US Indymedia Global Indymedia Publish About us
Printed from Boston IMC : http://boston.indymedia.org/
Boston.Indymedia
IVAW Winter Soldier

Winter Soldier
Testimonies
Brad Presente

Other Local News

Spare Change News
Open Media Boston
Somerville Voices
Cradle of Liberty
The Sword and Shield

Local Radio Shows

WMBR 88.1 FM
What's Left
WEDS at 8:00 pm
Local Edition
FRI (alt) at 5:30 pm

WMFO 91.5 FM
Socialist Alternative
SUN 11:00 am

WZBC 90.3 FM
Sounds of Dissent
SAT at 11:00 am
Truth and Justice Radio
SUN at 6:00 am

Create account Log in
Comment on this article | Email this article | Printer-friendly version
News :: Globalization
Bélître, avoir n'est pas être
15 Jun 2019
De tous les styles, je suis le malappris...
Ainsi
Tout ce qui faisait le quotidien
Hier, aujourd'hui, demain
D'une personne en telle année
Et encore plus pour ces dernières années
Devenait, devient, deviendra obsolète, quotidien oublié
Seulement au bout de quelques années
Ainsi
Pour une personne de 1994
Qui en 2003, se téléportait
Déjà un autre temps, d'autres faits
Le franc avait ainsi disparu
Tout le reste devenu malotru
Plus besoin de sortir de prison
Pour être en pleine désorientation
Des repères sans cesse modifiés
Un peu comme dans les supermarchés
Partout le pognon sait s'afficher
Gangsters et personnel politique
L'osmose du fric, une même clique
L'idéologie du système
Le système de l'idéologie
Du divertissement lobotomisé, marque de fabrique
Aliénation du divertissement, hypnotique musique
Du pain, des jeux, un tango frénétique
La vie en immobilité catatonique
La vie en rigidité cadavérique !
Une vie par procuration
Une vie de télévision
Réalité de l'interprétation
L'interprétation de la réalité
Et tout ce qui peut nous déranger
Nous savons bien l'ignorer
Comme feu ( 1908 - 1988 ) Françoise Dolto
Et un fils qui fut si rigolo
Avec une histoire familiale
Occultée, déformée, réinterprétée, un autre bal
Certes, une origine bourgeoise assumée
Mais tout un fascisme scotomisé
Une éducation catholique jamais oubliée
Sa mère qui la traitait de putain
De traînée, de prostituée, de catin
La bouche gonflée de mots vilains
Car elle refusait de se fiancer
Car elle voulait seulement étudier
D'une famille du seizième arrondissement de Paris
De tendance maurrassienne était la bourgeoisie
Et à cette époque, pour sa famille aussi
Sans oublier toute la panoplie
Et donc de l'antisémitisme aussi
Pas étonnant
Si elle sublima ce passé décevant
Un comble, pour une psychanalyste d'enfants
Et même pendant l'occupation nazie
Bref, des exemples à l'infini
Parmi d'autres, mon inconscient l'a choisi
De notre vrai passé, forcément, l'on fait fi !
Et tant du paradoxe
Et tant de l'équinoxe
Jadis, les veuves bourgeoises
Bien gaulées, devaient sortir leurs framboises
Car elles ne savaient rien faire
Pour nourrir leurs enfants, il fallait plaire
De l'Action française si catholique
Pour finir dans la prostitution moins catégorique
Mais cela était là une autre époque
Et à cela aucune équivoque
Où le mariage était une prostitution légalisée
D'une façon l'autre
Cela n'a pas tellement changé
D'une façon l'autre
Tout ne fait que se continuer
Elles changent si peu, les mentalités
Avec des mots qui savent s'adapter
Mais un chien aussi comprend deux cent mots
Pas tellement moins que le personnel politique
Qui prend d'ailleurs les gens pour des sots
Et ne comprend pas le réchauffement climatique
Le personnel politique est comme sourd
Les larbins du capital font leur cour
Mais pas la surdité de feu ( 1770 - 1827 ) Beethoven
Dès 1802, une horrible déveine
Ce qui ne l'empêcha pas, lui
Dans la musique, d'écrire sa vie
L'opéra Fidelio, neuf symphonies !
32 sonates pour piano
16 quatuors à cordes, pas un gogo
Ce en 25 ans, malgré des acouphènes douloureux
Il faillit se suicider, ne mourut pas vieux
Enfermé en lui-même comme l'autiste
Et à ce propos, pour une fille autiste
Il y a quatre à dix garçons autistes
Mais je suis une horrible poésie
De mes mains tout me chie
De tous les styles, je suis le malappris
Je ne joue pas le jeu
Avec tout, je fais du feu
Ce n'est pas seulement toute patrie
Ce n'est pas seulement tout parti
Il faut tout renier, aussi les faux amis
Comme le frère aîné, moins frère qu'un ami
Qui vous fait honte et vous trahit
Celui qui vous maltraitait quand vous étiez petit
Et des souvenirs qui vous assomment
Plus facile de laver une pomme
12 pour cent, du résidu en moins
En enlevant la peau, 67 pour cent en moins
Et des molécules chimiques
Qui s'incrustent dans la peau, pesticides systémiques
Jusqu'à 8 mm dans la chair
De toute une agriculture réactionnaire
Et là, point de nanisme insulaire
Comme pour certaines espèces, là, c'est planétaire
L'on peut toujours se vanter des machines moléculaires
Mais au service, toujours, d'une économie de guerre !
Et tout un paysage marchand
Qui se transforme donc très rapidement
Pour une humanité neurotypique
Même aussi pour une humanité prototypique
Au cervelet, métencéphale, bas du cerveau, extrêmement développé
Et d'une grande complexité, toute une locomotion en activité
De l'être humain orthograde
Mais l'église toujours rétrograde
Certes, la vieille réaction, elle la brade
Et toujours l'exploit sportif le plus accompli
Sera toujours bien petit
En rapport au scarabée rhinocéros de Bornéo
Soulevant jusqu'à 150 fois
Son propre poids
Plus impressionnant que le rodéo
Bref, en France
Dans tout ce même temps
Deux enfants meurent chaque jour
De mauvais traitements, c'est du lourd
C'était, et c'est trop souvent
La protection à l'enfance
Qui justement à cette enfance, est maltraitance
Des gens se mettant de l'argent dans les poches
En détournant des fonds, c'est moche
Tout est devenu boche
Et des molécules carbonées complexes
De cette probabilité bélître, elles se vexent !

Patrice Faubert ( 2016 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "
So
Everything that made the daily
Yesterday Today Tomorrow
Of a person in that year
And even more for these last years
Becoming, becoming, becoming obsolete, forgotten daily
Only after a few years
So
For a person from 1994
Who in 2003 teleported
Already another time, other facts
The franc had disappeared
All the rest become malotru
No need to get out of prison
To be in disorientation
Benchmarks constantly changed
A bit like in supermarkets
Everywhere the money knows how to display
Gangsters and political staff
The osmosis of the money, the same clique
The ideology of the system
The system of ideology
Lobotomized entertainment, a trademark
Alienation of entertainment, hypnotic music
Bread, games, a frantic tango
Catatonic still life
Life in rigidity cadaverous!
A life by proxy
A television life
Reality of interpretation
The interpretation of reality
And anything that can disturb us
We know how to ignore it
Like fire (1908 - 1988) Françoise Dolto
And a son who was so funny
With a family history
Occulted, distorted, reinterpreted, another ball
Certainly, a bourgeois origin assumed
But all a fascism scotomized
Catholic education never forgotten
Her mother who was fucking her
Trailing, prostitute, hussy
The mouth swollen with naughty words
Because she refused to become engaged
Because she only wanted to study
From a family in the sixteenth arrondissement of Paris
Maurrassian tendency was the bourgeoisie
And at that time, for his family too
Without forgetting all the panoply
And so anti-Semitism too
Not surprising
If she sublimated this disappointing past
A shame, for a child psychoanalyst
And even during the Nazi occupation
In short, examples to infinity
Among others, my subconscious chose it
Of our true past, inevitably, we ignore!
And so much of the paradox
And so much of the equinox
Formerly, bourgeois widows
Well lapped, had to leave their raspberries
Because they did not know how to do anything
To feed their children, it was necessary to please
From the French Action so catholic
To finish in prostitution less categorical
But that was another time
And to that, there is no ambiguity
Where marriage was a legalized prostitution
One way the other
It has not changed much
One way the other
Everything is just going on
They change so little, mentalities
With words that know how to adapt
But a dog also understands two hundred words
Not so much less than political staff
Who also takes people for fools
And does not understand global warming
Political staff is like deaf
Capital minions make their court
But not the deafness of fire (1770 - 1827) Beethoven
From 1802, a horrible bad luck
Which did not stop him
In music, to write his life
The opera Fidelio, nine symphonies!
32 piano sonatas
16 string quartets, not a gogo
This in 25 years, despite painful tinnitus
He almost killed himself, did not die old
Locked in itself as autistic
And about this, for an autistic girl
There are four to ten autistic boys
But I am a horrible poetry
From my hands everything shits me
Of all styles, I am the bad guy
I do not play the game
With everything, I make fire
It's not just any homeland
It's not just any party
We must deny everything, also false friends
Like the older brother, less brother than a friend
Who shames you and betrays you
Whoever abused you when you were little
And memories that assault you
Easier to wash an apple
12 percent, less residue
By removing the skin, 67 percent less
And chemical molecules
Which get stuck in the skin, systemic pesticides
Up to 8 mm in the flesh
Of all a reactionary agriculture
And there, point of insular dwarfism
As for some species, it is planetary
We can always boast molecular machines
But in the service, always, of a war economy!
And a whole merchant landscape
Which is transformed very quickly
For a neurotypical humanity
Even for a prototypical humanity
At the cerebellum, metencephalon, lower brain, extremely developed
And of great complexity, a whole locomotion in activity
Of the orthograde human being
But the church still retrograde
Certainly, the old reaction, she brade
And always the most accomplished sporting feat
Will always be small
In relation to Borneo rhinoceros beetle
Raising up to 150 times
His own weight
More impressive than the rodeo
In short, in France
In all the same time
Two children die every day
Abuse is heavy
It was, and it's too often
Child protection
Who precisely at this childhood, is mistreated
People putting money in their pockets
By diverting funds, it's ugly
Everything has become boche
And complex carbon molecules
Of this probability, they are annoyed!

Patrice Faubert (2016) puète, peuète, pouete, paraphysicien (http://patrice.faubert.over-blog.com/) Pat says the guest on "hiway index"

This work is in the public domain
Add a quick comment
Title
Your name Your email

Comment

Text Format
Anti-spam Enter the following number into the box:
To add more detailed comments, or to upload files, see the full comment form.