US Indymedia Global Indymedia Publish About us
Printed from Boston IMC : http://boston.indymedia.org/
Boston.Indymedia
IVAW Winter Soldier

Winter Soldier
Testimonies
Brad Presente

Other Local News

Spare Change News
Open Media Boston
Somerville Voices
Cradle of Liberty
The Sword and Shield

Local Radio Shows

WMBR 88.1 FM
What's Left
WEDS at 8:00 pm
Local Edition
FRI (alt) at 5:30 pm

WMFO 91.5 FM
Socialist Alternative
SUN 11:00 am

WZBC 90.3 FM
Sounds of Dissent
SAT at 11:00 am
Truth and Justice Radio
SUN at 6:00 am

Create account Log in
Comment on this article | Email this article | Printer-friendly version
News :: Globalization
Barbouzerie collusive
17 Jun 2019
Gangsters au service du pouvoir...
Dans tous les pays
Il en va ainsi
Fascistes, truands, politiciens, nazis
Policiers, militaires, gendarmes, services secrets
Sont une collusion de fait
Malgré des rivalités, non mais
De la Gestapo française
Au SAC/CDR très à l'aise
Barbouzes, proxénètes, escrocs
Le pouvoir comme c'est beau
Du financement des partis politiques
Corsaires gangsters de la République
Les meilleurs alliés de tout pouvoir
Sont les truands, cela commence à se savoir
Il s'agit d'une logistique
Propre au monde politique
Tout le monde y porte le pantalon
Des femmes qui font comme les garçons
Et les populations sont si conditionnées
Dans la soumission, dans la passivité
Qu'elles continuent de voter
Tout un masochisme aimant se faire humilier
Il n'y a pourtant que des truands
Et ce dans tout gouvernement
Faudrait les rééduquer
Faudrait les reconditionner
Leur rendre un peu d'humanité
Mais une grande partie de la population
Et dans le monde, est tenue en laisse par la réaction !
C'est donc un monde terrifiant
D'ailleurs, les prochains individus influents
Dont ceux surtout
Validés par le suffrage universel, c'est fou
Seront impliqués dans le trafic de drogue
Et cela donne des leçons, l'air rogue
L'argent du contribuable
De tout cela est redevable
Mais seule une petite minorité
Ose se révolter
Certes, d'autres s'y sont essayés
Pas une raison, pour sa gueule, la fermer
Et donc de toute cette monstruosité
Toute une organisation du monde en complicité
Les ordures sont admirées
Rarement elles se font assassiner
Contrairement aux gens de paix
Les vrais n'ont jamais le prix Nobel de la paix
Pourtant, on le sait
C'est un monde des affaires
C'est donc un monde de gangsters
Ceux que l'on voit à la télé
Ceux qui préfèrent rester cachés
De belles femelles sont toujours accompagnés
Comme une prostitution acceptée
Depuis l'enfance, pour cela, elles sont dressées
La plupart issues des beaux quartiers
Des femmes qui vont à l'argent
Des hommes politiques qui sont des truands
Le capital est un maquereau
Tout y est du toc, tout y est du faux !
Et pendant ce temps
L'éternel manque de logements
France, jusqu'à environ quatre millions de personnes
Sont en situation de mal-logement, cela détonne
Environ 600.000 logements sont considérés comme indignes
Forcément, sous le capital, rien n'est digne
85000 personnes, environ
Survivent dans des logements de fortune
Des cabanes, des constructions provisoires, mais sans rancune
27000 logements, environ
N'ont pas de WC intérieurs
De la misère diverse à toutes les heures
France, Europe, Asie, Afrique, Amérique, Monde
La loi des grands nombres, en surnombre
Si tous les gens s'aimaient vraiment
La planète Terre brillerait comme un soleil
Mais comme les gens ne s'aiment pas
La planète Terre est un enfer sans pareil
Tant que cela ne sera pas l'anarchie
Aucune vie humaine ne sera totalement épanouie
Riches ou pauvres, comme des maudits
Femmes, enfants, hommes, tu parles d'une vie
Quelques tarés qui ont tous les pouvoirs
Et beaucoup qui aimeraient s'y voir
D'aucuns feraient encore pire, il faut le savoir
Et des populations entières qui font semblant d'y croire !
Burn-out
Bore-out
Brown-out
L'absurdité du travail
Le travail de l'absurdité
Tout travail consolidant la société
Tout travail produisant de la monstruosité
Même plus besoin de le théoriser
C'est là l'objectif même de la société
Une aberration généralisée
Je suis un taré, tu es un taré, il est un taré
Vous êtes des tarés, nous sommes des tarés
Ils et elles sont des tarés
C'est terminé le relatif ou l'absolu
C'est l'absolu ou tout est fichu
Il faut devenir un nouveau cheval de Troie
Qui a bien existé, ma foi
Quatre mètres de haut
Deux mètres de large
Neuf soldats cachés dedans
S'introduire dans Troie, où tout était opulent
Ainsi, pouvoir ouvrir la porte
Magnifique rouerie, de la sorte
Après neuf ans de siège sans succès
Par la ruse, les soldats de Troie, furent refaits
Cette ville du Nord-Ouest de la Turquie
Fut donc finalement prise, puis incendiée, c'est ainsi
Cela fait environ trois mille ans
Pourtant, c'est encore présent
Malgré deux kilomètres avec des fossés défensifs
Comme le capital, citadelle réputée imprenable, ô récif
Seul un autre monde serait réellement festif !
Mais, certes, des ravages
Mais, certes, des carnages
Il n'y a pas que la guerre
Comme en Turquie, les tremblements de terre
Où depuis des milliers d'années
De cela, 90.000 personnes sont déjà décédées
Malgré tout
Si la catastrophe naturelle
Ne peut toujours s'éviter
Nonobstant
La catastrophe artificielle
Toute guerre, en somme, pourrait, elle, s'éviter
Mais
Il faudrait pour cela, une autre façon de penser !

Patrice Faubert ( 2016 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "

In every country
This is so
Fascists, mobsters, politicians, Nazis
Police, military, gendarmes, secret services
Are a collusion of fact
Despite rivalries, no, but
From the French Gestapo
At SAC / CDR very comfortable
Barbouzes, pimps, crooks
Power is beautiful
Political party financing
Gangster Corsairs of the Republic
The best allies of all power
Are the mobsters, it starts to know
This is a logistics
Clean in the political world
Everyone wears the pants
Women who do like boys
And the people are so conditioned
In submission, in passivity
That they continue to vote
All masochism loving to be humiliated
But there are only mobsters
And this in any government
Should rehabilitate them
Should repack them
Give them a little humanity
But a large part of the population
And in the world, is held on a leash by the reaction!
So it's a terrifying world
Moreover, the next influential individuals
Of which those especially
Validated by universal suffrage, it's crazy
Will be involved in drug trafficking
And that gives lessons, look rogue
Taxpayer's money
Of all this is indebted
But only a small minority
Dare to revolt
Yes, others have tried it
No reason, for his mouth, to close it
And so of all this monstrosity
An organization of the world in complicity
Garbage is admired
Rarely they are murdered
Unlike people of peace
The real ones never have the Nobel Peace Prize
Yet we know
It's a business world
So it's a world of gangsters
The ones we see on TV
Those who prefer to stay hidden
Beautiful females are always accompanied
As an accepted prostitution
Since childhood, for this, they are trained
Most from the beautiful neighborhoods
Women who go to the money
Politicians who are mobsters
The capital is a mackerel
Everything is crazy, everything is fake!
And during this time
The eternal lack of housing
France, up to about four million people
Are in poor housing, this detonates
About 600,000 homes are considered unworthy
Of course, under the capital, nothing is worthy
85000 people, approximately
Survive in makeshift dwellings
Cabins, temporary constructions, but no hard feelings
27,000 dwellings, approximately
Do not have indoor toilets
Diverse misery every hour
France, Europe, Asia, Africa, America, World
The law of large numbers, in excess
If all people really liked each other
Planet Earth would shine like a sun
But as people do not like each other
Planet Earth is an unbelievable hell
As long as it will not be anarchy
No human life will be totally fulfilled
Rich or poor, like cursed
Women, children, men, you talk about a life
Some crazy people who have all the powers
And many who would like to see it
Some would do even worse, you have to know
And whole populations who pretend to believe it!
Burnout
Bore-out
Brown-out
The absurdity of work
The work of absurdity
Any work consolidating society
Any work that produces monstrosity
Even more need to theorize it
This is the very purpose of society
A generalized aberration
I'm a fool, you're a fool, he's a fool
You're crazy, we're crazy
They are crazy
It's finished the relative or the absolute
It's the absolute where everything is done
You have to become a new Trojan horse
Who has existed, my faith
Four meters high
Two meters wide
Nine soldiers hidden in
Enter Troy, where everything was opulent
So, be able to open the door
Beautiful cunning, so
After nine years of unsuccessful siege
By treachery, the soldiers of Troy, were redone
This city in North West Turkey
So was finally taken, then burned, that's how
It's been around three thousand years
Yet it is still present
Despite two kilometers with defensive ditches
Like capital, citadel reputed impregnable, o reef
Only another world would be really festive!
But, of course, havoc
But, of course, carnage
It's not just war
As in Turkey, earthquakes
Where for thousands of years
Of this, 90,000 people have already died
Nevertheless
If the natural disaster
Can not always avoid each other
Notwithstanding
The artificial disaster
Any war, in short, could, it, avoid itself
But
It would take for that, another way of thinking!

Patrice Faubert (2016) puète, peuète, pouete, paraphysicien (http://patrice.faubert.over-blog.com/) Pat says the guest on "hiway index "

This work is in the public domain
Add a quick comment
Title
Your name Your email

Comment

Text Format
Anti-spam Enter the following number into the box:
To add more detailed comments, or to upload files, see the full comment form.