US Indymedia Global Indymedia Publish About us
Printed from Boston IMC : http://boston.indymedia.org/
Boston.Indymedia
IVAW Winter Soldier

Winter Soldier
Testimonies
Brad Presente

Other Local News

Spare Change News
Open Media Boston
Somerville Voices
Cradle of Liberty
The Sword and Shield

Local Radio Shows

WMBR 88.1 FM
What's Left
WEDS at 8:00 pm
Local Edition
FRI (alt) at 5:30 pm

WMFO 91.5 FM
Socialist Alternative
SUN 11:00 am

WZBC 90.3 FM
Sounds of Dissent
SAT at 11:00 am
Truth and Justice Radio
SUN at 6:00 am

Create account Log in
Comment on this article | Email this article | Printer-friendly version
News :: Globalization
Paraphysique des cerveaux nazifiés
07 Jul 2017
Modified: 12:39:03 AM
La nazification des cerveaux...
La planète Terre
C'est depuis les milliards d'années qui se sont succédé
Au moins 100 milliards d'espèces
Et plus ou moins 100 milliards d'êtres humains
Qui se sont au cours des époques, renouvelés
Toutes nos ondes électroniques et informatiques
Se propagent dans le cosmos
Et s'il y a bel et bien d'autres Ouranos
Nous sommes repérés et surveillés
Par ce que nous ne pouvons imaginer !
Notre monde si pauvre, si prévisible
Plus aucune rencontre n'y est possible
Dans une société d'argent, cela est compréhensible
C'est le rythme du pareil
Les étudiants avec les étudiants
Les avocates avec les avocates
Les savants avec les savants
Les ignorantes avec les ignorantes
Les pauvres avec les pauvres
Les riches avec les riches
Les jeunes avec les jeunes
Les vieux avec les vieux
Critique de la séparation
Séparation de la critique
Les rapports humains sont cadavériques
Et pour la sexualité partagée
De la compromission, il faut ramper
Et dans une hiérarchie s'élever !
Et la plupart des femmes revanchardes
Copiant des hommes, toutes les atrocités bavardes
Il faut jouer le jeu
Pour apaiser le sexe en feu
La femme ne fait que rarement le premier pas
L'homme doit faire le gros bras
En réalité, c'est la femme qui domine
Et même le mâle qui avec son fric, tapine !
Ii faut jouer le jeu
Pour apaiser le sexe en feu
Tout doit être une récompense méritée
En toutes choses, comme en sexualité
Toujours faire le dindon
Voilà la rançon de toutes les religions
Sinon
Le cri des femmes
0ù est-ce qu'on viole ?
Sinon
Le cri des hommes
Où est-ce qu'on baise ?
Ma textualité n'est pas molle
Non jamais je ne biaise
Et peu importe
Des hommes avec des hommes
Des femmes avec des femmes
Des parties fines
Mon esprit, rien ne le mine !
Toutes les étiquettes
Professionnelles sont de la guerre
Ouvrier, ingénieur, technicien, employé, ou autre, c'est bête
Peste émotionnelle, peste réactionnaire
C'est de la comparaison, c'est de la séparation
Cela produit de l'infériorité
Cela produit de la supériorité
La guerre est tout ce qui peut diviser !
Cela renvoie à des images
Qui dans nos cerveaux font des ravages
Cela fait TOUTES les cages !
L'influence émotionnelle
Est comme l'influence gravitationnelle
Mais l'une est artificielle
L'autre est strictement naturelle
Là où n'est point de gravité
La plume tombe comme un marteau
Sur la Lune comme exemple ressassé
Car sans frottement d'air, ne pas l'oublier
Le frottement d'air est l'émotion
La gravité n'a pas la moindre sensation
Il suffirait de penser autrement
Ou de ne plus penser, justement !
La gravitation, de l'espace-temps
N'est que la déformation
Ce qui nous fait une belle jambe
Dans l'isolement, où personne n'est ensemble
Maintenant, des gens de France, d'ailleurs, partent au Maroc
Où la répression est solide comme un roc
La vie y est moins chère qu'en Europe ou ailleurs, il y a du soleil
Mais c'est sur le dos du peuple indigène, de la complicité
Beaucoup de camping-cars, cela entretient le système des inégalités
Et du discours logique, pour son ignominie, justifier !
Mais en France, plus aucune cabine téléphonique
Du capital, encore un coup de trique
Comme si tout le monde avait le téléphone
Avec les pauvres, la société n'est pas bonne !
Il suffit de rentrer dans une banque postale
Pour comprendre le fonctionnement du capital
Comme un spinosaurus pire que le tyrannosaurus rex
Des dents de 23 cm, 6 m de plus que le tyrannosaure rex
Plus pour séduire que mordre fort
Comme les collerettes, cornes, épines
De la séduction, pour la jouer fine
Le porte-jarretelles des dinosaures
Mâles et femelles de tous temps
Le même port, le même boniment
La sélection sexuelle est du même bord
La théorie du genre
Est encore un genre
Nous devrions nous habiller
Comme bon nous semble, sans rien théoriser
En femme, en homme, en rien du tout
Nous en amuser comme folles et fous
Avec des vêtements de toutes les époques
Avec des habits de toutes les défroques
Selon toutes nos envies
Et peu importe les définitions
La femme, l'homme, l'enfant, stop aux classifications
Les intellectuels femmes et hommes
Sont les ennemis de la vie
Des nazis à toutes les théories
L'intellectuel
Se croit supérieur aux autres
L'artiste
Se croit supérieur aux autres
Mais l'homme qui se veut ordinaire
Se croit aussi supérieur aux autres
Femme, enfant, homme
C'est cela la guerre toutes les guerres
C'est cela l'esprit réactionnaire, tous et toutes les réactionnaires
Ce monde est aux mains des gangsters
Dans la politique ou autre, le désastre, il faut le gérer
Dans le même sens vont les lois du marché
Extrême gauche, gauche, droite, extrême droite, pour les appliquer !
Sans cesse ils et elles sont remplacés
C'est de la supercherie
C'est de l'escroquerie
Les mafias sont étatisées
Elles savent s'y prendre pour nous lobotomiser
Notre monde est en totale inhumanité
Et c'est devenu la normalité
Elle passe complètement inaperçue
Le fascisme populiste est en rut
Catholiques intégristes, nationalistes, racistes
Nous tirent dessus à vue
La marge qui est en marge, en tête de leurs listes !
Tout devient fou
Et voici un extrait de lettre

De Nantes, l'ami Jacques

" Ce monde rend fou. Arnaud me dit qu'il s'est engueulé avec Eric. J'ai
l'impression que tout le monde est à cran, et que à la moindre étincelle,
cela peut partir en cacahuètes. C'est vrai que dans cette société, il faut
faire des efforts surhumains chaque jour, rien que pour pas exploser. C'est difficile
de rester zen. J'espère que ta mère va mieux. Tu auras peut-être moins
de flotte à Tonnerre qu'ici. Bon, je te dis kenavo. J'espère aussi que Michel
va mieux ! A plus. Vive l'anarchie."

Jacques

François Hollande est un nazi de gauche
Qu'un nazi de droite, aussi moche
Depuis 1938, la famille des agents de la S.N.C.F
Bénéficiaient des transports gratuits ou presque
Hollande veut tout supprimer, ce pourri, ce sale mec !
Les nazis de gauche
Cette gauche du capital
Osent faire le pire, c'est normal
C'est une logistique élaborée, c'est fatal !
C'est toujours le communisme du capital
Pour les nantis, pour les autres, bobo, ça fait mal
TOUS les acquis des luttes ouvrières
Sont gommés, reniés, bobo, ça fait mal
TOUT pour les patrons, industriels, le commerce, les affaires
Toute cette racaille
Toute cette canaille
Il n'y a pas de gauche, de droite
D'extrême gauche, d'extrême droite
Il n'y a que le capital
Qui ne permet aucune vie
Qui tous les jours nous chie
Le nazisme existait
D'avant le nazisme
Le fascisme existait
D'avant le fascisme
Le stalinisme existait
D'avant le stalinisme
Bref, le capitalisme existait
D'avant le capitalisme
C'est une organisation sociale
Qui a des courants
Qui a des représentants
Qui sont tous les visages du capitalisme
Et qui sont une identique protrusion idéologique !

Patrice Faubert ( 2014 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "


The planet Is in hiding
It is since the billion years which followed one another
At least 100 billion species
And more or less 100 billion human beings
Who during times, renewed themselves
All our electronic and data-processing waves
Are propagated in cosmos
And if there is indeed other Ouranos
We are located and supervised
By what we cannot imagine!
Our so poor world, if foreseeable
More no meeting is possible there
In a money company, that is comprehensible
It is the rhythm of the similar one
Students with the students
Lawyers with the lawyers
Scientists with the scientists
The ignorant ones with the ignorant ones
The poor with the poor
Rich person with the rich person
Young people with the young people
Old men with the old men
Critical of the separation
Separation of criticism
The human reports are cadaveric
And for shared sexuality
Compromising, it is necessary to crawl
And in a hierarchy to rise!
And most women revanchists
Copying men, all the talkative atrocities
The game should be played
To alleviate the sex on fire
The woman takes only seldom the first step
The man must make the large arm
Actually, it is the woman who dominates
And even the male which with its money, is on the game!
II is necessary to play the game
To alleviate the sex on fire
All must be a deserved reward
In all things, as sexuality
To always make the turkey
Here is the ransom of all the religions
If not
The cry of the women
does 0ù one violate?
If not
The cry of the men
Where does one kiss?
My textuality is not soft
Not never I do not skew
And it does not matter
Men with men
Women with women
Pleasure parties
My spirit, nothing undermines it!
All labels
Professional are war
Blue-collar worker, engineer, technician, employed, or other, it is stupid
Emotional plague, curses reactionary
It is comparison, it is separation
That produced of inferiority
That produced of the superiority
The war is all that can divide!
That returns to images
Who in our brains make devastations
That made ALL the cages!
The emotional influence
Is as the gravitational influence
But one is artificial
The other is strictly natural
Where is not gravity
The feather falls like a hammer
On the Moon like re-sifted example
Because without friction of air, not to forget it
The friction of air is the emotion
Gravity does not have the least feeling
It would be enough to think differently
Or not to think more, precisely!
Gravitation, of the space time
Is only the deformation
What makes us a beautiful leg
In insulation, where nobody is together
Now, people of France, moreover, leave to Morocco
Where repression is solid like a rock
The life is less expensive there than in Europe or elsewhere, there is sun
But it is on the back of native-born people, of complicity
Many motor homes, that maintain the system the inequalities
And of the logical speech, for its ignominy, to justify!
But in France, plus any phone booth
Capital, still a blow of cudgel
As if everyone had the telephone
With the poor, the company is not good!
It is enough to return in a postal bank
To understand the operation of the capital
Like a spinosaurus worse than the tyrannosaurus rex
Teeth of 23 cm, 6 m than the tyrannosaurus rex
To allure more that to bite extremely
Like the flanges, horns, spines
Seduction, to play it fine
The garter belt of the dinosaurs
Males and females at all times
The same port, the same tall story
The sexual selection is same edge
The theory of the kind
Is still a kind
We should equip us
As good seems to us, without anything to theorize
As a woman, a man, of nothing the whole
Us to amuse some like insane and insane
With clothing of all the times
With clothes of all the rags
According to all our desires
And it does not matter the definitions
The woman, the man, the child, stop with classifications
The intellectuals women and men
Are the enemies of the life
Nazis with all the theories
The intellectual
Believes itself higher than the others
The artist
Believes itself higher than the others
But the man who wants to be ordinary
Believes itself also higher than the others
Woman, child, man
It is that the war all the wars
It is that the spirit reactionary, all and all the reactionaries
This world is with the hands of the gangsters
In the policy or other, the disaster, it should be managed
In the same direction the laws of the market go
Far left, left, right-hand side, far right, to apply them!
Unceasingly they and they are replaced
It is trickery
It is swindle
The Mafias are nationalized
They can there be caught for us lobotomiser
Our world is in total inhumanity
And it became normality
It passes completely unperceived
Populist Fascism is in rut
Integrist, nationalist, racist catholics
We draw above at sight
The margin which is in margin, at the top of their lists!
All becomes insane
And here an extract of letter

From Nantes, the friend Jacques

“This world makes insane. Arnaud tells me that it was engueulé with Eric. I have
impression that everyone is with notch, and that with the least spark,
that can leave out of peanuts. It is true that in this company, it is necessary
to make superhuman efforts each day, only for step to explode. It is difficult
to remain Zen. I hope that your mother is better. You will have perhaps less
of fleet with Thunder that here. Good, I tell you kenavo. I also hope that Michel
is better! With more. Live anarchy.”

Jacques

François Hollande is a Nazi of left
That Nazi of right-hand side, such an ugly
Since 1938, the family of the agents of the S.N.C.F
Profited from free transport or almost
Holland wants all to remove, this rotted, this dirty guy!
Nazis of left
This left of the capital
Dare to make the worst, it is normal
It is a worked out logistics, it is fatal!
It is always the Communism of the capital
For the rich, the others, sore, that hurt
ALL assets of the workers' struggle
Are gummed, disavowed, sore, that hurt
VERY for the owners, industrialists, the trade, the business
All this rabble
All this rabble
There is no left, of right-hand side
Of far left, far right
There is only the capital
Who does not allow any life
Who the every day shits us
The Nazism existed
Of before the Nazism
Fascism existed
Of before Fascism
Stalinism existed
Of before Stalinism
In short, capitalism existed
Of before capitalism
It is a social organization
Who has currents
Who has representatives
Who are all the faces of capitalism
And which is an identical ideological protrusion!

Patrice Faubert (2014) puète, peuète, pouète, paraphysician (http://patrice.faubert.over-blog.com/) Stalemate says the guest on “hiway.fr”

This work is in the public domain
Add a quick comment
Title
Your name Your email

Comment

Text Format
Anti-spam Enter the following number into the box:
To add more detailed comments, or to upload files, see the full comment form.