US Indymedia Global Indymedia Publish About us
Printed from Boston IMC : http://boston.indymedia.org/
Boston.Indymedia
IVAW Winter Soldier

Winter Soldier
Testimonies
Brad Presente

Other Local News

Spare Change News
Open Media Boston
Somerville Voices
Cradle of Liberty
The Sword and Shield

Local Radio Shows

WMBR 88.1 FM
What's Left
WEDS at 8:00 pm
Local Edition
FRI (alt) at 5:30 pm

WMFO 91.5 FM
Socialist Alternative
SUN 11:00 am

WZBC 90.3 FM
Sounds of Dissent
SAT at 11:00 am
Truth and Justice Radio
SUN at 6:00 am

Create account Log in
Comment on this article | Email this article | Printer-friendly version
News :: Globalization
Noske, noskisme réactualisé
20 Nov 2018
Du vrai faux nouveau...
Qui se souvient
Pourtant, rien n'est vraiment vain
1918, début novembre, les marins
De Kiel, les fameux mutins
La guerre, la refusant
Préludant
De l'Empire allemand, l'effondrement
Drapeau rouge des conseillistes
Et trahison par le faux communisme
Toujours de la fausse République
Et pour les braves, des coups de trique
Avec feu ( 1868 - 1946 ) Gustav Noske
L'éternelle antienne du parce que
Qui fit écraser l'insurrection du spartakisme
Toujours des faux frères
Présents sous toutes les ères
Toujours des Noske pour nous embrouiller
Agents de la tyrannie avançant masqués
Toute révolution est trahie
Par la hiérarchie et par la bureaucratie
Puis, tout y est récupéré
Comme une troupe coloniale, utilisée
Mais, via les réseaux sociaux
De plus en plus de " Gilets jaunes ", du vrai faux nouveau
Hors des partis et des syndicats
Mais ces gens sont bien de quelque part
Attention, le fascisme adhère à ce genre de faire-part
De toute ambiguïté, il sait faire un art
Prenant les retardataires dans son car
Ce qui n'est pas dit
L'automobile pollue
L'automobile mutile et tue
Et pour tout, c'est ainsi
Il faut trouver d'autres énergies
Dans le partage, la bienveillance, l'anarchie
Guerre économique
Guerre plus classique
14/18, 1.400.000 indiens
Pour faire la guerre, comme un butin
Le militaire anglais était malin
Quand le préjugé racial, n'est plus un frein !
2018, avant, après
L'ère numérique
Avec son zapping compulsif et frénétique
Avec aussi toute une réacosphère électronique
Il se modernise l'esprit réactionnaire
Et il nous façonne le flux numérique
Chaque nouvelle génération
Plus atteinte que la précédente, terrible contamination
Multitâche et charge mentale
Vite, la surcharge cognitive, inévitable mal
Informations pertinentes non perçues
Informations non pertinentes perçues
Un temps d'attention véritable
Surtout les jeunes, c'est lamentable
Deux minutes à 45 secondes
Et advient la surcharge cognitive
D'image en image, aliénation perceptive
L'on ne peut plus rien classer
L'on ne peut plus rien analyser
Voir et comprendre que tout est lié
Dans un esclavage numérisé généralisé
Un peu comme l'esclavage salarié
Avec aussi de l'esclavage chômé
Pas le moindre oukase
Dans une heuristique pleine de cases
Quand tout devient de la négativité
Comme la voiture électrique
Sa batterie, des centaines de kilos
Nickel, 400 kilos
Cobalt, 15 kilos
Lithium, 5 kilos
Autres métaux rares
Que la modernité est belle !
De toute vraie réflexion, elle est avare
Donc
Un million de voitures électriques
C'est comme un ou deux réacteurs nucléaires
Pour s'en rendre compte, c'est plus clair
Et aussi
La France numéro 1 en Europe
Pour les pesticides, indécrottable top
Des cultures arrosées, 3 millions d'hectares
Le paysan intensif, fêtard
Siphonnant la nappe phréatique
Et par hectare, comme deux piscines olympiques
Toute une production empoisonnée
Du gîte et du couvert pour les sangliers
Pouvant raffoler de ce qui est cultivé
Mais dans 20 cm de sol
C'est encore un sacré bol
Un milliard de bactéries
Un million d'espèces
Elle n'est pas encore dite la messe
Mais à la condition de bien serrer les fesses
Pendant ce temps, toutes les huit heures
Un rhinocéros est tué, l'africain pauvre, en fait son quatre heures
30.000 euros le kilo de corne
Et le braconnier est sans borne
La demande, Chine, Viêt Nam,
Quand la bêtise est sans âme !
De l'offre et de la demande
Le capital en redemande
Dans à peine 20 ans, plus aucun rhinocéros
La mythologie asiatique est vraiment rosse
Crime organisé international
90 pour cent du braconnage via le Mozambique, ô pauvreté fatale
Alors qu'un rhinocéros peut vivre 50 ans
Mais il en reste environ 25000 seulement
Et sur Terre depuis 55 millions d'années
Mais l'animal humain sait tout exterminer !

Patrice Faubert ( 2018 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "

Who remembers
Yet nothing is really vain
1918, beginning of November, the sailors
De Kiel, the famous mutineers
The war, refusing it
prelude
From the German Empire, the collapse
Red flag of councilists
And betrayal by false communism
Still from the false Republic
And for the brave, some cudgels
With fire (1868 - 1946) Gustav Noske
The eternal antiphon of because
Who crushed the insurrection of Spartacism
Always false brothers
Present under all eras
Always Noske to confuse us
Agents of the tyranny advancing masked
Every revolution is betrayed
By hierarchy and bureaucracy
Then everything is recovered
Like a colonial troupe, used
But, via social networks
More and more "Yellow Vests", the real new fake
Outside parties and unions
But these people are good from somewhere
Attention, fascism adheres to this kind of announcement
In all ambiguity, he knows how to make an art
Taking the latecomers in his bus
What is not said
The car pollutes
The car mutilates and kills
And for everything, that's how
We must find other energies
In sharing, benevolence, anarchy
Economic war
More classic war
14/18, 1,400,000 Indian
To make war, like loot
The English soldier was smart
When racial prejudice is no longer a brake!
2018, before, after
The digital age
With her compulsive and frenetic zapping
With also an entire electronic reacosphere
He is modernizing the reactionary spirit
And he shapes us the digital flow
Every new generation
More than the previous, terrible contamination
Multitasking and mental tasks
Quick, cognitive overload, inevitable evil
Relevant information not collected
Perceived irrelevant information
A time of real attention
Especially young people, it is dismal
Two minutes to 45 seconds
And happens cognitive overload
From image to image, perceptual alienation
Nothing can be classified
We can not analyze anything
See and understand that everything is connected
In a generalized digitized slavery
A bit like wage slavery
With also non-working slavery
Not the least oukase
In a heuristic full of boxes
When everything becomes negativity
Like the electric car
His battery, hundreds of pounds
Nickel, 400 kilos
Cobalt, 15 kilos
Lithium, 5 kilos
Other rare metals
That modernity is beautiful!
Of all true reflection, she is stingy
So
One million electric cars
It's like one or two nuclear reactors
To realize this, it's clearer
And also
France number 1 in Europe
For pesticides, indecrostable top
Watered crops, 3 million hectares
The intensive farmer, party animal
Siphoning the water table
And per hectare, like two Olympic pools
A whole poisoned production
Shelter and cover for wild boars
Can be crazy about what is grown
But in 20 cm of soil
It's still a big bowl
A billion bacteria
One million species
She is not yet told Mass
But on the condition of tightening the buttocks
Meanwhile, every eight hours
A rhinoceros is killed, the poor African, makes it four hours
30.000 euros the kilo of horn
And the poacher is without bounds
Demand, China, Vietnam,
When stupidity is without soul!
Supply and demand
Capital in demand
In just 20 years, no rhinoceros
Asian mythology is really bosse
International organized crime
90 percent of poaching via Mozambique, o fatal poverty
While a rhinoceros can live 50 years
But only about 25,000 remain
And on Earth for 55 million years
But the human animal knows how to exterminate everything!

Patrice Faubert (2018) puète, peuète, pouete, paraphysicien (http://patrice.faubert.over-blog.com/) Pat says the guest on "hiway index"

This work is in the public domain
Add a quick comment
Title
Your name Your email

Comment

Text Format
Anti-spam Enter the following number into the box:
To add more detailed comments, or to upload files, see the full comment form.