US Indymedia Global Indymedia Publish About us
Printed from Boston IMC : http://boston.indymedia.org/
Boston.Indymedia
IVAW Winter Soldier

Winter Soldier
Testimonies
Brad Presente

Other Local News

Spare Change News
Open Media Boston
Somerville Voices
Cradle of Liberty
The Sword and Shield

Local Radio Shows

WMBR 88.1 FM
What's Left
WEDS at 8:00 pm
Local Edition
FRI (alt) at 5:30 pm

WMFO 91.5 FM
Socialist Alternative
SUN 11:00 am

WZBC 90.3 FM
Sounds of Dissent
SAT at 11:00 am
Truth and Justice Radio
SUN at 6:00 am

Create account Log in
Comment on this article | Email this article | Printer-friendly version
News :: Globalization
Amok ou la sanie culturelle
17 May 2016
Vrai révolution contre fausse révolution...
Toutes les dictatures militaires
Enlèvent des enfants, tuent les mères
Pour les programmer
Dans la religion de la dictature
Car même toutes ces forfaitures
Jamais valétudinaires, savent que tout s’apprend
Avec un bon conditionnement
Oui, même l’apologie de la torture
Qui transforme tout en ordure
Ne croit aucunement à la nature
Mais quand cela les arrange, seulement à la culture !
Même ces égouts
Se targuent de l’apprentissage
Le conditionnement du cerveau
Pour faire des idiots et des sots
Tous ces dégoûts
Veulent des enfants sages
Soumis, inertes comme des images
En Argentine, au Chili, en Syrie
Et en tant d’autres pays
Formellement ou informellement, cela sévit
Soit dans le passé, soit aujourd’hui !
Et au fond, nous avons
Ce que nous pensons
Et au fond, nous avons
Ce que nous faisons
De nos ridicules prétentions !
Et au fond, nous avons
Les gouvernements que nous méritons
Et au fond, nous avons
Les relations que nous méritons
Et au fond, nous avons
Les cultures que nous méritons
Et au fond, nous avons
Les arts morts, que nous méritons
L’art vivant, jamais, nous ne le vivons !
C’est l’art mort, toujours, que nous vénérons
Il faut être d’un parti
Il faut être d’une idéologie
Il faut être d’une organisation
Il faut être d’une religion
Pour pouvoir s’exprimer en France
Où c’est la dictature de la finance
Où c’est la dictature de l’idéologie
Où c’est la dictature de la religion
Où c’est la dictature d’une organisation
D’une seule et identique dominance
Le gauchisme et l’anarchisme français
Sont à l’extrême droite, de ce qui en Europe, se fait
Et même si un peu partout, c’est la même plaie !
Point de salut hors une structure de domination
Point de salut sans sa dévotion
Partout sur la planète
Rien n’est relié, tout est divisé
De la séparation, c’est toujours la fête
Pourtant, les étiquettes, c’est si bête !
Politique, poésie, peinture, chimie
Cinéma, théâtre, dimanche, mardi
Ce sont de vraies chaînes
Que nos fausses passions déchainent !
En France, cinquante pour cent
De l’eau potable, cela n’est pas pour boire
Mais pour refroidir les réacteurs nucléaires
Et sans doute, ailleurs aussi, sur la planète Terre
Aux USA, 5000 litres d’eau
Par jour et par personne, c’est beaucoup trop !
En France, c’est 1500 litres
Au Tchad, c’est 70 litres
L’humanité fait le pitre
Comme avec les insecticides
Imidacopride, thiaméthoxame
Qui détruisent les abeilles, et nos âmes
Tant que l’on se dira
Algérien, allemand, chilien, malien
Anglais, argentin, russe, vietnamien
Tant que l’on se dira
Espagnol, portugais, libanais, palestinien
Gallois, cubain, américain, israélien
La guerre partout sévira !
Nous ne sommes que des terriens et terriennes
La planète Terre est notre seule veine
Tant que l’on se dira
D’une région ou d’une autre
Ce qui toujours nous isolera
La guerre partout sévira !
Nous ne sommes que des terriens et terriennes
La planète Terre est notre seule veine
Il n’y a qu’une seule race
Qui toujours nous fait face
C’est notre espèce humaine, sans cesse, vaine
En échec de la communication
Du conflit de toutes les cultures opposées
Chaque culture se croyant la grande vérité !
Tout pays a sa propre culture
Toute région a sa propre culture
La culture de la compétition
La culture de la comparaison
Le même lit de la séparation
Du village à la région
Du pays à la civilisation
La même démarche de mondialisation
Le même chauvinisme jamais obsolescent
Du microcosme au macrocosme, c’est toujours dément !
Et toujours le sempiternel réductionnisme
Du minimalisme au maximalisme
De la psychanalyse
Qui n’est que psychanalyse
De l’histoire
Qui n’est que l’histoire
De la chimie
Qui n’est que chimie
De la biologie
Qui n’est que biologie
Du cinéma
Qui n’est que du cinéma
De la peinture, de l’écriture
Qui n’est que peinture, qui n’est qu’écriture
De la politique
Qui n’est que de la politique
De la sexualité
Qui n’est que de la sexualité
De toute forme d’art représenté
Qui est de l’art mort, de l’art figé
C’est de la vie mise en boîte
De la vie réduite et qui boite !
La vie ne s’écrit que sur le sable
A son histoire, personne n’est aimable !
Vous peignez ?
Ah ? vous aussi !
Vous écrivez ?
Ah ? vous aussi !
Vous êtes poète ?
Ah ? vous aussi !
Vous bricolez ?
Ah ? vous aussi !
Vous êtes cultivé ?
Ah ? vous aussi !
Vous êtes malade ?
Ah ? vous aussi !
Vous êtes ceci
Vous êtes cela
Ah ? vous aussi !
Les bourgeoisies pauvres et les bourgeoisies riches
En font des collections, des pathologies, elles s’entichent
De l’épanouissement des gens, elles se fichent !
Elles maîtrisent les techniques de la sublimation
Et de toutes les fausses révolutions

Patrice Faubert (2013) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l’invité sur " hiway.fr "



All military dictatorships
Abduct children, kill mothers
To program
In the religion of the dictatorship
Because even these forfeitures
Never invalids, know that everything can be learned
With good packaging
Yes, even glorifying torture
That turns everything into junk
Does not believe in nature
But when it suits them, only to culture!
Even these sewers
Boast of learning
The conditioning of the brain
For idiots and fools
All these dislikes
Want good children
Submitted inert as images
In Argentina, Chile, Syria
And as other countries
Formally or informally, it rages
Either in the past or today!
And basically, we
What we think
And basically, we
What we do
These ridiculous claims!
And basically, we
The governments we deserve
And basically, we
The relationships that we deserve
And basically, we
The cultures that we deserve
And basically, we
The dead arts, we deserve
The living art ever, we live it!
It is the dead art, always, that we worship
It must be a party
It must be an ideology
It must be an organization
It must be a religion
To speak in France
Where is the dictatorship of finance
Where is the dictatorship of ideology
Where is the dictatorship of religion
Where is the dictatorship of an organization
With one and the same dominance
French leftism and anarchism
Are on the extreme right, what in Europe is
And even if everywhere is the same wound!
No salvation outside a structure of domination
No salvation without devotion
Around the globe
Nothing is connected, everything is divided
Of separation, it is always the party
Yet the label is so stupid!
Politics, poetry, painting, chemistry
Theater, Sunday, Tuesday
These are real strings
Our false passions unleashed!
In France, fifty percent
Drinking water, this is not for drinking
But for cooling nuclear reactors
And probably elsewhere too, on planet Earth
In the US, 5,000 liters of water
Per day per person is too much!
In France, this is 1500 liters
In Chad, it is 70 liters
Humanity is the clown
As with insecticides
Imidacopride, thiamethoxam
Destroying bees, and our souls
As long as we tell
Algerian, German, Chile, Mali
English, Argentine, Russian, Vietnamese
As long as we tell
Spanish, Portuguese, Lebanese, Palestinian
Welsh, Cuban, American, Israeli
The war will rage everywhere!
We are only earthlings and earth
Planet Earth is our only vein
As long as we tell
From one region or another
What always isolate us
The war will rage everywhere!
We are only earthlings and earth
Planet Earth is our only vein
There is only one race
Which always faces us
It is our human species, ever, vain
In communication failure
The conflict of all opposing cultures
Every culture believing the great truth!
Every country has its own culture
Every region has its own culture
The culture of competition
The culture of comparison
The same bed of separation
From village to region
The country to civilization
The same globalization process
The same chauvinism never obsolescent
From microcosm to macrocosm, it's still insane!
And always the perennial reductionism
Minimalism to maximalism
Psychoanalysis
Which is only psychoanalysis
Of the history
Which is only history
Chemistry
Which is only chemistry
biology
Which is only biology
The cinema
Which is only cinema
the painting, writing
Which is only paint, which is not as writing
Politics
Which is only politics
Sexuality
Which is only sexuality
In any art form represented
Who is the dead art, frozen art
Is life canning
Reduced and limps life!
Life is only written on the sand
In its history, no one is lovable!
You paint ?
Ah? you too !
You write ?
Ah? you too !
You are a poet?
Ah? you too !
You are tinkering?
Ah? you too !
You are grown?
Ah? you too !
You are sick ?
Ah? you too !
You are this
You're it
Ah? you too !
The poor and the rich bourgeoisie bourgeoisies
Make collections, pathologies, they become infatuated
The development of people, they do not care!
They control the sublimation techniques
And all the false revolutions

Patrice Faubert (2013) puète, peuète, pouète, paraphysicien (http://patrice.faubert.over-blog.com/) Pat says the guest on "hiway.fr"

This work is in the public domain
Add a quick comment
Title
Your name Your email

Comment

Text Format
Anti-spam Enter the following number into the box:
To add more detailed comments, or to upload files, see the full comment form.