US Indymedia Global Indymedia Publish About us
Printed from Boston IMC : http://boston.indymedia.org/
Boston.Indymedia
IVAW Winter Soldier

Winter Soldier
Testimonies
Brad Presente

Other Local News

Spare Change News
Open Media Boston
Somerville Voices
Cradle of Liberty
The Sword and Shield

Local Radio Shows

WMBR 88.1 FM
What's Left
WEDS at 8:00 pm
Local Edition
FRI (alt) at 5:30 pm

WMFO 91.5 FM
Socialist Alternative
SUN 11:00 am

WZBC 90.3 FM
Sounds of Dissent
SAT at 11:00 am
Truth and Justice Radio
SUN at 6:00 am

Create account Log in
Comment on this article | Email this article | Printer-friendly version
News :: Globalization
Paraphysique de la collaboration
16 Nov 2017
Toute collaboration est une prison...
En temps de paix
En temps de guerre
Et ce sont des faits
Comme d'habitude, cela va déplaire
Il faut toujours collaborer
Pour boire, pour manger
Sinon, ce serait comme se suicider
Et donc, à tout, refuser de participer
Certes
Il y a le relatif et l'absolu
Mais la vérité met tout à nu
Ainsi
Dans les années 1940, en pleine guerre
Il y eut la collaboration artistique
Il y eut la collaboration économique
Le chanteur, l'acteur, l'ouvrier, le patron, le savoir-faire
Ce fut le mur de l'Atlantique
Le cabaret, le commerce, tristesse mélancolique
Il fallut d'abord collaborer
Avant de s'organiser et de résister
Fausse collaboration
Et vraie résistance
Parfois
Fausse résistance
Et vraie collaboration
Le plus souvent
Comme aujourd'hui
Nous sommes contre le capital
Mais nous en profitons, c'est banal
Le pauvre achète le moins cher
Ce qui provient de l'exploitation
De l'au-delà des frontières
Peut-être un chinois avant son exécution
Le riche peut acheter plus cher
De son propre pays, plus équitablement
Et avec moins d'exploitation, paradoxalement
Plus facile d'y voir clair
Ainsi
Yohann Diniz, 36 ans, frénétique marcheur
3h 32mn 33s, au 50 km marche
Record du monde, il va vite le facteur
Il trace la route à coups de hache
Un champion qui lit Bakounine
Surprenant, car le monde du sport baratine
Mais c'est toujours la marche du capital
Qui semble par-delà le bien et le mal
Même si tout à une explication
Dans la rébellion comme dans la soumission
Parfois les mots sont novices
Souvent les mots sont complices
Comme le mot frigide
Moins le f, cela devient rigide
Frigidité, rigidité, le sexe fermé
Mais il faut se méfier des généralités
Car ainsi, tout impuissant, serait un méchant
La physiologie se joue des clichés, du tout-venant !
Et être vraiment indépendant
C'est d'être de nulle part, évidemment
Ce qui n'appartient à rien, jamais ne ment
Mais nous appartenons toujours à quelque chose
Et pour ce quelque chose, nous prenons la pose
Une famille, une idéologie, un parti, un sport, une religion
Un groupe, une tribu, une association, une passion, une organisation
Bref, à une corporation, encore de la collaboration
Car avec tout cela
Forcément, de près ou de loin, nous collaborons
Et c'est reparti pour un tour
En plus léger ou en plus lourd
Dans la vie de tous les jours !
Nous fréquentons des gens de tous bords politiques
Sans que nous trouvions cela dramatique
Dans notre famille, au travail, dans le couple
Et un peu partout, tout le monde est souple
N'est-ce pas encore une forme de collaboration ?
Si l'on va jusqu'au bout de la généralisation !
L'ouvrier qui fabrique des armes
Et qui aux mères fait verser des larmes
Toute consommation qui entretient la machine
En Europe, aux Amériques, ou en Chine
Et si le monde est finalement devenu nazi
Nous y collaborons en petite ou grande partie
Dès que nous achetons, dès que nous vendons
Dès que nous y participons, nous y collaborons !
Nous ne pouvons vraiment apprécier
Que ce que nous avons su ou pu pratiquer
Un sport, une recherche, un mariage, un divorce
Une maladie, un accident, une fracture, une entorse
L'auto-stop, toutes les choses de la vie
Seulement là, nous savons ce que cela signifie
Car très vite l'on s'identifie
Dans le travail, la douleur, l'entraînement, l'attente, que cela implique !
Et alors cela fait taire nos critiques
Car le mot souffrance n'est pas la souffrance
Ou autre chose, c'est l'évidence
Donc
Nous sommes contre le capitalisme
Qui est à la source de beaucoup de cataclysmes
Mais
Nous payons nos loyers
Sinon nous sommes expulsés
Mais
Nous payons notre gaz, notre électricité
Pour pouvoir se chauffer et pour pouvoir manger
D'une façon l'autre
Nonobstant, vous le savez, je n'en suis pas l'apôtre
Cependant
Au système que nous abhorrons
Comme tout le monde, nous y collaborons !
Mais nous l'ignorons
Car tous les êtres humains sans exception
Sont surtout bourrés de prétention
Alors que par exemple, c'est ahurissant
Dans notre corps, tout naît et tout meurt
Cette apoptose qui de l'or, vaut son pesant
Ô étrange phénomène tueur
Cent milliards de cellules perdues chaque jour
Et le même renouvellement de secours !
Pas le moindre gramme de liberté
Tant pour le dominant que pour le dominé
Le capital est notre souteneur
Nous sommes ses péripatéticiennes, toujours en chaleur
Quoi que nous fassions
Inévitablement, nous l'entretenons
En chômage, en prison, à l'hôpital, ou en dopage
A la retraite, à l'école, au travail, et même en braquage
A toute révolution, le capital est un épouvantail
Il peut s'adapter à tous les rails !
Et puis
Des petits Poutine partout
Des petits Hollande partout
Des petits Obama partout
Des petits Le Pen partout
Des petits ceci ou cela partout
Prêts pour la relève réactionnaire
On les élève sous des serres
Ce sont les plantations
Les usines de la collaboration
De toutes époques, de tous temps
De la collaboration c'est le renouvellement
A tous les régimes, à toutes les tyrannies
Et donc, à toutes les religions, à toutes les idéologies
Tous les mots
Font la circulation de la collaboration
Ils en sont la totale incarnation
Chaque époque, chaque tyrannie, avec son sceau
La collaboration au capital
Est le capital de la collaboration
Avec son extrême gauche, sa gauche
Son extrême droite, sa droite
La pensée séparée, la pensée étroite
Ou même la plus belle femme est moche !
Tout mot doit être désinfecté
Car, par la collaboration, il a été employé
Toute prison est une collaboration
Toute collaboration est une prison
Toutes les propriétés privées en sont les fondations !
Donc
Cela n'est pas seulement
La collaboration, comme avec les nazis, c'est évident
Ou autre tyrannie, ne pas le comprendre, c'est navrant
Mais avec tout ce qui fait le monde
Mais avec tout ce que fait le monde
La collaboration est toujours du même temps
Hier, aujourd'hui, demain, cela existe simultanément !

Patrice Faubert ( 2014) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "


In peacetime
In times of war
And these are facts
As usual, it will displease
Always collaborate
To drink, to eat
Otherwise, it would be like committing suicide
And so, at all, refuse to participate
Certainly
There is the relative and the absolute
But the truth is laying bare
So
In the 1940s, in the midst of war
There was the artistic collaboration
There was economic collaboration
The singer, the actor, the worker, the boss, the know-how
This was the Atlantic Wall
The cabaret, the commerce, melancholy sadness
It was necessary to collaborate first
Before getting organized and resisting
False collaboration
And true resistance
Sometimes
False resistance
And true collaboration
Most of the time
Like today
We are against capital
But we take advantage, it's banal
The poor buys the cheapest
What comes from the farm
From beyond the borders
Maybe a Chinese before his execution
The rich can buy more expensive
From his own country, more equitably
And with less exploitation, paradoxically
Easier to see clearly
So
Yohann Diniz, 36, frantic walker
3h 32mn 33s, 50 km walk
World record, he goes fast the postman
He traces the road with axes
A champion who reads Bakunin
Surprising because the world of baratin sports
But it's still the march of capital
Who seems beyond good and bad
Even though everything to an explanation
In rebellion as in submission
Sometimes the words are novices
Often the words are complicit
Like the word frigid
Less f, it becomes rigid
Frigidity, rigidity, closed sex
But we must be wary of generalities
For thus, all helpless, would be a villain
Physiology plays clichés, all-comers!
And be really independent
It's to be out of nowhere, obviously
What does not belong to anything, never lie
But we still belong to something
And for this something, we take the pose
A family, an ideology, a party, a sport, a religion
A group, a tribe, an association, a passion, an organization
In short, to a corporation, still collaboration
Because with all this
Forcibly, from near or far, we collaborate
And here we go again for a ride
In lighter or heavier
In everyday life!
We go to people of all political stripes
Without that we find this dramatic
In our family, at work, in the couple
And everywhere, everyone is flexible
Is not this still a form of collaboration?
If we go to the end of the generalization!
The worker who makes weapons
And who to mothers makes shed tears
Any consumption that maintains the machine
In Europe, the Americas, or China
And if the world finally became Nazi
We collaborate in small or large part
As soon as we buy, as soon as we sell
As soon as we participate, we collaborate!
We can not really appreciate
What we knew or could practice
A sport, a search, a marriage, a divorce
An illness, an accident, a fracture, a sprain
Hitchhiking, all things in life
Only here we know what it means
Because very quickly one identifies oneself
In the work, the pain, the training, the waiting, that implies!
And then that silences our criticism
Because the word suffering is not suffering
Or something else, it's obvious
So
We are against capitalism
Who is at the source of many cataclysms
But
We pay our rents
Otherwise we are expelled
But
We pay our gas, our electricity
To be able to heat and to be able to eat
One way the other
Notwithstanding, you know, I am not the apostle
However
To the system we abhor
Like everyone else, we collaborate!
But we do not know
Because all human beings without exception
Are especially stuffed with pretension
While for example, it's staggering
In our body, everything is born and everything dies
This apoptosis of gold, is worth its weight
O strange killer phenomenon
One hundred billion cells lost each day
And the same emergency renewal!
Not the slightest gram of freedom
For both the dominant and the dominated
Capital is our pimp
We are his peripatetics, always in heat
Whatever we do
Inevitably, we maintain it
Unemployed, in prison, in hospital, or in doping
In retirement, at school, at work, and even in robbery
To every revolution, capital is a scarecrow
It can adapt to all rails!
And
Little Putin everywhere
Little Holland everywhere
Little Obama everywhere
Little Le Pen everywhere
Little ones this or that everywhere
Ready for the reactionary succession
They are raised in greenhouses
These are the plantations
The factories of the collaboration
From all times, from all times
Collaboration is renewal
To all regimes, to all tyrannies
And so, to all religions, to all ideologies
All the words
Make circulation of collaboration
They are the total incarnation
Every era, every tyranny, with its seal
Collaborative capital
Is the capital of collaboration
With his extreme left, his left
His far right, his right
Separate thinking, narrow thinking
Or even the most beautiful woman is ugly!
Every word must be disinfected
Because, by the collaboration, he was employed
Every prison is a collaboration
Any collaboration is a prison
All private properties are the foundations!
So
This is not only
Collaboration, as with the Nazis, is obvious
Or other tyranny, do not understand it, it's heartbreaking
But with everything that makes the world
But with everything the world does
The collaboration is always the same time
Yesterday, today, tomorrow, it exists simultaneously!

Patrice Faubert (2014) puete, peuete, pouete, paraphysicien (http://patrice.faubert.over-blog.com/) Pat says the guest on "hiway.fr"

This work is in the public domain
Add a quick comment
Title
Your name Your email

Comment

Text Format
Anti-spam Enter the following number into the box:
To add more detailed comments, or to upload files, see the full comment form.