US Indymedia Global Indymedia Publish About us
Printed from Boston IMC : http://boston.indymedia.org/
Boston.Indymedia
IVAW Winter Soldier

Winter Soldier
Testimonies
Brad Presente

Other Local News

Spare Change News
Open Media Boston
Somerville Voices
Cradle of Liberty
The Sword and Shield

Local Radio Shows

WMBR 88.1 FM
What's Left
WEDS at 8:00 pm
Local Edition
FRI (alt) at 5:30 pm

WMFO 91.5 FM
Socialist Alternative
SUN 11:00 am

WZBC 90.3 FM
Sounds of Dissent
SAT at 11:00 am
Truth and Justice Radio
SUN at 6:00 am

Create account Log in
Comment on this article | Email this article | Printer-friendly version
News :: Globalization
Paraphysique du refus de procréation
13 Apr 2019
Grève des ventres...
" Je suis si rapide que la nuit dernière, j'ai appuyé sur l'interrupteur dans ma chambre d'hôtel, et j'étais dans le lit avant que la lumière s'éteigne. "

Mohamed Ali ( 1942 - 2016 ) boxeur, poète, humoriste

Bonne définition de la société industrielle
La formule est assez belle
Tout y devient impénétrable
Tout y devient indéfinissable
L'on s'y enfonce dans du sable
Tout le monde s'y met à table
Et surtout tout y est périssable
Sauf les religions, toujours inusables
Et à ce propos
Car c'est assez rigolo
C'est l'Orient qui est à l'origine du christianisme
Et non pas l'Occident, faux truisme
Deux grands ensembles, catholicisme et indépendantisme
Des rituels et six églises
C'est plus fin qu'une seule mise
Des Coptes, des Chaldéens, des Byzantins
Des Cyriaques, des Maronites, des Arméniens
De dénoncer toutes les églises
Qui sont toutes des sottises
Et toutes les absurdités
De les nommer, il faut s'engouer !
La société du capital
Est la société des apparences
La société du capital
Est la société des appartenances
Que cela soit d'une confession
Que cela soit d'une association
Que cela soit d'une organisation
Que cela soit d'un parti
Que cela soit d'une patrie
Que cela soit d'un pays
Club de foot , club de rugby
Club de bridge, de cela, de ceci
Il faut toujours appartenir
Il faut toujours se définir
Quand il faut paraître
Quand l'on ne peut jamais être
Il faut rester dans un rôle
Que le capital nous octroie, pas drôle
Sinon, certificat de non conformité
Ne pas accepter, refuser, c'est de l'asocialité
Et plus encore le refus de procréer
Car le monde est désespérément surpeuplé
Grève du sperme, grève des ventres, une priorité !
Et puis
Toute une propagande de la peur, aussi
Datant de quelques années, petit exemple, que voici
La peur du cambrioleur
Cette peur qui fait le tueur
Comme dans le Tarn, à Lavaur
Avec un assassinat presque prémédité
Comme fait sans aucune méchanceté
Le propriétaire d'un bar-tabac- presse, de la gâchette, un excité
Déjà, il est installé, prêt à tirer
Il avait remarqué des barreaux sciés
Et son petit commerce, il l'avait piégé
Ainsi, le jeune Jonathan fut tué
L'autre adolescent qui l'avait entraîné
Eut de la chance, il put en réchapper
Mais lui était blanc, Jonathan était noir
Certes, tout se confond, quand vient le soir
Légitime défense rime avec fascisme
Avec " Front National ", avec nationalisme
Donc, ce Luc Fournié fit feu, par peur
Le commerce derrière lui, avec lui, ô malheur
Malgré tout, il fut condamné
7 ans de prison ferme, pour l'ardeur fasciste, la freiner
Mais en appel, il pourrait être acquitté
Et la mère de Jonathan qui fut insultée
Mais la lutte pour la vérité, jamais abandonnée
Cependant, cette courageuse femme noire dut déménager !
En vérité
C'est contre l'organisation du monde entier
Qu'il faudrait faire grève, et sans s'arrêter
Cela fait penser
Au film " Cent francs par seconde " ( 1953 ) aujourd'hui oublié
Où un candidat à un jeu de radio très écouté
Qui sait lire dans les pensées
Et qui pendant des jours, ne cesse de gagner
Peut tout perdre au passage d'un train
Mais les cheminots sont en grève
L'évènement extérieur fait le malin
Aussi, le capital fait croire à la fin de la grève
Pour que le candidat qui à réponse à tout
Finisse par tout perdre malgré tout !

" Flotte comme un papillon, pique comme une abeille, ses mains ne peuvent
frapper ce que ses yeux ne voient pas . "

Mohamed Ali ( 1942 - 2016 ) boxeur, poète, humoriste

En effet
Contre le capital cela ferait effet
Mais le capital détruit et le papillon et l'abeille
Contre le vivant, il n'est jamais en sommeil !
L'inhumanité en numérique
L'inhumanité du tout fric
On peut toujours changer de support
Quand l'inhumanité jamais ne dort
Archiver, conserver
Certes, mais pourquoi faire ?
Tôt ou tard, tout redevient poussière
Car, tôt ou tard, tout est condamné, faire, refaire, défaire
Par exemple, l'ina, institut national de l'audiovisuel
Donc des archives, des sons et du visuel
Des centaines de milliers d'heures
Pour tout consulter, plus de 130 ans de labeur
Et tout cela sans jamais s'arrêter
Tout ce que nous ne pourrons jamais mémoriser
C'est donc d'une grande stupidité
Tout ce qui s'éloigne de la vie
Est tout simplement contre la vie
La politique, le sport, la compétition, la célébrité, le travail
L'idéologie, la religion, la hiérarchie, le corporatisme, et l'argent qui braille
La technologie du profit
Le profit de la technologie
Comme la fabrique du texte génomique en entier
Le discours logique pour prétendument mieux soigner
Mais c'est en réalité pour contrôler tout le vivant
Mais c'est en réalité pour le tout nazifiant !
Le capital est une défaite
Certes, à sa verge, des putains offertes
Et à ce propos
Comme quoi la torture c'est idiot
Du sadisme pour psychopathes étatiques
Têtes vides, grosses paluches frénétiques
Il suffirait d'une femme magnifique
Seins majestueux, la chatte ouverte
Dessous coquins, féminité experte
Plus difficile de ne pas céder
Plus difficile de ne pas parler
Contre le fait de vouloir la sucer
Contre le fait de vouloir la téter
Contre le fait de vouloir la pénétrer
Du résultat nous serions étonnés
Et le pire déshonneur pour qui aurait succombé !
Certes, c'est de l'obsession sexuelle
Pour imaginer des choses pareilles
Mais le monde entier est un nichon
Le monde entier est un vagin, un pénis, c'est selon
Contre cela, aucun parachute
Feu ( 1757 - 1837 ) le physicien Lenormand, déjà en 1783
Voulait prévoir, du ciel, la chute
Le capital est moins honnête qu'une pute
C'est pas le même prix pour tout le monde, flute !

Patrice Faubert ( 2016 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "

"I'm so fast that last night, I pressed the switch in my hotel room, and I was in the bed before the light went out."

Mohamed Ali (1942 - 2016) boxer, poet, humorist

Good definition of the industrial society
The formula is pretty beautiful
Everything becomes impenetrable
Everything becomes indefinable
It sinks in sand
Everyone is sitting at the table
And above all everything is perishable
Except religions, always wearproof
And about this
Because it's pretty funny
It is the East that is at the origin of Christianity
And not the West, false truism
Two great ensembles, Catholicism and Independence
Rituals and six churches
It's finer than a single bet
Copts, Chaldeans, Byzantines
Cyriacs, Maronites, Armenians
To denounce all the churches
Which are all nonsense
And all the nonsense
To name them, you have to get involved!
Capital society
Is the society of appearances
Capital society
Is the society of the belongings
Whether it's a confession
Whether it's an association
Whether it's an organization
Whether it's a party
That this is a homeland
Whether it's a country
Football club, rugby club
Bridge club, of that, of this
We must always belong
Always define yourself
When to appear
When one can never be
You have to stay in a role
What capital gives us, not funny
Otherwise, certificate of non-compliance
Do not accept, refuse, it's asociality
And even more the refusal to procreate
Because the world is desperately overpopulated
Sperm strike, stomach strike, a priority!
And
All propaganda of fear, too
Dating from a few years, little example, here
The fear of the burglar
This fear that makes the killer
As in the Tarn, in Lavaur
With an assassination almost premeditated
As done without any malice
The owner of a bar-tobacco- press, trigger, an excited
Already, it is installed, ready to shoot
He had noticed sawn bars
And his little business, he had trapped
So the young Jonathan was killed
The other teenager who had trained him
He was lucky, he was able to escape
But he was white, Jonathan was black
Certainly, everything is confused, when comes the evening
Self-defense rhymes with fascism
With "National Front", with nationalism
So this Luc Fournié fired, out of fear
The trade behind him, with him, oh woe
Despite everything, he was sentenced
7 years in prison, for fascist ardor, to curb her
But on appeal, he could be acquitted
And Jonathan's mother was insulted
But the fight for the truth, never abandoned
However, this brave black woman had to move!
In truth
It's against the organization of the whole world
That it would be necessary to strike, and without stopping
It makes you think
To the film "One hundred francs per second" (1953) today forgotten
Where a candidate for a very listened to radio game
Who can read in thought
And who for days, does not stop winning
Can lose everything when passing a train
But railway workers are on strike
The outside event is clever
Also, the capital makes believe at the end of the strike
For the candidate who in response to everything
End everything by losing everything!

"Fleet like a butterfly, sting like a bee, his hands can not
to strike what his eyes do not see. "

Mohamed Ali (1942 - 2016) boxer, poet, humorist

Indeed
Against capital that would make effect
But the destroyed capital and the butterfly and the bee
Against the living, he is never dormant!
Digital inhumanity
The inhumanity of the whole thing
We can always change the support
When inhumanity never sleeps
Archive, keep
Yes, but why?
Sooner or later, everything becomes dust again
Because, sooner or later, everything is doomed, do, redo, undo
For example, the INA, National Audiovisual Institute
So archives, sounds and visuals
Hundreds of thousands of hours
For more information, more than 130 years of hard work
And all this without ever stopping
All we can never memorize
So it's a lot of stupidity
Everything that gets away from life
Is simply against life
Politics, sport, competition, celebrity, work
Ideology, religion, hierarchy, corporatism, and braille money
Profit technology
The profit of technology
As the whole genomic text makes
The logical discourse for supposedly better care
But it's actually to control all living things
But it's actually all nazifying!
The capital is a defeat
Certainly, to his penis, whores offered
And about this
How torture is silly
Sadism for state psychopaths
Empty heads, big frantic paws
It would be enough for a magnificent woman
Majestic tits, pussy open
Naughty underwear, expert femininity
More difficult not to give way
More difficult not to talk
Against wanting to suck her
Against wanting to suck
Against wanting to penetrate her
From the result we would be surprised
And the worst disgrace for who would have succumbed!
Certainly, it's sexual obsession
To imagine such things
But the whole world is a booby
The whole world is a vagina, a penis, it's according to
Against this, no parachute
Fire (1757 - 1837) the physicist Lenormand, already in 1783
Wanted to predict, from the sky, the fall
Capital is less honest than a whore
It's not the same price for everyone, flute!

Patrice Faubert (2016) puète, peuète, pouete, paraphysicien (http://patrice.faubert.over-blog.com/) Pat says the guest on "hiway index"

This work is in the public domain
Add a quick comment
Title
Your name Your email

Comment

Text Format
Anti-spam Enter the following number into the box:
To add more detailed comments, or to upload files, see the full comment form.