US Indymedia Global Indymedia Publish About us
Printed from Boston IMC : http://boston.indymedia.org/
Boston.Indymedia
IVAW Winter Soldier

Winter Soldier
Testimonies
Brad Presente

Other Local News

Spare Change News
Open Media Boston
Somerville Voices
Cradle of Liberty
The Sword and Shield

Local Radio Shows

WMBR 88.1 FM
What's Left
WEDS at 8:00 pm
Local Edition
FRI (alt) at 5:30 pm

WMFO 91.5 FM
Socialist Alternative
SUN 11:00 am

WZBC 90.3 FM
Sounds of Dissent
SAT at 11:00 am
Truth and Justice Radio
SUN at 6:00 am

Create account Log in
Comment on this article | Email this article | Printer-friendly version
News :: Globalization
Du racisme puis du culturalisme...
05 Oct 2018
Du racisme puis du culturalisme...
11 mars 1958
Une bombe atomique mais désactivée
Par erreur, est sur l'Amérique, larguée
Elle tombe dans un jardin
D'un quidam américain moyen
Plus de peur que de mal
Administration du capital
Capital de l'administration
La bavure jamais en défection
Certes
Au seizième siècle, sur les bateaux
C'était 30 à 50 pour cent de mortalité
Quand la vitamine C faisait défaut
C'est l'ignorance qui fait l'idiot
De nos jours
L'on guérit bien des maladies
Mais impossible y devient la vie
De la surpopulation
Du manque de communication
Malgré ou à cause de tous nos robots
De pouvoir prédire la météo
De toute la fabrique du faux
Comme en France
Un parti dit socialiste
En fait, un authentique parti fasciste
Et c'est encore pour les pauvres gens
Pire que la droite, c'est fait exprès, évidemment
Et si la technologie est en progression
La communication humaine est en régression
Au moins
Il y a fort longtemps, les premiers humains
Et il y a eu plusieurs espèces humaines, c'est certain
Qui cohabitaient ensemble
Qui échangeaient ensemble
Qui s'accouplaient ensemble
Sans se faire la guerre
La diversité génétique était leur prière
A cela, du mélange était nécessaire
Et même aussi avec des espèces plus archaïques
La diversité génétique se doit d'être philanthropique
Et déjà, des grottes ornées
Avec des mouvements décomposés
Il y a environ 30.000 à 40.000 années
Et certaines grottes de moindre ancienneté
Animaux avec plusieurs pattes, deux têtes
Comme pour des spectacles préhistoriques, une fête
Ou aussi sur une rondelle qui peut s'animer
Une mise en scène graphique, environ 14000 années
Animal mort puis animal vivant, mouvement animé
Il suffisait, la rondelle, de la faire tourner !
L'écriture du mouvement
Le mouvement de l'écriture
1825, bien avant le thaumatrope
1833, bien avant le stroboscope
L'art pariétal
Des récits, des histoires, symbolisation animée
Mêmes hommes, mêmes femmes, une autre façon de penser
Il fallait faire avec la technologie de l'époque
A côté, pourtant, tout paraît maintenant du toc !
Toutes les espèces d'êtres humains
Archaïques, Néandertaliens, Dénisoviens, Sapiens
Néandertaliens pour les Européens
Dénisoviens pour les Asiatiques
Tout nous renvoie au paléolithique
Bien avant l'argentique
Bien avant le numérique
La grotte ornée
Où tout semblait s'animer, se spatialiser
Peut-être même du son, un spectacle ritualisé
De l'époque, c'était un sanctuaire, un musée
Premier théâtre, premier cinéma, tout y était juxtaposé !
Des humains comme aujourd'hui
1m80, comme il y a 55000 ans en Australie
Dont l'origine, via l'Afrique
Mais toute certitude, le doute la confisque
1606
Premiers colons blancs en Australie
Pour la culture aborigène, toujours en lien
Ce fut le début de la fin
Mais l'aborigène a su se révolter, depuis !
Chaque temps de l'Histoire
A des codes, son rythme à boire
Comme la coupe de cheveux
Tant pour elles que pour eux
1950 avec la banane du rocker
Quand vient la révolte spectaculaire
Et des bigoudis pour la coupe Pompadour
Teddy boys se bagarrant dans les cours
Et des lames de rasoir dans le col
Cacher le couteau dans des manteaux à l'allure folle
Des années 1950, Angleterre, Amérique
Tout cela finalement né de la fée électrique
Chaque décennie avec ses signes
Et feu ( 1740 - 1814 ) le marquis de Sade
Pour qui, aucun signe n'était fade
En prison, il finissait par voir des signes partout
Mais à la difficile signification quand il y en a beaucoup !
Puis donc, les hippies, les punks, les skinheads, et puis, et puis
Il devient difficile d'y retrouver ses petits
Quand à chaque époque
Une autre est son loufoque
Les cheveux courts, voilà les réactionnaires
Les cheveux longs, voilà les contestataires
Cheveux longs contre la guerre, contre le racisme
Pour le pacifisme, contre le colonialisme
Chaque courant politique
Avait sa panoplie
Chaque courant politique
Devait se mettre au pli
Maintenant
Tout est dans rien
Rien est dans tout
L'on y comprend plus rien
Quand rien ne signifie plus rien
Cela permet aussi au fascisme
De se réclamer du socialisme
Comme en France, donc, le parti socialiste
Le parti par excellence des capitalistes
Une aubaine pour le capital
Pour les autres pays, c'est pareil, c'est fatal
De toutes les droites réactionnaires
Les partis se disant de gauche, les plus pervers
Qui alimentent de déception en déception
La réaction et la contre-révolution
Pour toute cette pourriture
Une balle, une rafale, que crève l'ordure
Pour toute la vraie racaille du capital
Dont je pense le plus grand mal !
Tout ceci est avant tout symbolique
Cela me prend comme une colique
Comme une écriture, monde à mettre en clinique
Par exemple édifiant
Et même assez esbaudissant
Du racisme puis du culturalisme
De la nouveauté dans le nationalisme
Alors que :
Un français sur quatre, c'est pas inventé
A un grand-parent né à l'étranger
Alors qu'en France, il faut le signaler
Dans le dictionnaire " Littré "
En 1876, pour la première fois, sont cités
Immigration, immigrants, immigrantes, immigrer
Et trois millions de personnes sont françaises
Par naturalisation et s'y trouvent à l'aise
Cependant que :
La France accueille moins de migration
Que d'autres pays, une amère constatation
Pourtant en France
Dont ce fut une finance
Tout ou en partie fut construit
Mais personne ne le dit
Toujours cette éternelle xénophobie
Par les belges, les polonais, les portugais, les italiens
Et après par les nord-africains
D'ailleurs
Le 16 août 1893, le massacre de dizaines d'italiens
Des ouvriers français et italiens, concurrence français et italiens
C'était à Aigues-Mortes, le sud de la France
Les belges et les polonais, surtout le nord de la France
Il y eut un procès
Mais les émeutiers, mais les assassins, furent acquittés
Ils étaient français, eux, non mais
La France avec sa drôle de mentalité !
Mais aussi, qui l'eut cru
Voilà qu'en 1982
Apparaît le mot beur, dans la rue
Puis en 1984
Dans le dictionnaire, le beur n'est plus déchu
Donc, une France construite
Sans avoir l'humeur érudite
Comme dans les trente glorieuses
Par cette immigration jugée peu fameuse
Et un logement sur deux
90 pour cent des autoroutes
Une machine sur sept
Et j'en oublie, car je suis si bête
Bref, pour la xénophobie, une véritable déroute !

Patrice Faubert ( 2015 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "

March 11th, 1958
A disabled atomic bomb but
By error, is on America, released
It falls into a garden
Of an average American fellow
More for fear of evil
Administration of the capital
Capital of the administration
The bur never in defection
Admittedly
At the sixteenth century, on the boats
They was 30 to 50 percent of mortality
When the vitamin C was lacking
It is the ignorance which makes the idiot
Nowadays
One cures many diseases
But impossible becomes the life there
Overpopulation
Lack of communication
In spite of or because of all our robots
To be able to predict the weather
Of all the factory of the forgery
As in France
A party says socialist
In fact, an authentic fascistic party
And it is still for poor people
Worse than the line, it is done purposely, obviously
And if technology is in progression
The human communication is in regression
At least
Strong a long time ago, the first human ones
And there was several mankind, it is certain
Who cohabited together
Who exchanged together
Who coupled themselves together
Without being made the war
Genetic diversity was their prayer
With that, mixture was necessary
And even also with more antiquated species
Genetic diversity must be philanthropic
And already, of the decorated caves
With broken up movements
There are approximately 30,000 to 40,000 years
And certain caves of less seniority
Animals with several legs, two heads
As for prehistoric shows, a festival
Or also on a slice which can become animated
A graphic production, approximately 14000 years
Dead animal then live animal, animated movement
It was enough, the slice, to make it turn!
The writing of the movement
The movement of the writing
1825, well before the thaumatrope
1833, well before the stroboscope
Parietal art
Accounts, stories, animated symbolization
Same men, same women, another way of thinking
It was necessary to make with the technology of the time
At side, however, all appears fake now!
All species of human beings
Antiquated, Neanderthal, Dénisoviens, Sapiens
Neanderthal men for Europeans
Dénisoviens for the Asian ones
All returns us to the paleolithic one
Well before the silver one
Well before the digital one
The decorated cave
Where all seemed to become animated, to spatialize itself
Perhaps even of the sound, a ritualized show
Time, it was a sanctuary, a museum
First theatre, first cinema, all was juxtaposed there!
The human ones like today
1m80, as 55000 years ago in Australia
Of which the origin, via Africa
But any certainty, the doubt confiscates it
1606
First white colonists in Australia
For the culture aboriginal, always in link
It was the beginning of the end
But the aboriginal knew to revolt, since!
Each time of the History
With codes, its rhythm with drinking
Like the haircut
Both for them them
1950 with banana of the rocker
When comes the spectacular revolt
And of the hair-curlers for the Pompadour cut
Teddy servant boys brawling in the courses
And of the razor blades in the collar
To hide the knife in coats with the insane pace
Years 1950, England, America
All that finally born from the electric fairy
Each decade with its signs
And fire (1740 - 1814) the marquis de Sade
For which, no sign was insipid
In prison, it ended up seeing signs everywhere
But with the difficult significance when there is much of it!
Then thus, the hippie ones, punks, skinheads, and then, and then
It becomes difficult to find its small there
When at each time
Another is its mild nutter
The short hair, here are reactionaries
The long hair, here are protestors
Long hair against the war, racism
For pacifism, against colonialism
Each political current
Its panoply had
Each political current
Was to put itself at the fold
Now
All is in nothing
Nothing is in all
One understands there more nothing
When nothing means anything any more
That also allows Fascism
To claim socialism
As in France, therefore, the socialist party
The party par excellence of the capitalists
A windfall for the capital
For the other countries, it is similar, it is fatal
Of all the lines reactionaries
Parties saying itself of the left, most perverse
Who feed from disappointment in disappointment
Reaction and the counter-revolution
For all this rot
A ball, a gust, which the refuse bursts
For all the true rabble of the capital
I think the greatest evil!
All this is before any symbolic system
That takes to me as a colic
Like a writing, world to be put in private clinic
For example edifying
And even enough esbaudissant
Racism then cultural anthropology
Innovation in nationalism
Whereas:
French on four, it is not invented
With a grandparent born abroad
Whereas in France, it should be announced
In the dictionary “Littré”
In 1876, for the first time, are quoted
Immigration, immigrants, immigrant, to immigrate
And three million people is French
By naturalisation and are there at ease
However that:
France accommodates less migration
That other countries, a bitter observation
However in France
It was a finance
All or partly was built
But nobody says it
Always this eternal xenophobia
By the Belgians, Polish, Portuguese, Italian
And afterwards by the North-Africans
Moreover
On August 16th, 1893, the massacre of tens of Italian
French and Italian blue-collar workers, French and Italian competition
It was with Acute-Dead, the south of France
Belgians and Polish, especially the north of France
There was a lawsuit
But rioters, but the assassins, were discharged
They were French, them, not but
France with its funny of mentality!
But also, which had believed it
Here that in 1982
The word bor appears, in the street
Then in 1984
In the dictionary, the bor is not deposed any more
Therefore, built France
Without having mood érudite
As in the thirty glorious ones
By this immigration considered to be not very famous
And a housing on two
90 percent of the motorways
A machine on seven
And I forget some, because I am so stupid
In short, for xenophobia, a true rout!

Patrice Faubert (2015) puète, peuète, pouète, paraphysician (http://patrice.faubert.over-blog.com/) Stalemate says the guest on “hiway index”

This work is in the public domain
Add a quick comment
Title
Your name Your email

Comment

Text Format
Anti-spam Enter the following number into the box:
To add more detailed comments, or to upload files, see the full comment form.