US Indymedia Global Indymedia Publish About us
Printed from Boston IMC : http://boston.indymedia.org/
Boston.Indymedia
IVAW Winter Soldier

Winter Soldier
Testimonies
Brad Presente

Other Local News

Spare Change News
Open Media Boston
Somerville Voices
Cradle of Liberty
The Sword and Shield

Local Radio Shows

WMBR 88.1 FM
What's Left
WEDS at 8:00 pm
Local Edition
FRI (alt) at 5:30 pm

WMFO 91.5 FM
Socialist Alternative
SUN 11:00 am

WZBC 90.3 FM
Sounds of Dissent
SAT at 11:00 am
Truth and Justice Radio
SUN at 6:00 am

Create account Log in
Comment on this article | Email this article | Printer-friendly version
News :: Globalization
Paraphysique du confusionnisme et de l'amalgamisme
25 Mar 2019
L'espérance de vie va diminuer...
" Tout enfant est révolutionnaire. Par lui, les lois de la création se renouvellent et foulent aux pieds tout ce que l'homme mûr a édifié contre elles : morale, préjugés, calculs, intérêts mesquins. L'enfant est le commencement et la fin du monde; lui seul comprend la vie parce qu'il s'y conforme, et je ne croirai à un meilleur avenir que le jour où la révolution sera faite sous le signe de l'enfance. Sorti de l'enfance, l'homme devient un monstre, il renie la vie, en se dédoublant hypocritement . "

Panaït Istrati ( 1884 - 1935 )

Les futurs Staline
Sont déjà parmi nous
Les futurs Trotski ou Lénine
Sont déjà parmi nous
Les futurs Hitler ou Pinochet
Sont déjà parmi nous
Les futurs Mussolini ou Hollande
Sont déjà parmi nous
Les futurs ceci ou cela
Les futurs hommes d'Etat
Et tous furent des leaders
Faux révolutionnaires ou vrais réactionnaires
Avec un discours logique
Sous telle ou telle étiquette politique
Et pas seulement à " Nuit debout "
La domination
Est toujours opportuniste
La domination
Est toujours carriériste
Contre seulement
Un aspect de la société aliénée
Jamais contre la totalité aliénée
C'est la mascarade de la fausse contestation
Avec les bureaucrates de certaines organisations
Et la bureaucratie
N'est ni de gauche, ni de droite
Ni de ceci ou de cela
Elle est bureaucrate, elle est pensée étroite !
Toutes les lois
Sont des lois comme la loi " El connerie "
Le singulier est pluriel, ô ironie
Et à quand
Une manifestation, contre le capital et toutes ses lois ?
Car le fonctionnement du monde
Est d'une colossale bêtise
Il faut qu'on se le dise
Oui, tous et toutes d'un seul ensemble, pour une autre ronde
Mais
Des petits groupes
Mais
Des petits clans
Mais
Des petites bandes
Toujours la même sarabande
Une seule solution
La masturbation, pardon, la révolution
Mais alors sans aucune séparation
Sans aucune corporation
Sans fixisme, au-delà même de l'anarchisme
De l'Etat, des classes sociales, des régions
De toutes les catégories, abolition
Théorie de grande unification
Et gratuité totale de tous les transports
France, Europe, Monde, pour tous les ports !
Socialisation des moyens de production
Conseils ouvriers, la propriété collective en autogestion
Et un pays, pour le paralyser
Il faut la grève générale illimitée
Toute l'économie il faut la bloquer
L'économie est le renoncement achevé de la vie
Et hélas, tout rapport humain la suit
Mais le capital montre les dents
Aux grévistes, manifestantes, manifestants
22 février 2014
Un oeil, vont perdre trois manifestants
Quentin Torselli
Emmanuel Derrien
Damien Tessier
Des tirs de LBD par des policiers
Déjà, le 27 novembre 2007
Le jeune Pierre Douillard, d'un oeil, fut mutilé
Encore un tir de LBD par un policier
J'y étais, je n'ai pas oublié
C'était à Nantes, ville rebelle
Où dans les gaz, tout semble irréel
Surréaliste aurait dit feu ( 1880 - 1918 ) Apollinaire
Des gens réveillés contre un monde réactionnaire !
Le capital est effet nocebo
Il ne peut plus faire le beau
Machine tueuse
Machine mafieuse
Machine odieuse
Machine pollueuse
Machine menteuse
Machine broyeuse
De toutes les innocences
De toutes les consciences
Ainsi
Automobiles à essence
Automobiles électriques
C'est une même démence
41 pour cent des particules fines du trafic
Sont émises, en suspension
Par les pneus, toute une abrasion
Du revêtement routier et des freins
Mais pour la loi du marché, c'est bien
Et c'est là, seulement, pour le réseau francilien
Car la technologie
Qui gouverne maintenant toute vie
Procède de l'effet placebo
Procède de l'effet nocebo
Avec sa méthode, son information
En Inde et en Chine, une usine de fabrication
Comme pour les médicaments génériques
Dont les principes actifs, c'est plus économique
Sont contenus à 80 pour cent, et c'est princeps le fictif !
Pendant un certain temps
Au dix-neuvième siècle, ce fut patent
C'était la mise à mort des animaux
Sur la place publique, cela puait, cela n'était pas beau
Du sang dans la rue
Avec les abattoirs, cela fut caché de la vue
Et à la même époque
Et à cela aucune équivoque
Des exécutions publiques
Hommes et animaux, le même cantique
Pour l'être humain, une punition
Pour l'animal non humain, une tradition
Car, elle est simpliste la réalité
Pour manger un animal, il faut bien le tuer
Aussi pour l'oublier
Cela fut le plus vite possible, caché
Virent le jour, donc, des abattoirs spécialisés
Le paradis pour tueurs légalisés
Ne plus empuanter les villes, et les odeurs associées
Directement
Indirectement
Nous participons de ce qui meurt
Nous participons de ce qui vit
Et même le rire est une tragédie !
Maintenant que la survie est attaquée
Et alors qu'elle devient une normalité
L'espérance de vie va diminuer
Ainsi
La France, en 2015
Pour les femmes, longévité espérée
C'est une moyenne de 85,1 ans
Pour les hommes, longévité espérée
C'est une moyenne de 78,9 ans
Mais avec le fascisme libéral
Tout ira de plus en plus mal
Et donc de la légitime contestation
Et donc de la légitime manifestation
Et à ce propos
Voilà qui est rigolo
La loi impose de déclarer toute manifestation
Et son parcours en préfecture, sauf à Nantes, une bonne tradition
Avec cela, tout syndicat est en acceptation
Il y a aussi les Douillard, famille connue et militante
Dont le père me tendit la main, sympathiquement
Dans une manif, avec son drapeau pirate, y'a pas longtemps
Je ne savais pas qui c'était, à ce moment
Mais je vis plus tard, sa photographie dans un journal
Fi des préjugés, ça alors, c'est pas mal !
Car si la mère me donna le bonjour, parfois
Le fils m'ignora sans cesse, ma foi
Sans doute trop vieux pour lui, voilà
Tout jeune, il était téméraire, il y a quelques années de cela
Dans les manifs du passé, le temps passe si vite, et c'est déjà !
Et sur des années et des années
L'on voit des jeunes vieillir
L'on voit des jeunes réfléchir
Parfois, on peut les voir grandir
Il y a toujours à apprendre de manifester !
Comme des fantômes, comme des apparitions
D'une manifestation l'autre, nous nous voyons
Sans vraiment jamais nous connaître
Dans nos idées, il faut bien paraître
Sans parfois aucun nom, aucun prénom
C'est un monde à part, la manifestation
Nous sommes de la chair à manifestation
Avec la chair à profit, la chair à canon
Et donc dans chaque nouvelle manifestation
Ni tout à fait la même
Pourtant, souvent, on l'aime
Ni tout à fait une autre
Car il y a toutes sortes d'apôtres
Beaucoup de gens s'ignorent
Certes, sans se souhaiter la mort
Des chapelles, des églises
Le futur tyran qui voudra qu'on l'élise
Confusionnisme de l'amalgamisme
Amalgamisme du confusionnisme
Il s'agit de noyer le poisson
Ainsi la presse du capital entretient la confusion
Des fascistes
Qui ne veulent plus être des fascistes
Comme le minable ( né en 1949 ) Alain Finkielkraut
Qui même à l'idiotie est de trop
Anciens et nouveaux salauds !
Et toutes nos ridicules disputes
Dont l'humanité est la pute
Alors que
L'ère de Planck
10 puissance 32 ( en K ) température de l'Univers
10 puissance moins 43, temps de l'Univers
10 puissance 19 ( en GeV ) énergie des particules
L'Univers ou Multivers, un drôle de bidule
Certes, sans confirmation expérimentale
Mais l'astroparticule deviendra banale
Jusqu'aux premières étoiles
Passant d'autres phases à grande voile
30 K température actuelle de l'Univers
10 puissance 8 ans temps de l'Univers
Et là, pas seulement théorique
Mais des observations astronomiques
Si nous savions relativiser toute chose
Pour sans cesse, tout remettre en cause
Vivre enfin sans aucune pause
Et toute une misère du besoin
Qui apparaîtrait à toutes et tous, comme concept vain
Béquilles idéologiques
Pour riches, pour pauvres, le même tragique
Béquilles religieuses
De la pensée peureuse et fumeuse
Toute une information de propagande
Le pillage des idées et des richesses est aux mains d'une petite bande
Révolution des mentalités
Et donc de chaque individualité
Connexions mutantes dans le monde entier
Voilà le seul truc qui devrait faire mouiller ou bander !

Patrice Faubert ( 2016 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "

"Every child is revolutionary, and through him the laws of creation are renewed and trample upon everything that a mature man has built against them: morals, prejudices, calculations, petty interests." The child is the beginning and the end of the world, he alone understands life because it conforms to it, and I will not believe in a better future than the day when the revolution will be made under the sign of childhood. becomes a monster, he denies life, splitting himself hypocritically. "

Panait Istrati (1884 - 1935)

The future Stalin
Are already among us
The future Trotsky or Lenin
Are already among us
The future Hitler or Pinochet
Are already among us
The future Mussolini or Holland
Are already among us
The future this or that
Future statesmen
And all were leaders
False revolutionaries or true reactionaries
With a logical discourse
Under this or that political label
And not only at "Night standing"
Domination
Always opportunistic
Domination
Always careerist
Against only
An aspect of the alienated society
Never against the total alienated
This is the masquerade of the false challenge
With the bureaucrats of some organizations
And the bureaucracy
Is neither left nor right
Neither of this or that
She is a bureaucrat, she is narrow thinking!
All laws
Are laws like the law "El connerie"
Singular is plural, oh irony
And when?
A demonstration against capital and all its laws?
Because the functioning of the world
Is a colossal stupidity
We have to tell ourselves
Yes, all of them all in one set, for another round
But
Small groups
But
Small clans
But
Small bands
Always the same sarabande
One solution
Masturbation, sorry, the revolution
But then without any separation
Without any corporation
Without fixism, even beyond anarchism
State, social classes, regions
Of all categories, abolition
Great Unification Theory
And totally free of all transports
France, Europe, World, for all ports!
Socialization of the means of production
Workers' Councils, collective ownership in self-management
And a country, to paralyze it
It takes the general strike unlimited
All the economy must be blocked
The economy is the complete renunciation of life
And alas, any human relationship follows her
But capital shows teeth
Strikers, protesters, protesters
February 22, 2014
One eye, will lose three protesters
Quentin Torselli
Emmanuel Derrien
Damien Tessier
LBD shot by police
Already, November 27, 2007
The young Pierre Douillard, with one eye, was mutilated
Another shot of LBD by a policeman
I was there, I did not forget
It was in Nantes, rebellious city
Where in the gas, everything seems unreal
Surrealist would have said fire (1880 - 1918) Apollinaire
People awake against a reactionary world!
The capital is nocebo effect
He can not do the beauty anymore
Killer machine
Mafia machine
Obnoxious machine
Polluting machine
Lying machine
Crushing machine
Of all the innocences
From all consciousnesses
So
Gasoline cars
Electric cars
It's the same dementia
41 percent of fine particles of traffic
Are issued, suspended
By the tires, an abrasion
Road surfaces and brakes
But for the law of the market, it's good
And it is there, only, for the Paris network
Because technology
Who now governs all life
Process the placebo effect
Proceeds of the nocebo effect
With his method, his information
In India and China, a manufacturing plant
As for generic drugs
Whose active ingredients it is more economical
Are contained at 80 percent, and that is the fictitious!
For a certain time
In the nineteenth century, it was patent
It was the killing of animals
In the public square, it stank, it was not beautiful
Blood on the street
With slaughterhouses, it was hidden from sight
And at the same time
And to that, there is no ambiguity
Public executions
Men and animals, the same hymn
For the human being, a punishment
For the non-human animal, a tradition
Because, she is simplistic the reality
To eat an animal, you have to kill it
Also to forget him
It was as soon as possible, hidden
So come the day, then, specialized slaughterhouses
The paradise for legalized killers
No longer empanteter the cities, and associated odors
Directly
Indirectly
We participate in what is dying
We participate in what lives
And even laughter is a tragedy!
Now that survival is under attack
And while it becomes a normality
Life expectancy will decrease
So
France, in 2015
For women, expected longevity
It's an average of 85.1 years
For men, expected longevity
It's an average of 78.9 years
But with liberal fascism
Everything will be worse and worse
And therefore the legitimate challenge
And so the legitimate manifestation
And about this
That's funny
The law requires declaring any event
And his career in the prefecture, except in Nantes, a good tradition
With this, any union is in acceptance
There are also Douillard, family known and militant
Whose father extended his hand, sympathetically
In a demonstration, with his pirate flag, not long ago
I did not know who it was at that time
But I live later, his photograph in a newspaper
Prejudices, that's not bad!
Because if the mother gave me a hello, sometimes
The son ignored me incessantly, my faith
Probably too old for him, that's it
When he was young, he was reckless a few years ago
In the past, the time goes by so fast, and it is already!
And over years and years
We see young people grow old
We see young people thinking
Sometimes we can see them grow
There is always to learn to manifest!
Like ghosts, like appearances
From one manifestation the other, we see each other
Without really ever knowing each other
In our ideas, we must look good
Without sometimes no name, no first name
It's a world apart, the event
We are flesh to manifestation
With the flesh to profit, the cannon fodder
And so in every new event
Neither quite the same
Yet, often, we like it
Nor quite another
Because there are all kinds of apostles
Many people ignore each other
Certainly, without wishing himself death
Chapels, churches
The future tyrant who wants him to be elected
Confusionism of amalgamation
Amalgamism of confusionism
It's about drowning the fish
So the press of capital maintains the confusion
Fascists
Who do not want to be fascists anymore
Like the shabby (born in 1949) Alain Finkielkraut
Who even to idiocy is too much
Old and new bastards!
And all our ridiculous quarrels
Whose humanity is the whore
While
The Planck era
10 power 32 (in K) temperature of the Universe
10 power minus 43, time of the Universe
10 power 19 (in GeV) particle energy
The Universe or Multivers, a funny thing
Certainly, without experimental confirmation
But the astroparticle will become commonplace
Until the first stars
Moving on from other phases to mainsail
30 K current temperature of the Universe
10 power 8 years time of the Universe
And there, not just theoretical
But astronomical observations
If we knew how to relativize everything
To constantly question everything
Live finally without any break
And all the misery of need
Which would appear to all, as vain concept
Ideological crutches
For rich, for poor, the same tragic
Religious crutches
Thought scared and smoker
All propaganda information
The plunder of ideas and riches is in the hands of a small band
Revolution of mentalities
And so of each individuality
Mutant connections around the world
This is the only thing that should wet or bend!

Patrice Faubert (2016) puète, peuète, pouete, paraphysicien (http://patrice.faubert.over-blog.com/) Pat says the guest on "hiway index"

This work is in the public domain
Add a quick comment
Title
Your name Your email

Comment

Text Format
Anti-spam Enter the following number into the box:
To add more detailed comments, or to upload files, see the full comment form.