US Indymedia Global Indymedia Publish About us
Printed from Boston IMC : http://boston.indymedia.org/
Boston.Indymedia
IVAW Winter Soldier

Winter Soldier
Testimonies
Brad Presente

Other Local News

Spare Change News
Open Media Boston
Somerville Voices
Cradle of Liberty
The Sword and Shield

Local Radio Shows

WMBR 88.1 FM
What's Left
WEDS at 8:00 pm
Local Edition
FRI (alt) at 5:30 pm

WMFO 91.5 FM
Socialist Alternative
SUN 11:00 am

WZBC 90.3 FM
Sounds of Dissent
SAT at 11:00 am
Truth and Justice Radio
SUN at 6:00 am

Create account Log in
Comment on this article | Email this article | Printer-friendly version
News :: Globalization
Paraphysique de la dictature étatique
01 Feb 2015
La tyrannie donc la domination du capital...
" Mais alors, à la naissance, j'avais la même paye que mon patron ! "


( Une réflexion d'un élève, après un cours dans un lycée professionnel, de feu ( 1925-2013 )
le généticien des populations, Albert Jacquard )


Les mutuelles de la santé
Par les bureaucrates capitalistes, sont confisquées
Ce qui fait qu'en vérité
Pour pouvoir être soigné
Comme toujours, il faut payer
Sinon plus de dents
Les mutuelles sont gérées par le tyran
Sinon toutes les maladies
Leurs patrons sont de l'oligarchie
Tout ce qui touche à la santé
Devrait être de toute gratuité
Sans avoir besoin du moindre papier
Tout ce qui touche à la mobilité
Devrait être de toute gratuité
Transports, médecine, loisirs, l'alimentation
La gratuité est la seule révolution
Mais pour cela, dans chaque tête, une révolution
Une autre organisation que le capital
Avec son extrême gauche, roue de secours du mal
Comme en Grèce
De réserve, le capital, a toujours une graisse
L'extrême gauche du capital
La gauche du capital
La droite du capital
L'extrême droite du capital
Sont l'expression totalitaire du capital
Ses religions, ses idéologies, tout y est sale
Tout ce qui passe à la radio
Tout ce qui passe à la télévision
Même le moins sot
Même ce qui dénonce faussement l'aliénation
Du capital est aussi l'expression !
Et c'est encore la classe moyenne
A la petite bourgeoisie, doyenne
Du capital, la meilleure alliée
Experte pour tout immobiliser
Et tout est de pire en pire
Avec le catastrophisme en point de mire
Mais pour se déplacer
Mais pour manger
Mais pour toute activité
Assigné à résidence par pauvreté
C'est là le problème
Il faut participer au système
Qu'on le déteste ou qu'on l'aime
Car chaque être humain, du système
En est la circulation, les veines !
Comme dès 1859, le pétrole
Et les grandes compagnies qui rigolent
L'excrément du diable
Pour l'appât du gain toujours minable
Puis l'OPEP dès 1960, une mainmise
Pour au profit pétrolier faire la bise
Et des automobiles
Sur les routes, même sans file
Comme en France pour les chouettes
10.000 tuées chaque année, au moins, c'est trop bête
Du pétrole, des voitures, mort de la chouette
Tout ce qui relie le capital ne fait pas fête
Mais son biotope disparaissant
Ne va qu'en s'ajoutant
Et puis jadis avec la superstition
Le genre chouette a été en décimation
Pourtant si utile à l'agriculture
Un produit sain et nature
En Grèce Antique
L'oiseau fut respecté, c'est chic
C'est à se demander
Si l'espèce humaine n'est pas une monstruosité
Et pourtant
Du moins dans notre temps
L'on dort, l'on mange, l'on lit
Le plus souvent dans son lit
Sans se déplacer forcément, l'on nuit
Et pour le conjoint ou la conjointe
Un peu d'ironie en pointe
C'est parfois des ronflements
Du couple fixe, un autre désagrément
60 pour cent
Des hommes ronflent
40 pour cent
Des femmes ronflent
Avec mon pessimisme, je gonfle
Le capital a tant de facettes
Il nous conditionne, il nous embête
Comme ce constat
Qui est divulgué partout, voilà
Et qui ne choque personne
Quand une société déraisonne
L'entretien, en France, des anciens présidents
Mais ailleurs, est-ce si différent ?
Giscard, médaille d'or
Sarkozy, médaille d'argent
Chirac, médaille de bronze
A 6, 2 millions d'euros, par an
Cela devient indécent et dément !
Cela n'est pas leurs affidés qui payent
Mais surtout les pauvres, le disque se raye
Une sorte d'hypnose et de suggestion
Faire passer la pilule en résignation
Et pour la facture, l'autoguérison
Mécanismes psychiques de la domination
Coupeur de feu, coupeur de scandale
Pour faire oublier les vrais vandales !
Maîtrise de l'effet placebo
Effet contexte, effet relation, pour les ballots
La domination et tous ses valets
Tout ce qui dedans s'y plaît
Tout y est un étau
Où seul le laid peut s'y trouver beau
Mais c'est déjà, c'est bientôt
L'être humain comme poisson hors de l'eau !
Et même dans le livre de Nestor Romero
( 1936/1937 ) sur la guerre civile espagnole
La colonne de fer, aucune volition molle
Certes, de l'antimilitarisme
Mais cependant du puritanisme
Sur la sexualité du conformisme
Le début est dans la fin avec le réductionnisme
Puis des dirigeants militaires et bureaucrates, ô syndicalisme
Qui de l'anarchie seront le cataclysme !
Et pourtant
La géochimie c'est du temps
Stromatolithes, encroûtements calcaires
3, 8 milliards d'années, sic
Et roches plus anciennes sur Terre
Après l'Australie, le Canada, roches métamorphiques
4 milliards d'années, sic
Et le zircon, 4, 400 milliards d'années
Et rien qu'en Bretagne
Sans régionalisme et sans pagne
2 milliards d'années, la roche comme manne !
Mais tout peut vite s'oublier
Car les caractères acquis sont dans l'intransmissibilité
Et peuvent se retrouver
Surtout des caractéristiques psychologiques
Certaines caractéristiques physiques sont génétiques
Tout le reste, c'est de la culture, de l'apprentissage, de l'imité
Et sans cesse, tout bébé
Doit tout réapprendre, rien n'est donné
Apprendre à marcher comme à mal ou bien se comporter
Il ou elle ne dispose d'aucune liberté
Son environnement va le dresser
Il ou elle en deviendra le produit
Bon, méchant, vilain, gentil, cela ou ceci
Selon les besoins de la société
Il ou elle exercera telle ou telle activité, tel ou tel métier
De tout le monde, la vérité est détestée
Il ou elle ne disposera d'aucune liberté
Ou la liberté d'être sans aucune liberté
Mais la domination lui fera croire à son libre arbitre
La tyrannie aime faire le pitre !
La domination avec son enseignement
Professeurs, instituteurs, mandarins et autres tuteurs
La tyrannie avec son divertissement
Peintres, poètes, écrivains, cinéastes, animateurs, amuseurs
D'une façon l'autre, ses complices présentateurs
Femmes et hommes, tous ses cadres supérieurs !
Et si on clonait, ce faux piédestal
Une femme de Néandertal
A la science, aucun mais, c'est carnaval
Trouver une mère porteuse
Pour une expérience absurde et odieuse
A part un peu, son physique, tout serait normal
Elle serait comme tout être humain
Qui comme son environnement, devient
Jugements de valeur, préjugés, lieux communs
Elle pourrait être très cultivée ou plus banale
Tout s'apprend
C'est si simple, si évident
Mais il faut bien justifier l'idéologie du dominant !
C'est la même bêtise
Que les 200 milliards de bouteilles d'eau en plastique
Consommées par an et que l'industrie attise
Dont la plupart, sinon toutes, sont polluées, c'est tragique
Alors que l'eau du robinet
J'en bois tous les jours, je le sais
N'est pas plus mauvaise pour la santé
Et tout va ainsi dans notre société
Et puis surpopulation
Ne rime pas avec révolution
Il faut arrêter de faire des gosses
Ce qui au capital fait les noces
Et c'est des guerres, de la rivalité, de l'agressivité
Plus la peine de procréer, il vaut mieux adopter
Pendant longtemps l'enfant fut d'une communauté
Avant l'apparition de la famille et de la propriété
Il faut une révolution intégrale des mentalités
Sinon toujours des coups d'Etat
Et autres changements de régime, taratata
L'inamovible sur place, l'inoxydable blabla !


" L' auto-organisation devient une nécessité vitale au moment où la guerre
contre " l'ennemi intérieur ", déjà vieille d'un bon demi-siècle, est solennellement
déclarée. La vie des hommes et des femmes qui n'ont pas le bon profil, n'habitent pas
au bon endroit, ne pratiquent pas la bonne religion, risque bien de valoir de moins
en moins cher aux yeux des flics, des médias, de tous les Charlie va-t-en-guerre de ce pays.
La police produit la violence dont le système a besoin, elle est raciste, patriarcale, et
au service de la bourgeoisie, car elle est la police d'un système capitaliste impérialiste " .


L'envolée ( Pour en finir avec toutes les prisons, janvier 2015 )


Patrice Faubert ( 2015 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "
“But then, with the birth, I had the same pay as my owner! ”



(A reflection of a pupil, after a course in a vocational school, of fire (1925-2013)
the geneticist of the populations, Albert Jacquard)



Mutual insurance companies of health
By the capitalist bureaucrats, are confiscated
With the result that in truth
To be able to be neat
As always, it is necessary to pay
If not more teeth
The mutual insurance companies are managed by the tyrant
If not all diseases
Their owners are oligarchy
All that touches with health
Should be of any exemption from payment
Without needing least paper
All that touches with mobility
Should be of any exemption from payment
Transport, medicine, leisures, food
The exemption from payment is the only revolution
But for that, in each head, a revolution
Another organization that the capital
With its far left, spare wheel of the evil
As in Greece
Of reserve, the capital, always has a grease
The far left of the capital
Left of the capital
Line of the capital
Far right of the capital
Are the totalitarian expression of the capital
Its religions, its ideologies, all is dirty there
All that passes to the radio
All that passes on television
Even the least stupid
Even what denounces alienation wrongfully
Capital is also the expression!
And it is still the middle class
With the lower middle class, senior
Capital, the best allied one
Expert for all to immobilize
And all is of worse into worse
With the catastrophism in focal point
But to move
But to eat
But for any activity
Assigned with residence by poverty
It is the problem there
It is necessary to take part in the system
Whether it is hated or that it is liked
Because each human being, of the system
In is circulation, the veins!
As by 1859, oil
And the large companies which laugh
The excrement of the devil
For the always poor lure of gain
Then OPEC by 1960, a seizure
For with the oil profit giving the kiss
And of the cars
On the roads, even without file
As in France for the owls
10,000 killed each year, at least, it is too stupid
Oil, cars, died of the owl
All that connects the capital does not make festival
But its disappearing biotope
Is only being added
And then formerly with the superstition
The nice kind was in decimation
However so useful for agriculture
A healthy and natural product
In Ancient Greece
The bird was respected, it is smart
It is to be wondered
If the mankind is not a monstrosity
And yet
At least in our time
One sleeps, one eats, one reads
Generally in its bed
Without moving inevitably, one harms
And for the spouse or the joint one
A little irony at a peak
They is sometimes whirrs
Fixed couple, another nuisance
60 percent
Men whirr
40 percent
Women whirr
With my pessimism, I inflate
The capital has so many facets
It conditions us, it annoys us
Like this report
Who is revealed everywhere, here
And which does not shock anybody
When a company talks nonsense
Maintenance, in France, of the former presidents
But elsewhere, is this so different?
Giscard, gold medal
Sarkozy, medal of money
Chirac, bronze medal
To 6.2 million euros, a year
That becomes indecent and lunatic!
That is not their trustworthy which pays
But especially the poor, the disc raye
A kind of hypnosis and of suggestion
To make pass the pill in resignation
And for the invoice, the autoguérison
Psychic mechanisms of the domination
Cutter of fire, cutter of scandal
To make forget the true vandals!
Control of the placebo effect
Context effect, relation effect, for the bundles
Domination and all its servants
All that inside is liked it
All is a vice there
Where only the ugly one can be beautiful there
But it is already, it is soon
The human being like fish out of water!
And even in the book of Nestor Romero
(1936/1937) on the Spanish civil war
The iron column, no soft volition
Admittedly, antimilitarism
But however puritanism
On the sexuality of conformism
The beginning is in the end with the reductionism
Then military leaders and bureaucrats, ô trade unionism
Who of anarchy will be cataclysm!
And yet
Geochemistry it is time
Stromatolithes, encrustings limestones
3.8 billion years, sic
And older rocks on Earth
After Australia, Canada, metamorphic rocks
4 billion years, sic
And zircon, 4.400 billion years
And only in Brittany
Without regionalism and loincloth
2 billion years, the rock like basket!
But all can quickly be forgotten
Because the acquired features are in the intransmissibility
And can find itself
Especially psychological characteristics
Certain physical characteristics are genetic
All the rest, it is culture, training, imitated
And unceasingly, any baby
Must all relearn, nothing is not given
To learn how to go as to evil or to behave
It or it does not have any freedom
Its environment will draw up it
It or it will become the product about it
Good, malicious, unpleasant, nice, that or this
According to the needs for the company
He or she will exert such or such activity, such or such trade
Of everyone, the truth is hated
It or it will not have any freedom
Or freedom to be without any freedom
But the domination will make him accept its free will
Tyranny likes to make the clown!
Domination with its teaching
Professors, teachers, mandarins and other tutors
Tyranny with its entertainment
Painters, poets, writers, scenario writers, presenters, entertainers
In a way the other, its accessory presenters
Women and men, all its senior officers!
And if one cloned, this false pedestal
A woman of Néandertal
With science, no but, it is carnival
To find a surrogate mother
For an experiment absurdity and odious
Except for a little, its physique, all would be normal
It would be like any human being
Who like his environment, becomes
Prejudice, value judgments, commonplace
It could be very cultivated or more banal
Very learns itself
It is so simple, if obvious
But it is necessary well to justify the ideology of dominating!
It is the same silly thing
That the 200 billion plastic water bottles
Consumed a year and that industry pokes
Of which majority, if not all, are polluted, it is tragic
Whereas tap water
I drink of them the every day, I know it
Is not worse for health
And all goes thus in our company
And then overpopulation
Does not versify with revolution
It is necessary to stop making kids
What with the capital makes the weddings
And it is wars, competition, aggressiveness
More the sorrow to procreate, it is better to adopt
For a long time the child was of a community
Before the appearance of the family and property
One needs an integral revolution of mentalities
If not always of the coups d'etat
And other regime changes, nonsense
The irremovable one on the spot, stainless blah!




“The auto--organization becomes a vital need at the time when the war
against “the interior enemy”, already old woman of a good half-century, is solemnly
declared. The life of the men and the women who do not have the good profile, do not live
at the good place, do not practise the good religion, is likely well to be worth of less
in less expensive with the eyes of the cops, media, of all Charlie sabre-rattler of this country.
The police produces the violence which the system needs, it is racist, patriarchal, and
with the service of the middle-class, because it is the police of an imperialist capitalist system “.




Flight (to finish some with all the prisons, January 2015)




Patrice Faubert (2015) puète, peuète, pouète, paraphysician (http://patrice.faubert.over-blog.com/) Stalemate says the guest on “hiway.fr”

This work is in the public domain
Add a quick comment
Title
Your name Your email

Comment

Text Format
Anti-spam Enter the following number into the box:
To add more detailed comments, or to upload files, see the full comment form.