US Indymedia Global Indymedia Publish About us
Printed from Boston IMC : http://boston.indymedia.org/
Boston.Indymedia
IVAW Winter Soldier

Winter Soldier
Testimonies
Brad Presente

Other Local News

Spare Change News
Open Media Boston
Somerville Voices
Cradle of Liberty
The Sword and Shield

Local Radio Shows

WMBR 88.1 FM
What's Left
WEDS at 8:00 pm
Local Edition
FRI (alt) at 5:30 pm

WMFO 91.5 FM
Socialist Alternative
SUN 11:00 am

WZBC 90.3 FM
Sounds of Dissent
SAT at 11:00 am
Truth and Justice Radio
SUN at 6:00 am

Create account Log in
Comment on this article | Email this article | Printer-friendly version
News :: Globalization
La société du plagiat compilateur
13 Mar 2018
D'une façon l'autre, tout est plagiat...
" Aujourd'hui nous connaissons les protéines de la synapse, en 2011 lorsque nous avons défini toutes les protéines synaptiques chez l'homme, nous avons découvert à notre grande surprise, qu'il y a des mutations génétiques qui sont responsables de plus de 130 maladies mentales et qui codent les protéines synaptiques et les machines moléculaires. Et lorsque ces mutations altèrent la fonction des gènes, elles altèrent aussi la fonction des protéines et des machines moléculaires, ce qui génère ces 130 maladies mentales "

Professeur Seth Grant ( biologiste moléculaire )

Certes, mais c'est encore l'environnement
Qui sur les gènes sera l'imprimant
Je l'ai déjà dit et écrit
La prétendue non-violence est une supercherie
La prétendue non-violence est une fumisterie
Car sous le capital, tout est violence
C'est même la principale cadence
Rien qu'à la naissance
Alors
Que nous pourrions naître et sourire
Haptonomie libertaire sans aucune ire
Le capital est un cloaque
Et ainsi à la naissance, une paire de claques
Toute éducation ou presque y est tarée
Cependant, tout s'apprenant, tout pourrait changer
Et à partir du berceau
L'on peut faire des éveillés ou des idiots
L'on peut faire des gentilles et des gentils
Le conditionnement le permet, c'est ainsi
L'on peut faire des méchantes et des méchants
Rien n'est de choix, tout est imposé, finalement
Là où il y a de l'argent
Les rapports entre les gens, sont violents
La violence contre soi
La violence contre les autres
La plupart des gens
Se regardent avec indifférence
Encore une forme de violence
La plupart des gens
Se regardent mal
Surtout, si l'on est une marginale ou un marginal
Encore une autre forme de violence !
Nous sommes
Toutes et tous dans la violence
Et à des degrés divers, voilà bien une évidence
Sauf pour la fausse conscience
La pensée séparée de toutes les confidences
Et à la vérité
Nous ne pouvons, plus que jamais, nous supporter
Forcément
Quand l'autre est soi un rival ou une rivale
Quand l'autre est un possible ennemi ou une possible ennemie
Car, c'est la compétition
Car, c'est la comparaison
Car, surtout, c'est la fragmentation
Tout un monde de séparation
Tout ceci pouvant se nommer comme émulation
Car, c'est la hiérarchie
Car, c'est l'autorité
Délation généralisée
Notation encouragée
Quand tout doit se noter
Quand tout doit se dénoncer
Avec toute une méchanceté affirmée
Avec de la méchanceté sublimée
De la gentillesse éculée
De la gentillesse moquée
Extension de la méchanceté
Méchanceté de l'extension
Au tout nazifié
Au tout fascisé
Au tout réifié
Notre présente société mérite t-elle d'être sauvée ?
Non, et elle fait tout pour crever !
Elle le cherche bien
Elle le mérite bien !
Tout est devenu dégueulasse
Au tout rapport rapace
Aucune chaleur, de la glace
Le capital, c'est la Gestapo permanente
Le capital, tout y est approbation démente
Encore plus de fous et de folles
Tout s'y prête, tout s'y colle
Nous sommes notre Île de Pâques
Découverte par accident, en vrac
Sans doute par des polynésiens
Sans carte, ni boussole, mais le pied marin
Déjà le catamaran
Cent à cent cinquante personnes, c'est pas du flan
De la navigation astronomique
Du repère de l'eau, du nuage, évitant le tragique
La planète Terre est finalement assez petite
Certes, du système solaire, c'est la pépite
Nous sommes de nos jours comme les Rapanuis
Du Moaï en tuf au tout industrie
Nouvelles peintures corporelles
Nouveaux rituels
Ancêtres divinisés, du dialogue aux vivantes et vivants
La télévision, le cinéma, la radio, l'internet, c'est plus récent
Tout produit de l'oubli
Tout produit de l'entropie
Tout commence et tout finit
Rien ne commence et rien ne finit
Avec ou sans exobiologie
Quand nous donne des leçons, la fourmi
Chemins optimaux, adaptation infinie !
La fourmi
Un million de neurones
Cent mille connexions
Pour l'application de l'algorithme d'optimisation
Par exemple, contre les embouteillages, une vraie fascination
Mais
Ancien myrmécologue amateur
Quand l'étude des fourmis suffisait à mon bonheur
75 pour cent de proximité génétique entre fourmis
D'une même colonie
50 pour cent de proximité génétique pour les humains
Entre frères et soeurs
Cela n'est pas pour autant que l'on s'entend
Au niveau entente, les fourmis, si, justement
Mais, chez homo sapiens, homo sapienne, l'environnement
Est toujours, définissant
Et beaucoup de gens
Ont pu, pourraient, peuvent, pourront
Dire ou écrire les mêmes choses
Et beaucoup de gens
Ont pu, pourraient, peuvent, pourront
Penser ou faire les mêmes choses
Ainsi, d'une façon l'autre, tout est plagiat
Volontaire ou involontaire, c'est inévitable, voilà
Et cela, sans jamais le savoir
Et cela, sans jamais le croire
De tout ce fatras, passé, présent, futur
Par le jeu des probabilités
Des notables et des célébrités
Quelle blague, vraiment, il faut oser
Une seule solution, la masturbation
Pardon, une seule solution, la révolution !

Patrice Faubert ( 2018 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "


"Today we know the proteins of the synapse, in 2011 when we defined all synaptic proteins in humans, we discovered to our surprise, that there are genetic mutations that are responsible for more than 130 Mental illnesses that encode synaptic proteins and molecular machines, and when these mutations alter the function of genes, they also alter the function of proteins and molecular machines, generating these 130 mental illnesses. "

Professor Seth Grant (molecular biologist)

Yes, but it's still the environment
Who on the genes will be the printer
I have already said and written
The so-called non-violence is a trickery
The alleged non-violence is a humbug
Because under capital, everything is violence
It's even the main cadence
Just at birth
So
That we could be born and smile
Libertarian haptonomy without any anger
Capital is a cesspool
And so at birth, a pair of slaps
Almost all education is tarnished
However, while learning everything, everything could change
And from the cradle
We can do waking or idiots
We can make kind and nice people
Conditioning allows it, that's how
We can do wicked and bad guys
Nothing is choice, everything is imposed, finally
Where there is money
Relationships between people, are violent
Violence against oneself
Violence against others
Most people
Look at each other with indifference
Another form of violence
Most people
Look at each other badly
Especially, if you are a marginal or a marginal
Yet another form of violence!
We are
All and all in the violence
And to varying degrees, here is an obvious
Except for false consciousness
The thought separated from all confidences
And to the truth
We can not, more than ever, support us
Necessarily
When the other is a rival or a rival
When the other is a possible enemy or a possible enemy
Because, it's the competition
Because, that's the comparison
Because, above all, it is fragmentation
A whole world of separation
All this can be named as emulation
Because, it's the hierarchy
Because, it is the authority
Generalized deletion
Encouraged notation
When everything must be noted
When everything must be denounced
With all the badness asserted
With sublimated malice
Of the kindness
Mocking kindness
Extension of wickedness
Malice of the extension
At all nazified
At all fascinated
At all reified
Does our present society deserve to be saved?
No, and she does everything to burst!
She is looking for him
She deserves it!
Everything has become disgusting
Any rapacious report
No heat, ice
Capital is the permanent Gestapo
Capital, everything is demented approval
Still more crazy and crazy
Everything lends itself to it, everything sticks to it
We are our Easter Island
Discovered by accident, in bulk
Without doubt by Polynesians
Without map or compass, but the seafoot
Already the catamaran
One hundred to one hundred and fifty people, it's not flan
From astronomical navigation
Water mark, cloud, avoiding the tragic
Planet Earth is finally quite small
Of course, the solar system is the nugget
We are nowadays like the Rapanuis
From Moaï tuff to all industry
New body paintings
New rituals
Divinized ancestors, from dialogue to living and living
Television, cinema, radio, internet is more recent
Any product of oblivion
Any product of entropy
Everything starts and everything ends
Nothing starts and nothing ends
With or without exobiology
When we give lessons, the ant
Optimal paths, infinite adaptation!
The ant
One million neurons
One hundred thousand connections
For the application of the optimization algorithm
For example, against traffic jams, a real fascination
But
Former amateur myrmecologist
When studying ants was enough for my happiness
75 percent genetic proximity between ants
From the same colony
50 percent genetic proximity to humans
Between brothers and sisters
This does not mean that we get along
At the agreement level, the ants, if, precisely
But, homo sapiens, homo sapienne, the environment
Is always, defining
And a lot of people
Could, could, can, will
Say or write the same things
And a lot of people
Could, could, can, will
Think or do the same things
So, one way the other, everything is plagiarism
Voluntary or involuntary, it's inevitable, that's
And that, without ever knowing it
And that, without ever believing it
From all this stuff, past, present, future
By the game of probabilities
Notables and celebrities
What a joke, really, you have to dare
One solution, masturbation
Sorry, only one solution, the revolution!

Patrice Faubert (2018) puete, peuete, pouete, paraphysicien (http://patrice.faubert.over-blog.com/) Pat says the guest on "

This work is in the public domain
Add a quick comment
Title
Your name Your email

Comment

Text Format
Anti-spam Enter the following number into the box:
To add more detailed comments, or to upload files, see the full comment form.