US Indymedia Global Indymedia Publish About us
Printed from Boston IMC : http://boston.indymedia.org/
Boston.Indymedia
IVAW Winter Soldier

Winter Soldier
Testimonies
Brad Presente

Other Local News

Spare Change News
Open Media Boston
Somerville Voices
Cradle of Liberty
The Sword and Shield

Local Radio Shows

WMBR 88.1 FM
What's Left
WEDS at 8:00 pm
Local Edition
FRI (alt) at 5:30 pm

WMFO 91.5 FM
Socialist Alternative
SUN 11:00 am

WZBC 90.3 FM
Sounds of Dissent
SAT at 11:00 am
Truth and Justice Radio
SUN at 6:00 am

Create account Log in
Comment on this article | Email this article | Printer-friendly version
News :: Globalization
Paraphysique de l'effet spectateur
13 Dec 2015
Spectateur de la vie, la vie du spectateur...
L'effet spectateur
Fait tous les conformismes
L'effet spectateur
C'est du fascisme, du libéralisme
C'est du nazisme, c'est du capitalisme
C'est de la majorité, du suivisme
En France
94 pour cent
Des femmes agressées sexuellement
Et pas seulement verbalement
Ne sont pas secourues par les témoins de ces agissements
Surtout par les gens en groupe
Quand les gens sont en troupe
Contrairement à la personne qui est seule
Et qui est paradoxalement moins veule
Ou en groupe, si une personne bouge
Alors, tout le monde, par suivisme
Beaucoup plus que par civisme, voit rouge
Toujours de l'effet retourné, l'effet spectateur
Qui peut devenir l'effet acteur
Tout ceci est bien connu
Pas besoin de l'avoir nécessairement vu
En psychologie sociale
Qui est surtout, hélas, de la manipulation mentale
Car tout sert pour la domination du capital
Comme la banalisation de la violence
La violence de la banalisation
En rapport aux guerres et aux diverses agressions
Une complicité de la violence
La violence de la complicité
Qui fabrique de la dissonance cognitive
Qui fabrique de l'irresponsabilité fictive
Et donc des souvenirs fabriqués
Face à l'horreur, il faut bien se déculpabiliser
Justement surtout, pour ne pas s'y opposer !
De soi, il faut conserver l'estime
D'une fausse cohérence dans l'intime
Ainsi
Toute vilenie peut se pardonner
De vraiment comprendre, toujours éviter
Pour toutes les croyances
C'est pareil, l'effet spectateur de la romance
Alors que rien n'est plus contradictoire
Que les livres religieux, pourtant, les gens s'obstinent à croire
Il faut bien surmonter sa misère
Un vrai pansement de la pensée réactionnaire
Soyez, soyons, bien sages, soumis et soumises
Et vous aurez, nous aurons, la terre promise
Plus sur la terre, vous souffrirez, nous souffrirons
Et plus, par nos divers paradis, nous aurons de la compensation
Mais ce vieux truc, efficace, est le support de la réaction !
Et pourtant en théologie
Tout, le plus souvent, se contredit
En exemple, dans la sourate 4 , verset 156, ainsi
Jésus est fils de Marie, non divin
Et sa mère pourrait être une putain
De toutes façons, en tradition coranique
Jésus ne fut pas crucifié ou c'est parodique
Ou alors c'est un nouvel Adam
En théologie, tout est délirant
Et le nom de Jésus revient souvent
Dans le Coran
Et dans le Talmud
Encore une version, une étude
Marie devient l'amante d'un soldat romain
Pas étonnant
Si les religions en viennent aux mains
Pas étonnant
Car d'un verset, d'une sourate, un autre refrain
Il y a aussi le procédé littéraire
La légende religieuse et son thuriféraire
Car Jésus n'a peut-être jamais existé
Par la domination de son époque, il a été fabriqué
Une façon de soumettre, pour des siècles, les mentalités !
De fait
Tous les livres prétendument sacrés
Sont des impostures, pour tester la crédulité
Par exemple, c'est Jésus le plus cité
Dans le Coran, on l'a un peu vite oublié
Et à feu Jeanne d'Arc, cela peut faire songer
Car en partie, c'est un personnage inventé
D'origine noble, parlant le français
Et de famille royale, agent secret
En fait, elle ne fut pas brûlée, l'on en fit pas un décret
Et put ainsi terminer sa vie tranquillement
Elle eut même des enfants
Mais les nationaliste et fascistes français
Réinventèrent son histoire, peu connu est ce fait
C'est encore comme en religion
Un peu comme pour toutes les superstitions
De la légende, de l'imaginaire
Pour toutes les révoltes, les faire taire
Peu importe que cela soit vrai ou faux
Et le plus souvent, c'est faux
Il faut que le peuple s'identifie
Pour cela, pour ceci, ainsi il obéit
Ou contre ceci ou cela, ainsi il obéit
Sinon, il y a la police, l'armée
Pour toute révolte, annihiler !
D'ailleurs, en rien, aucun hasard
En 1794, par la révolution bourgeoise, sur le tard
Fut fondée l'école polytechnique
Une école militaire, en France, toujours la panique
Toute structure de dominance
Et elle n'est pas que de la finance
Tendant à se renforcer
Surtout quand cette dominance est attaquée
Est dans la dominance, toujours prête à innover
Août 1928
Et voici le futur cartel du lobby pétrolier
Sept compagnies que l'on peut nommer
Shell, Gulf, Exxon, Mobil, BP, Chevron, Texaco
Des milliardaires pas très rigolos
L'accord d'origine
Connu en 1950, mais d'humeur maligne
Le pétrole étant stratégique
USA, Chine, gros consommateurs énergétiques
Envahir, contrôler, négocier
Des militaires, des diplomates, des banquiers
Qui est maître du pétrole
Est maître du monde, et partout des bagnoles
Cela engendre du génocide économique
La seule finalité, faire du fric
Les grandes fortunes du pétrole
Aux USA sont de véritables idoles
Et donc un président de la République
Grâce au pétrole, ce fut le cas, donc, en Amérique
Et encore en 2002, le Venezuela
Mais de la CIA, fut raté, le coup d'Etat
Et aussi
Comme centre du permanent conflit
Le détroit d'Ormuz, en Iran
Pas seulement, mais en stratégie, principalement
Avec des millions de barils
Et ce chaque jour, ce qui en fait un grand péril !
Donc, si tout est lié
Dans cette société de parfaite insensibilité
Où de tout, nous sommes dépossédés
Et surtout de la moindre humanité
La non-assistance en personne en danger
La non-assistance à pays en danger
Et forcément, par le système, la non-assistance est encouragée !
Et néanmoins, par exemple, en France
Pour bien démontrer, de la société, la fausse outrance
La non-assistance à personne en danger
Donc tout le monde, en société intégralement polluée
C'est 5 ans de prison, 75000 euros d'amende
Tout le monde s'en fiche, en vérité
Car, encore une fois, l'effet spectateur est encouragé !
Cela dit
Je suis contre toute les prisons
Ce qu'il faut, c'est la révolution de la révolution
Une révolution intérieure
Pour une révolution extérieure
Pas de vraie révolution extérieure
Sans d'abord, une vraie révolution intérieure !
Pour en finir avec le pétrole
Qui du monde est le seul vrai idole
L'Arabie saoudite est la banque centrale du pétrole
Aussi à ses tortures, l'économie s'y colle
Un peu comme pour l'Europe
Pour qui le pétrole de la Russie, c'est le top
Soit 25 pour cent en importation
Voici aussi Houston, la capitale du pétrole
Pour ceux et celles qui y ont des habitations
Pour les pauvres, c'est une abomination
Et il faut aussi compter
Butin spéculateur, le pétrole papier
Toute une économie imaginaire
Toute l'inhumanité des traders !
Et par exemple, pendant ce temps
En France, l'Etat d'urgence s'éternisant
Toute manifestation est interdite
Une initiative gouvernementale pas inédite
Ainsi, à Nantes, à Paris, ou ailleurs, ces derniers temps
Des flics, fascistes, violents, déments
Ont frappé, ont interpellé, ont insulté, ont arrêté
Ou des assignations à résidence, des gens à vue, gardés
Bientôt, en réalité, c'est déjà arrivé
En toute impunité, les flics pourront assassiner
De quoi vraiment se scandaliser
Encore un effet spectateur constaté
C'est-à-dire un effet d'inhumanité !
Comme pour les espèces
Les informations apparaissent et disparaissent
Durée d'inscription dans la pierre : 10.000 ans
Sur un parchemin : 1000 ans
Sur une pellicule : 100 ans
Sur un vinyle : 50 ans
Clef USB, carte flash : 10 ans
Disque dur : 5 ans
Tout est très vite obsolète
Environ 10 ans de moyenne, c'est bête
100 ans maximum, c'est inepte
Il vaut mieux tout archiver
Tout photocopier sur du papier
Informatique, tout numériser
Est d'une grande fragilité
Un peu comme les CD
Bosses et creux de l'informatique
1 à 20 ans, durée de vie critique
Le langage informatique est binaire
Des 0 et des 1, c'est clair
Rien ne vaut les bandes magnétiques
De l'ancien bond technologique
En attendant la quartz et l'ADN
Pour l'archéologie du futur, peut-être une veine
Il y a aussi le monde de l'octet
Une alternance de 0 et de 1
Une lettre, un octet
300 pages, un mégaoctet
Une bibliothèque, un gigaoctet
Et finalement, le futur serait l'ADN
Nouvelle horloge technologique, A, C, T, G
Double hélice du vivant, code de tous les messages
Encodage numérique, nouvel adage
Sur des brins d'ADN
De très très longue duré, en stockage, en archivage
Génétique de l'informatique
Informatique de la génétique
La prothèse mémorielle
Pour toi, moi, eux, ils, elles
Et pourtant, pourquoi, comme aujourd'hui à Venise
1000 ans d'histoire, 80 km d'écriture, conserver la mise
Et si tout était justement à jeter
De toute l'histoire humaine, cette inhumanité
En 2014, un milliard de sites sur Internet
Mais trop d'informations peuvent tuer l'information, nette ou pas nette
L'on n'arrive plus à les classer ou les trier, c'est trop bête !


Patrice Faubert ( 2015 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "



The bystander effect
Made all conformisms
The bystander effect
This is fascism, liberalism
It's Nazism is capitalism
It is the majority, copycat
In France
94 percent
Women sexually assaulted
And not only verbally
Are not rescued by witnesses to these actions
Especially by people in group
When people are in troop
Unlike the person who is single
And that is paradoxically less flabby
Or in a group, if a person moves
So, everyone, for tailism
Much more than by citizenship, sees red
Always the returned item, the effect spectator
Who can become the actor effect
All this is well known
No need to have necessarily seen
In Social Psychology
Which is mostly, alas, mental manipulation
Because everything is used for the domination of capital
Since the normalization of violence
The violence of the trivialization
Related to wars and to various attacks
Complicity in violence
The violence of complicity
Who makes the cognitive dissonance
Who makes the fictional irresponsibility
So souvenirs made
Faced with the horror, we must stop feeling guilty
Precisely especially, not to oppose it!
Of course, retain the esteem
On a false coherence in the intimate
So
Any villainy can forgive
To really understand, always avoid
For all beliefs
It's the same, the effect spectator romance
While nothing is more contradictory
That religious books, yet people persist in believing
We must overcome his misery
A real dressing reactionary thinking
Be, be, well behaved, submissives
And you will, we will have the promised land
More on earth, you will suffer, we will suffer
And, for our diverse paradise, we compensation
But that old thing, efficient, is the support of the reaction!
Yet theology
While, usually, contradicts
By example, in Sura 4, verse 156, and
Jesus son of Mary, not divine
And his mother could be a whore
Anyway, in Koranic tradition
Jesus was not crucified or that is parodic
Or is a new Adam
In theology, everything is delusional
And the name of Jesus often returns
In the Qur'an
And in the Talmud
Another version of a study
Mary becomes the lover of a Roman soldier
Not surprising
If religions come to blows
Not surprising
For a verse of Sura, another chorus
There is also a literary device
Religious legend and his thurifer
For Jesus has perhaps never existed
By the domination of his time, it was manufactured
One way to submit for centuries, mentalities!
Fact
All supposedly sacred books
Are impostures, to test the credulity
For example, Jesus most cited
In the Qur'an, it was a little soon forgotten
Fire and Joan of Arc, this can make thinking
Partly because it is an invented character
On the noble origin, speaking French
And royal family, secret agent
In fact, she was not burned, it was not a decree
And was able to end his life quietly
She even had children
But the French nationalist and fascist
Reinvented its history, little known fact is that
It is still as in religion
Much like all superstitions
Legend, imagination
For all revolts, to silence
Whether this is true or false
And most often, wrong
We need the people is identified
For this, for this, so he obeyed
Or against this or that, and he obeyed
Otherwise, there is the police, army
For revolt, destroy!
Besides, nothing, no chance
In 1794, the bourgeois revolution, the late
Was founded Polytechnic
A military school in France, always panic
Any dominance of structure
And it is not that of finance
Tending to strengthen
Especially when this dominance is attacked
Is in the dominance, always ready to innovate
August 1928
And here is the future of the oil cartel lobby
Seven companies that can be mentioned
Shell, Gulf, Exxon, Mobil, BP, Chevron, Texaco
Billionaires not very funny
The original agreement
Known in 1950, but malignant spirits
Oil is strategic
USA, China, large energy consumers
Invade, control, negotiate
Military, diplomats, bankers
Who is master oil
Is master of the world, and everywhere bagnoles
This creates economic genocide
The single purpose, make money
Great fortunes oil
The USA are true idols
And so a president
Thanks to oil, it did so in America
And again in 2002, Venezuela
But the CIA was botched coup
And also
As the center of the ongoing conflict
The Strait of Hormuz, Iran
Not only, but strategy, mainly
With millions of barrels
And every day, making it a great danger!
So if everything is connected
In this insensitivity perfect company
Where all we are dispossessed
And especially the least humanity
Failure to assist a person in danger in
The non-assistance to countries in danger
And inevitably, by the system, the non-attendance is encouraged!
And yet, for example, in France
To demonstrate good of society, excessive false
The duty to rescue
So everyone in society completely polluted
It is five years imprisonment, fine of € 75,000
Everyone who cares, really
Because, again, the effect viewer is encouraged!
That said
I am against all prisons
What is needed is the revolution of the revolution
An internal revolution
For outdoor revolution
No real outdoor revolution
Without first, true inner revolution!
To finish with oil
Who in the world is the only true idol
Saudi Arabia is the central bank of oil
Also its tortures, the economy gets stuck
Much like Europe
To that oil from Russia, is the top
25 percent in imports
Here as Houston, the oil capital
For those who have houses
For the poor, it is an abomination
And we must also count
Booty speculator, paper oil
A whole imaginary economy
Any inhumanity traders!
And for example, during this time
In France, the state of emergency dragged on
Any demonstration is prohibited
Not a unique government initiative
Thus, Nantes, Paris, or elsewhere, in recent times
Cops, fascist, violent, demented
Hit, were arrested, insulted, arrested
Or residence assignments, people on sight, kept
Soon, in fact, it already happened
With impunity, cops can kill
What really scandalize
Another spectator observed effect
That is to say, a fact of inhumanity!
As for species
The information appearing and disappearing
Registration in stone time: 10,000 years
On parchment: 1000 years
On film: 100 years
A vinyl: 50 years
USB stick, flash card: 10 years
Hard Drive: 5 years
Everything is quickly outdated
About 10 years average, this is stupid
100 years maximum, inept
It is best to log everything
Any copying on paper
Computer, scan all
Is very fragile
A bit like CDs
Hummocky computing
1-20 years old, time-sensitive
The computer language is binary
0s and 1s, that is clear
Nothing beats tapes
From the old technological leap
Pending the quartz and DNA
For the archeology of the future, perhaps a vein
There is also the world of byte
An alternation of 0s and 1s
A letter, a byte
300 pages, one megabyte
A library, a gigabyte
And finally, the future would be DNA
New technological clock, A, C, T, G
Double helix of living, code all posts
Digital encoding, new adage
On DNA strands
Lasted very long in storage in archive
IT Genetics
Computer genetics
The memorial prosthesis
To you, me, them, they, they
Yet why, as now in Venice
1000 years of history, 80 km of writing, keep the setting
And if all was just to throw
In all of human history, this inhumanity
In 2014, a billion websites on the Internet
But too much information can kill information, clear or not clear
The more you do manage to classify or sort is too stupid!


Patrice Faubert (2015) puète, peuète, pouète, paraphysicien (http://patrice.faubert.over-blog.com/) Pat told the guest on "hiway.fr"

This work is in the public domain
Add a quick comment
Title
Your name Your email

Comment

Text Format
Anti-spam Enter the following number into the box:
To add more detailed comments, or to upload files, see the full comment form.