US Indymedia Global Indymedia Publish About us
Printed from Boston IMC : http://boston.indymedia.org/
Boston.Indymedia
IVAW Winter Soldier

Winter Soldier
Testimonies
Brad Presente

Other Local News

Spare Change News
Open Media Boston
Somerville Voices
Cradle of Liberty
The Sword and Shield

Local Radio Shows

WMBR 88.1 FM
What's Left
WEDS at 8:00 pm
Local Edition
FRI (alt) at 5:30 pm

WMFO 91.5 FM
Socialist Alternative
SUN 11:00 am

WZBC 90.3 FM
Sounds of Dissent
SAT at 11:00 am
Truth and Justice Radio
SUN at 6:00 am

Create account Log in
Comment on this article | Email this article | Printer-friendly version
News :: Globalization
Les cadres de la contre-révolution, banalités de base
10 Apr 2019
C'est pour quand, la vie ?
Autrefois, en France
Cela n'est pas une évidence
Des circuits touristiques étaient organisés
Pour voir des cadavres, c'était la tournée
Tous les corps non réclamés
Tous les corps non identifiés
Tous les sous X, enterrés
Plus de cent ans plus tard, deux mille chaque année
De nos jours
La mort est comme une indécence
Jadis, tous les jours, c'était flagrance
Comme la supercherie en science
Qui toujours fit bombance
Comme le fameux faux
De feu ( 1864 - 1916 ) Charles Dawson, habile escroc
Avec l'homme de Piltdown qui le rendit célèbre
Des rues anglaises portèrent son nom, drôle de zèbre
Dawson mourut finalement empoisonné
Il avait 52 ans, expériences chimique à la grande toxicité
Par cela, sa femme fut aussi emportée
Les musées, de faux, sont encombrés
Pas de quoi donc, s'en étonner
Mais, en toutes choses, le faux a triomphé
De sorte, qu'il n'y a plus aucune vérité !
La vraie possibilité de penser
Est la pensée de toutes les possibilités
Qui sous le capital
N'est qu'une pensée en boîte, très limitée
Qui sous le capital
N'est qu'une possibilité en boîte, très limitée
Partout, l'esclavage salarié
Et des allocations diverses, de la mendicité
Puis, les opiums du peuple, comme le sport du spectacle
Le spectacle du sport
Pour tout faire oublier
L'ivresse des gradins, violence autorisée
Le sport professionnel est forcément truqué
Rugby, football, d'autres, tout y est arrangé
Considérations politiques
Considérations économiques
Considérations psychologiques
La Stasi de la RDA
N'est pas défunte, elle est ici ou là
Contrôle, surveillance, discipline
Dans une subtilité qui la joue fine
Le monde entier est Stasi
Le monde entier est nazi
Se réorganisant dans l'infini
Pas seulement le mur de Berlin ( 1961 - 1989) RDA
Mais dans toutes les têtes, voilà
En Allemagne de l'Est
Ce régime stalinien, une caserne, c'est bête
Au moins 10.000 enfants enlevés
Mis dans des familles aux adoptions forcées
Aux parents jugés mauvais socialistes, enfants rééduqués
70 pour cent de ceux et celles, qui par la suite, se retrouvèrent
Après la chute du mur, des liens ne se tissèrent
Ils et elles furent mis dans des camps sévères
Abus sexuels, des goulags pour mineurs
Mais dans le monde entier, la répression est à l'heure
Comme au Maroc
Monarchie absolue dure comme le roc
Ce Mohammed VI dont la France baise la main
De son histoire, de sa trajectoire, elle est le soutien
Des tortures aussi, car la France le sait bien
Car le fascisme libéral est solidaire
De toutes les fausses démocraties totalitaires
Après tout
L'on tue bien des animaux
Après tout
L'on achève bien les chevaux
Et des tueurs d'animaux
Qui ne mangent pas de viande
Et des gens qui ne tuent pas les animaux
Mais qui mangent de la viande
C'est la contradiction qui nourrit le système
C'est la séparation qui est et qui naît le système !
Un peu comme ( 1968 - 1980 ) feu l'université de Vincennes
Une soupape de sécurité pour le système
Université aux mains des bureaucrates
Staliniens et gauchistes qui se tirèrent dans les pattes
Une expérience réformiste
Une expérience faussement novatrice
Avec encore et toujours les mandarins
Se déguisant en contestataires, encombrant les chemins
Il faut savoir
Cela semble difficile à croire
Mai 1968, en prison, personne n'était au courant
L'administration pénitentiaire, tout, le censurant
Ou alors, dans l'approximation
Ou alors, dans le déliré, dans l'exagération
Certes, cracher à la gueule
De tout ce que l'anarchie dégueule
De tous les pouvoirs qui sont maudits
Hollande, Juppé, Valls, Sarkozy, Le Pen, et autres bandits
Pour en revenir à feu le Centre universitaire de Vincennes
Pas de limite d'âge, pas besoin du Bac
Mais la hiérarchie, sournoise, pas patraque
Puisque en sortiront
Les futurs cadres de la contre-révolution
Gauche et extrême gauche du capital
Tout est à fiche au rebut
Du local au global, tout n'est qu'un début !
Et j'entends à la radio
Il reprend son souffle, le faux
Pas à cela près, le salaud
Une thèse sur feu ( 1931 - 1994 ) Guy Debord
Par un étudiant récupérateur même pas de ce bord
Et ce en trois minutes
Les bras m'en tombent, zut
Décidément, il faut rester illustre anonyme
Car le système, toute critique, il la lime
Paradoxe, pour critiquer le système
D'une façon l'autre, il faut passer par le système
Feu ( 1931 - 1989 ) Thomas Bernhard, haïssait l'Autriche
De la récupération, ne l'en croyait pas chiche
Et pourtant, une fois mort
L'Autriche en fit un nouveau port
Et puis tout a un prix
Donc, la vie s'écoule, la vie s'enfuit
Il faut passer à la caisse
Personne n'échappe à cette messe
Pourtant
Partout l'on aurait pu être chez soi
Se faire du bien à soi, aux autres, seule loi
Aucune frontière, aucune religion, aucune patrie
Aucune dominance, aucune prison, aucune idéologie
L'espèce humaine comme unique fratrie
Encore combien de kilomètres pour l'anarchie ?
C'est encore loin, la vie ?

Patrice Faubert ( 2016 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "

Formerly in France
This is not obvious
Tours were organized
To see corpses, it was the tour
All unclaimed bodies
All unidentified bodies
All under X, buried
More than a hundred years later, two thousand every year
Nowadays
Death is like an indecency
Formerly, every day, it was flagrance
Like the science trickery
Who always made bombance
Like the famous fake
From Fire (1864 - 1916) Charles Dawson, clever crook
With the man from Piltdown who made him famous
English streets bore his name, funny zebra
Dawson finally died poisoned
He was 52 years old, chemical experiments with high toxicity
By this, his wife was also carried away
Museums, fake, are congested
No wonder, be surprised
But, in all things, the false has triumphed
So that there is no longer any truth!
The real possibility of thinking
Is the thought of all the possibilities
Who under the capital
Is only a boxed thought, very limited
Who under the capital
Is only a boxed possibility, very limited
Everywhere, wage slavery
And various allowances, begging
Then, opium of the people, like the sport of the spectacle
The sport show
To make everything forget
The intoxication of bleachers, violence allowed
Professional sport is necessarily rigged
Rugby, football, others, everything is arranged
Political considerations
Economic considerations
Psychological considerations
The Stasi of the GDR
Is not dead, she is here and there
Control, supervision, discipline
In a subtlety that plays it fine
The whole world is Stasi
The whole world is Nazi
Reorganizing in infinity
Not only the Berlin Wall (1961 - 1989) RDA
But in all the heads, that's it
In East Germany
This Stalinist regime, a barracks, it's stupid
At least 10,000 abducted children
In families with forced adoptions
Parents deemed bad socialists, re-educated children
70 percent of those who later found themselves
After the fall of the wall, links were created
They were put in severe camps
Sexual abuse, gulags for minors
But around the world, repression is on time
As in Morocco
Absolute monarchy lasts like rock
This Mohammed VI whose France is kissing the hand
Of her history, of her trajectory, she is the support
Torture too, because France knows it well
Because liberal fascism is in solidarity
Of all fake totalitarian democracies
After all
Many animals are killed
After all
We finish the horses well
And animal killers
Who do not eat meat
And people who do not kill animals
But who eat meat
It's the contradiction that feeds the system
It is the separation that is and which is born the system!
A bit like (1968 - 1980) the University of Vincennes
A safety valve for the system
University in the hands of bureaucrats
Stalinists and leftists who fired in their paws
A reformist experience
A falsely innovative experience
With still and always the mandarins
Disguising as protesters, cluttering the paths
You have to know
It seems hard to believe
May 1968, in prison, nobody was aware
The prison administration, everything, the censor
Or, in the approximation
Or, in the delirium, in the exaggeration
Certainly, spit at the mouth
Of all that anarchy blames
Of all the powers that are cursed
Holland, Juppe, Valls, Sarkozy, Le Pen, and other bandits
To return to the late Vincennes University Center
No age limit, no need for Bac
But the hierarchy, devious, not patriotic
Since will come out
Future frames of the counter-revolution
Left and extreme left of capital
Everything is scrapped
From local to global, everything is just a beginning!
And I hear on the radio
He takes a breath, the fake
Not that close, the bastard
A thesis on fire (1931 - 1994) Guy Debord
By a recovering student not even from this edge
And this in three minutes
The arms fall to me, damn
Definitely, you have to remain anonymous illustrator
Because the system, any criticism, it lime
Paradox, to criticize the system
In another way, you have to go through the system
Fire (1931 - 1989) Thomas Bernhard, hated Austria
Of the recovery, did not believe it chick
And yet, once dead
Austria made a new port
And then everything has a price
So, life goes by, life runs away
You have to go to the cashier
Nobody escapes this Mass
However
Everywhere we could have been at home
To do good to oneself, to others, only law
No boundaries, no religion, no homeland
No dominance, no prison, no ideology
The human species as the only siblings
How many miles for anarchy?
Is it still far away, life?

Patrice Faubert (2016) puète, peuète, pouete, paraphysicien (http://patrice.faubert.over-blog.com/) Pat says the guest on "hiway index"

This work is in the public domain
Add a quick comment
Title
Your name Your email

Comment

Text Format
Anti-spam Enter the following number into the box:
To add more detailed comments, or to upload files, see the full comment form.