US Indymedia Global Indymedia Publish About us
Printed from Boston IMC : http://boston.indymedia.org/
Boston.Indymedia
IVAW Winter Soldier

Winter Soldier
Testimonies
Brad Presente

Other Local News

Spare Change News
Open Media Boston
Somerville Voices
Cradle of Liberty
The Sword and Shield

Local Radio Shows

WMBR 88.1 FM
What's Left
WEDS at 8:00 pm
Local Edition
FRI (alt) at 5:30 pm

WMFO 91.5 FM
Socialist Alternative
SUN 11:00 am

WZBC 90.3 FM
Sounds of Dissent
SAT at 11:00 am
Truth and Justice Radio
SUN at 6:00 am

Create account Log in
Comment on this article | Email this article | Printer-friendly version
News :: Globalization
Maccarthysme ou " Faire Camerone "
20 Dec 2016
Contre la forteresse du capital...
Tous ceux et toutes celles
Qui se prétendent anarchistes
Et qui ne le sont pas
Tous ceux et toutes celles
Qui se prétendent gauchistes
Et qui ne le sont pas
Tous ceux et toutes celles
Qui se prétendent fascistes
Et qui ne le sont pas
Tous ceux et toutes celles
Qui se prétendent capitalistes
Et qui ne le sont pas
Tous ceux et toutes celles
Qui se prétendent poètes
Et qui ne le sont pas
Tous ceux et toutes celles
Qui se prétendent ceci ou cela
Et qui ne le sont pas
Cela n'est que de l'autoproclamation
Cela n'est que de l'illusion
Chaque être humain naît seul
Chaque être humain meurt seul
Son équivalent, jamais, il ne peut le trouver
Toute sa vie, vainement, à le chercher
Le gitan à son gadjo
Le laid à son beau
Le blanc à son noir
A la séparation c'est la foire
Se dire français ou autre
C'est déjà être nationaliste
Se dire quelque chose
C'est déjà de la prétention
C'est déjà une domination
Tous ceux et toutes celles
Qui ne se prétendent rien
Et qui sont quelque chose
Feu ( 1908 - 1957 ) l'américain Joseph McCarthy
Opportuniste et populiste anticommuniste
Qui eut pour femme, une reine de beauté, aussi fasciste
Avait dans son crétinisme
Et paradoxalement, vu juste, dans le restreint
Car toute étiquette éteint
Tout ce qui fige est du maccarthysme
Tout ce qui classe est du maccarthysme
Toute nationalité est du maccarthysme
Tout art est du maccarthysme
Toute étiquette est du maccarthysme
Toute religion est du maccarthysme
Toute idéologie est du maccarthysme
Il y a donc
Un maccarthysme restreint
Il y a donc
Un maccarthysme ignoré, nié, gommé
Il s'agit du maccarthysme généralisé
Comme la recherche de dominance
Qui se déguise dans toutes les danses
Faire aboutir son projet
Sans que le projet
De l'autre, ne vienne l'en empêcher
Pour le faire, il faut donc dominer !
En peinture, en science
En poésie, en politique
Dans le monde du travail
Dans le monde du sport
Dans le monde des idées
Dans le monde des inventions
Dans nos conversations
C'est une lutte acharnée
Dans ceci ou cela, il faut s'imposer
Je préfère donc être encore un dominé !
Ou alors
Il faut claquer la porte
Sortir dehors, être en dehors !
Ne plus être
Un truc en iste
Ne plus être
Un cliché, une étiquette
Tout cela
C'est de la monstruosité
C'est la quotidienne inhumanité
C'est la prison de tous les réductionnismes
Toutes ces prisons sont le capitalisme
Toute parole séparée
Est une brique à la monstruosité sociétale
Toute action séparée
Participe et consolide la monstruosité sociétale
Toutes les organisations politiques
Tous les partis politiques
Tous les arts, toutes les sciences, toutes les techniques
Sont une seule et même unité
Qui est soudée dans et par le séparé
L'inhumanité ne peut organiser
Que sa propre inhumanité
Cela devient un mode de vie
Dans tous les rouages de l'économie
Là où personne
N'aime plus personne
Les gens se regardent mal
Là où personne
N'aime plus personne
Les gens se veulent du mal
C'est le seul moyen d'expression
Qui est accentué par la surpopulation
Nonobstant, et c'est à pleurer
Tout pourrait s'organiser
Sans débourser un centime d'euro
Il suffirait que se transforment nos cerveaux
Mais nous sommes conditionnés
Mais nous sommes engrammés, programmés
Et ce dès le berceau
A la soumission à toutes les autorités
Cependant
Il suffirait de dire non, pour les annihiler !
Toute autorité est une stupidité
Ainsi, un immigré clandestin
En France, doit débourser 700 euros
Pour régulariser son dossier, c'est pas rigolo
Ce qui, multiplié par des milliers
Sert à rémunérer une administration dévoyée
Et tout est comme ça de Charybde en Scylla
Les fonctionnaires ne servent qu'à cela !
Chaque secteur est parasite d'un autre secteur
Tout gouvernement gouverne-ment joue au poker menteur
Tous les mondes de l'Univers
Se retrouvent sur la planète Terre
Toutes les formes , toutes les couleurs
Toutes les normes, toutes les valeurs
Toutes les politiques, toutes les guerres
Toutes les sociétés, toutes les paix
Nous avons notre fourmi du désert
Cataglyphis bombycinus, la fourmi argentée
Qui à un mètre seconde sait se déplacer
Dont la température interne supporte 54 degrés
Tout ce qui sur Terre peut arriver
Est finalement naturel, sauf tuer et exploiter
Toutes les souffrances morales
Toutes les souffrances physiques
Toutes les détresses
Toutes les fausses caresses
Cela n'a jamais de cesse
Car le capitalisme ne peut se tenir en laisse !
Face aux sycophantes qui enfantent
Il faut " Faire Camerone "
Comme lors de la bataille de Camerone
Au Mexique le 30 avril 1863
Où les 62 soldats de la légion étrangère
Contre l'assaut de 2000 soldats mexicains, résistèrent
Et au bout d'une journée
A court de munitions, les 6 rescapés
Oui, à la baïonnette , chargèrent !
Contre les injustices
Contre les inégalités
Contre les hiérarchies
Contre les gouvernements
Contre les autorités
Contre les dominations
Il faut " Faire Camerone "
A une humanité aphone

Patrice Faubert ( 2013 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "


All those
Who claim to be anarchists
And who are not
All those
Who claim to be leftists
And who are not
All those
Who claim to be fascists
And who are not
All those
Who claim to be capitalists
And who are not
All those
Who claim to be poets
And who are not
All those
Who claim this or that
And who are not
This is only self-proclamation
This is only illusion
Every human being is born alone
Every human being dies alone
His equivalent, he never can find
All his life, in vain, to seek him
The gypsy at his gadjo
The ugly to its beautiful
White to black
At the separation is the fair
Speaking French or other
It is already being nationalist
Say something
It is already of the pretension
It is already a dominion
All those
Who do not pretend nothing
And which are something
Fire (1908 - 1957) the American Joseph McCarthy
Opportunist and anti-communist populist
Who had a wife, a queen of beauty, also a fascist
Had in his cretinism
And paradoxically, seen right, in the restricted
Because any label extinguished
All that freezes is McCarthyism
All that class is McCarthyism
Any nationality is McCarthyism
All art is McCarthyism
All etiquette is McCarthyism
Any religion is McCarthyism
Any ideology is McCarthyism
So there is
Restricted McCarthyism
So there is
McCarthyism ignored, denied, erased
This is generalized McCarthyism
As the search for dominance
Who disguises in all dances
Bringing your project to fruition
Without the project
On the other hand, do not come to prevent it
To do so, you must dominate!
In painting, science
In poetry, politics
In the working world
In the world of sport
In the world of ideas
In the world of inventions
In our conversations
It is a fierce struggle
In this or that, it is necessary to impose
So I prefer to be a dominant!
Or
You must slam the door
Go outside, be outside!
No longer being
A trick in ist
No longer being
A cliché, a label
All of this
It is monstrosity
It is the daily inhumanity
It is the prison of all reductionism
All these prisons are capitalism
Any Separate Speech
Is a brick to the societal monstrosity
Any separate action
Participates and consolidates societal monstrosity
All political organizations
All political parties
All arts, all sciences, all techniques
Are one and the same unit
Who is welded in and by the separate
Inhumanity can not organize
That his own inhumanity
It becomes a way of life
In all aspects of the economy
Where no one
Do not love anyone anymore
People look at each other badly
Where no one
Do not love anyone anymore
People want evil
It is the only means of expression
Which is accentuated by overpopulation
Notwithstanding, and it is to cry
Everything could be organized
Without paying a penny
It would be enough that our brains are transformed
But we are conditioned
But we are programmed, programmed
From the cradle
Submission to all authorities
However
It would be enough to say no, to annihilate them!
Any authority is stupidity
Thus, a clandestine immigrant
In France, must pay 700 euros
To regulate its file, it is not funny
This, multiplied by thousands
Used to remunerate a misguided administration
And everything is like that of Charybdis in Scylla
Public servants serve only that!
Each sector is parasitic from another sector
All government government plays lying poker
All Worlds of the Universe
Found on Planet Earth
All shapes, all colors
All standards, all values
All policies, all wars
All societies, all peace
We have our desert ant
Cataglyphis bombycinus, the silver ant
Who one meter second knows how to move
Which internal temperature supports 54 degrees
Everything on Earth can happen
Is ultimately natural, except kill and exploit
All moral suffering
All physical suffering
All distress
All the false caresses
It never ceases
For capitalism can not stand on a leash!
Faced with the sycophants who give birth
"Make Cameroon"
As in the Battle of Cameroon
In Mexico on 30 April 1863
Where the 62 soldiers of the foreign legion
Against the assault of 2000 Mexican soldiers,
And after a day
Short of ammunition, the 6 survivors
Yes, with the bayonet, they charged!
Against Injustice
Against inequalities
Against hierarchies
Against governments
Against the authorities
Against the dominions
"Make Cameroon"
A humanity aphone

Patrice Faubert (2013) puète, peuète, pouète, paraphysicien (http://patrice.faubert.over-blog.com/) Pat tells the guest about "hiway.fr "

This work is in the public domain
Add a quick comment
Title
Your name Your email

Comment

Text Format
Anti-spam Enter the following number into the box:
To add more detailed comments, or to upload files, see the full comment form.