressings of human behavior are still the same, the same circus games, and we need to qualify isms our lifestyles, our opinions, our ways, basically, what is repugnant, this n 'is not humans, but that one has in his head, and without his knowledge. We are right, left, of the extreme left, extreme right, but the words we use to describe things are often the same.
You are, we are, in the same disposition, the same suffering, the same stupidities, we want to change everything, but especially, provided that nothing changes. If the world was changing, what would become activism that would become the political organization, there are many people who s 'bored n' is it not? there are many people who would shit, n 'is this - right? and our theorist and theorists, what would become of these people? there 's nothing would theorize, since in this changed world, everything would be realized in praxis. There 'have the practice of theory requiring no theory of practice.

"I 've been under house arrest by poverty, now I'm under house arrest by
disease. "
Michel Noury (anartist painter, former armed wrestler)

I / We therefore understand why the world does not change, or very little. It is the change in continuity is the continuity of the non-change. In fact, a perfect immobility. There are only clothes that change. The villains are politicians and that politicians crave the blablalogie. They, and they even have mercenaries whose specialty is the blablalogie. And soon a PhD in blablalogie. We sat and sat in our habits, our certainties, and we do not want / can not move or change. Habits and certainties of right, left, from extreme left to extreme right, anything you want.
The human being is deeply conservative due to its packaging, its socio-cultural engrammation. It might not be conservative, but it would still be a package. But one can favor certain packages to other, that is all. Sociocultural engrammation libertarian for example, the lesser evil, for all of humanity s' would find it! take any other unknown baby (valid at any time), the engrammons of this or that way, and this baby will become a pure manufacturing byproduct. There are plenty around.

And yes, it does not please you, for the truth, it rarely pleases. But our sympathy goes to all those and all those who fight against social injustice, the unemployed and insecure who are on unemployment (any recent movement), to obtain a minimum of social rights, pending a world without money and no work, (in this respect, I have for a friend, one of the old "leaders" of the movement of the unemployed in Paris in 1997, Jean-Luc Marcelli, who obtained from elsewhere housing in the French capital, following an action and occupation of the city of Paris), where EVERYTHING would be free. Our sympathy also goes to the working men and women who are fighting against the employer hierarchy for better working conditions and the increase in wages (until the end of the employee or alienated labor), to students who are struggling against bureaucracies scholars for an open university to everyone, brothers and sisters of the cities who revolt against living conditions absolutely appalling, even if it's still pending. Pending completion of the University, pending this, pending this, waiting for the big night, waiting for the revolution, waiting for that to change, pending wait. Waiting for Godot ...

"We do not blame Peter Kropotkin, theoretician of anarchy, (1842-1921), to be derived from the high nobility Moscow, but to have signed" The manifesto says 16 "written in 1916, in favor of 1914-1918 war, this, with other "anarchists" trenches as Jean Grave, Charles Malato, Paul Reclus, Cornelissen, etc ... "

(The Situationists in the 1960s)

Meanwhile, still waiting. And your sister. And why not, Waiting for Godot (fire part Samuel Beckett, 1906-1989, written in 1948), and we spend our lives waiting. A wait to know what to expect. N 'expect more, do! yes, but with whom, and with what? and it is not philosophy, but rather politics, because everything is contained in the policy, especially what can be at his service, the philosophical, scientific, media, the poetic, the blablalogique and even the rest. The food, for example. When you see the shit that we give food to people in hospitals and nursing homes where our parents so mistreated or tortured by overworked staff, under-equipped, and a little sadistic, the one wonders if most people really deserve to live? and hospitals, it's like in the prison, the food is so infamous that it must cantiner for something decent to put in their mouths.
And older people are starving more than operating blunders ... which is not saying much. Meanwhile, the real parasites, not the unemployed, precarious, and other poor, but the only true parasites that are the big bosses, politicians, industrialists, bankers, military leaders and police chiefs, artists and other agents of the state, that we see on television every day, and that we listen to the radio, and pocketing millions of euros. Will - yet we tolerate this indefinitely? Elections do not change things, they do that to continue ...

"The little that we can do very little that can be done, it must be done, for the honor, but without illusions."

Théodore Monod (1902--2000)

Patrice Faubert (2010) pouète, peuète, puète, paraphysicien (http://patrice.faubert.over-blog.com/) Pat told the guest on "hiway.fr"

This work is in the public domain
Add a quick comment
Title
Your name Your email

Comment

Text Format
Anti-spam Enter the following number into the box:
To add more detailed comments, or to upload files, see the full comment form.