US Indymedia Global Indymedia Publish About us
Printed from Boston IMC : http://boston.indymedia.org/
Boston.Indymedia
IVAW Winter Soldier

Winter Soldier
Testimonies
Brad Presente

Other Local News

Spare Change News
Open Media Boston
Somerville Voices
Cradle of Liberty
The Sword and Shield

Local Radio Shows

WMBR 88.1 FM
What's Left
WEDS at 8:00 pm
Local Edition
FRI (alt) at 5:30 pm

WMFO 91.5 FM
Socialist Alternative
SUN 11:00 am

WZBC 90.3 FM
Sounds of Dissent
SAT at 11:00 am
Truth and Justice Radio
SUN at 6:00 am

Create account Log in
Comment on this article | Email this article | Printer-friendly version
News :: Globalization
Paraphysique de l'hologramme
19 Mar 2018
Grèves réactionnaires et grèves révolutionnaires...
" Quand la réalisation toujours plus poussée de l'aliénation capitaliste à tous les niveaux, en rendant toujours plus difficile aux travailleurs de reconnaître et de nommer leur propre misère, les place dans l'alternative de refuser la totalité de leur misère ou rien, l'organisation révolutionnaire a dû apprendre qu'elle ne peut plus combattre l'aliénation sous des formes aliénées. "

Guy Debord ( La société du spectacle, 1967 )

Et comme souvent
Et peut-être malheureusement
La fiction s'inspire d'une réalité
Une réalité elle-même imitée
Comme pour Maigret
Du 36 quai des Orfèvres
Que feu ( 1903-1989 ) Georges Simenon étudia de près
Et ses modèles feu, les Jules Belin, les Georges Massu, faussement mièvres
Georges Massu qui fit un séjour à la prison de Fresnes
Pour les faits divers une inhabituelle aubaine
Pour une présumée collaboration avec le régime de Vichy
Mais forcément il fut vite blanchi
Tout se recoupe, tout se tient
Georges Simenon n'était pas loin
Homme de droite, mais grand écrivain
Il a plusieurs couleurs le bon pain !
Pas comme ces médecins
Qui ne pensent qu'au fric
Avec leur grève réactionnaire, ô crétins
A la médecine, ce sont des flics
Ce qui les motive, c'est le pognon
Ce sont des tiroirs-caisses qui méritent des horions
Ils s'en fichent pourtant beaucoup dans les poches
C'est une mentalité vraiment moche
Toujours des fascistes, toujours des boches !
Avec la complicité des gens, cela se complique
La corruption est partout, c'est son trafic
Le monde entier est un abattoir
Des boucheries, des poissonneries
De l'élevage comme une industrie
Bureaux et usines, pour l'espèce humaine, aussi
Dans toute assiette nous pouvons le voir
Et tous les objets morts
Des objets sans aucune réelle utilisation
Des objets de pure contemplation
Avec l'obsolescence programmée, le seul sort
La bêtise se promène, elle sort
Et c'est l'intelligence qui dort
Comme les 80 euros par jour
Prix de revient d'un taulard
Alors que 700 euros par jour
C'est le taulard névrosé qui serait en hôpital psychiatrique
Pour le capital, cette prison, c'est plus pratique
Soigner les gens cela revient trop cher
Surtout pour la politique réactionnaire
Et en cas de contrôle policier
Surtout si votre visage est foncé
Et si tu as un couteau sur toi
Car pour les pauvres c'est la loi
A un mois de prison ferme, vous serez condamné
Tous les jours cela peut arriver
Sauf si vous êtes un notable ou une célébrité
Qu'avec des magistrats, vous mangez à table
Vous ne serez jamais vraiment embêté
Ou faussement, pour la population, calmer !
S'il fallait éliminer toute l'inhumanité
Sans arrêt, il faudrait quelque peu, massacrer
Comme un suicide de l'espèce humaine
Qui souvent fut inhumaine
A toutes les ignominies, à toutes les complicités !
Comme le disait autrefois
Marcel Bonnet dit petit Marcel, maintenant avec une jambe de bois
Pour eux, moi, toi, elles
Des papiers pour personne, SDF ou roi
De 1968, cet ancien barricadier
Est resté fidèle à ses idées
Car des papiers pour tous et toutes
Et toutes les frontières et les nationalités
Cela ne fait que les justifier
Des papiers pour personne, c'est la bonne route !
Il ne suffit pas d'avoir des idées
Il faut encore pouvoir les appliquer
En cela, c'est de la schizophrénie généralisée
Forcément, personne ne peut y échapper
Le capital est l'usine de la pensée séparée
D'une façon l'autre il faut y participer
De plus, tout peut-être inversé
Comme les médecins et autres privilégiés
Qui se permettent de manifester
Qui se permettent de faire grève
Alors qu'ils ont des salaires du rêve
Ils ont fait de longues études, et après ?
Les ouvriers n'ont pas le droit au même respect
C'est plus dur d'être un ouvrier
Que le docteur qui ne sait même plus ausculter
Et puis la plupart de ces notables
Toujours du fascisme dans chaque cartable
Les réactionnaires sont de leur côté
Beaucoup ne pensent qu'au fric, ces fumiers
Des exceptions, il doit en exister
Elles existent peut-être, il faut le signaler
Et puis exercer une profession plaisante
Est déjà en soi une gratification suffisante
Dans ce cas cela n'est plus un métier
Mais une passion, de plus, bien rétribuée
Faire ce que l'on aime
Alors cela devient comme un poème
C'est une passion, plus un métier
C'est pas du travail forcé
Mais la plupart des spécialistes
Des médecins, ce terreau à fascistes
Ne pensent qu'au fric
C'est leur seul moteur, leur ami flic
Ce sont des commerçants
Le profit est leur seul sacrement
C'est inévitable, en cas de révolution
Il y aurait des pendaisons !
Les Néandertaliens
Qui parfois se mangeaient
Plus que nous s'entraidaient
Se manger ? Et alors ? Et après ?
C'est tuer un homme qui est à blâmer
Pas de lui rendre hommage et de le manger
Chaque époque historique
A sa signature
A sa culture
A son écriture
Et son propre langage, cette chasse
Et gagne sa classe sociale, qui va à la chasse
Au prestige, au gibier, à la marchandise
Et tout de la même mise
Comme chaque région, chaque classe
Comme chaque pays, quoi que l'on y fasse
A son accent, par influence sociale
Bref, de sa niche environnementale
Avec toujours le canon idéal
De la dominante classe sociale
Et l'on peut changer d'accent sans mal
Par mimétisme, par conformisme
Selon l'idéologie de l'esthétisme
Qui est l'esthétisme de l'idéologie !
Certes, je ne suis pas phonéticien
Mais quelquefois un peu logicien
Ainsi
Il y a 2 à 3 millions d'années
C'était Little Foot, pas si loin du chimpanzé
Un mètre vingt, 45 kg, tout est relié
L'entraide comme moteur des sociétés
Feu ( 1842-1921 ) Pierre Kropotkine, l'avait bien deviné
Malgré les guerres et les tueries
Malgré la réaction qui veut tout régresser
Malgré le boniment politique et sa fumisterie
Et depuis 1880, les plus chaudes années
Certes
La tectonique des plaques
De l'activité de la Terre, est la marque
Et c'est ainsi depuis 3,5 milliards d'années
Tout a changé, tout va changer
Mais plus au ralenti
Comme au temps géologique
Mais en temps accéléré, jamais repenti
C'est le terrifiant temps historique !
Mais le subconscient du conscient
Qui est le conscient du subconscient
Voilà notre véritable parent
De tous lieux, de tous temps
Il nous programme
Il nous engramme
Nous sommes son hologramme
Il nous détermine
Il nous enquiquine
De notre langage et de notre comportement !

Patrice Faubert ( 2015 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "


“When the realization increasingly more pushed capitalist alienation on all the levels, while making increasingly more difficult with the workers to recognize and name their own misery, the place in the alternative to refuse the totality of their misery or nothing, the revolutionary organization had to learn that it cannot fight alienation in alienated forms any more. ”

Guy Debord (the company of the show, 1967)

And like often
And perhaps unfortunately
The fiction takes as a starting point a reality
An imitated reality itself
As for Maigret
Of 36 quai des Orfèvres
That fire (1903-1989) Georges Simenon studied closely
And its models fire, Jules Belin, Georges Massu, wrongfully insipid
Georges Massu who made a stay with the prison of Fresnes
For the news in brief an unusual windfall
For one supposed collaboration with the mode of Vichy
But inevitably it was quickly bleached
All is recut, all is held
Georges Simenon was not far
Great writer, but man of the right
It has several colors the good bread!
Not like these doctors
Who think only of the money
With their strike reactionary, ô cretins
With medicine, they are cops
What justifies them, it is the dough
In fact tills deserve horions
They are however card-indexed some much in the pockets
It is a really ugly mentality
Always fascists, always of the Boches!
With the complicity of people, that becomes complicated
Corruption is everywhere, it is its traffic
The whole world is a slaughter-house
Butcheries, fish shops
Breeding like an industry
Offices and factories, for the mankind, too
In any plate we can see it
And all dead objects
Objects without any real use
Objects of pure contemplation
With programmed obsolescence, the only fate
The silly thing walks, it leaves
And it is the intelligence which sleeps
Like the 80 euros per day
Cost price of a convict
Whereas 700 euros per day
It is the convict neurotic who would be in psychiatric hospital
For the capital, this prison, it is more practical
To look after people that costs too much
Especially for the political reactionary
And in the event of police control
Especially if your face is dark
And if you have a knife on you
Because for the poor it is the law
At one month of imprisonment, you will be condemned
The every day that can arrive
Except if you are notable or a celebrity
That with magistrates, you eat with table
You will never really be annoyed
Or wrongfully, for the population, to calm!
If all inhumanity had to be eliminated
Constantly, it would be necessary somewhat, to massacre
Like a suicide of the mankind
Who often was inhuman
All ignominies, with all complicities!
As said it formerly
Marcel Bonnet known as small Marcel, maintaining with a wooden leg
For them, me, you, they
Papers for anybody, SDF or king
From 1968, this former barricadier
Remained faithful to its ideas
Bus of papers for all and all
And all borders and nationalities
That does nothing but justify them
Papers for anybody, it is the good road!
It is not enough to have ideas
It is still necessary to be able to apply them
In that, it is generalized schizophrenia
Inevitably, nobody can escape from it
The capital is the factory of the separate thought
In a way the other it is necessary to take part in it
Moreover, all perhaps reversed
Like the privileged doctors and others
Who allow themselves to express
Who allow themselves to strike
Whereas they have wages of dreamed
Did they make long studies, and afterwards?
The blue-collar workers are not entitled to the same respect
It is harder to be a blue-collar worker
That the doctor who cannot auscultate even any more
And then most these notable
Always Fascism in each portfolio
The reactionaries are on their side
Much thinks only of the money, these manures
Exceptions, there must be some
Perhaps they exist, there should be announced
And then to practice a pleasant occupation
Is already in oneself a sufficient gratification
In this case that is not any more one trade
But a passion, moreover, remunerated well
To do what one likes
Then that becomes like a poem
It is a passion, plus a trade
It is not forced labor
But most specialists
Doctors, this compost with fascists
Think only of the money
It is their only engine, their friendly cop
They are tradesmen
The profit is their only sacrament
It is inevitable, in the event of revolution
There would be hangings!
Neanderthal men
Who sometimes ate themselves
More than us helped
To eat itself? And then? And afterwards?
It is to kill a man who is to be blamed
Pas de to pay him homage and to eat it
Each historical time
With its signature
With its culture
With its writing
And its own language, this hunting
And its social class gains, which goes to hunting
With prestige, game, the goods
And all the same setting
Like each area, each class
Like each country, no matter what one makes there
With its accent, by social influence
In short, of its environmental niche
With always the ideal gun
Dominant social class
And one can change accent without evil
By imitation, conformism
According to the ideology of the aestheticism
Who is the aestheticism of the ideology!
Admittedly, I am not phonetist
But sometimes a little logician
Thus
There are 2 to 3 million years
It was Little Football, not so far from the chimpanzee
One meter twenty, 45 kg, all is connected
Mutual aid like engine of the companies
Fire (1842-1921) Pierre Kropotkine, had guessed it well
In spite of the wars and slaughters
In spite of the reaction which wants all to regress
In spite of the political tall story and its stove setting
And since 1880, hottest years
Admittedly
Plate tectonics
Activity of the Earth, is the brand
And it is thus since 3.5 billion years
All changed, all will change
But more with the idle
As at geological time
But in accelerated time, ever repented
It is terrifying it historical time!
But subconscious of the conscious one
Who is the conscious one of the subconscious
Here is our true relative
Of all places, at all times
It programs us
It us engramme
We are his hologram
It determines us
It bores us
Of our language and our behavior!

Patrice Faubert (2015) puète, peuète, pouète, paraphysician (http://patrice.faubert.over-blog.com/) Stalemate says the guest on “hiway.fr”

This work is in the public domain
Add a quick comment
Title
Your name Your email

Comment

Text Format
Anti-spam Enter the following number into the box:
To add more detailed comments, or to upload files, see the full comment form.