US Indymedia Global Indymedia Publish About us
Printed from Boston IMC : http://boston.indymedia.org/
Boston.Indymedia
IVAW Winter Soldier

Winter Soldier
Testimonies
Brad Presente

Other Local News

Spare Change News
Open Media Boston
Somerville Voices
Cradle of Liberty
The Sword and Shield

Local Radio Shows

WMBR 88.1 FM
What's Left
WEDS at 8:00 pm
Local Edition
FRI (alt) at 5:30 pm

WMFO 91.5 FM
Socialist Alternative
SUN 11:00 am

WZBC 90.3 FM
Sounds of Dissent
SAT at 11:00 am
Truth and Justice Radio
SUN at 6:00 am

Create account Log in
Comment on this article | Email this article | Printer-friendly version
News :: Globalization
Paraphysique de trumpisation
26 Aug 2019
Au service de la falsification permanente...
" " Je suis différent des autres " constitue le credo salvateur du bovin cathodique. Par exemple, 78 pour cent des adolescents affirment que leurs conduites sexuelles ne sont pas influencées par la télévision. Ils sont 72 pour cent à considérer qu'il en va différemment pour leurs congénères. De la même manière, seuls 10 pour cent des utilisateurs se disent dépendants à la télévision. La question de savoir si les autres le sont obtient 70 pour cent d'avis favorables. On peut ajouter à cela que TF1 a réalisé en 2007, les cent meilleures audiences toutes chaînes confondues. En 2008 et 2009, notre gloutonne a dû se contenter d'un modeste 96 sur cent "

Michel Desmurget ( TV Lobotomie. La vérité scientifique sur les effets de la télévision, J'ai lu )

L'appareil idéologique
De toute la propagande étatique
Toute la propagande étatique
De l'appareil idéologique
Les journaux, la radio, la télévision, Internet
Hormis quelques infiltrations moins bêtes
La famille, le sport, les loisirs, l'école, la sexualité
Avec toute une surdétermination programmée
Le monde entier
Comme une prison de haute sécurité
Comme en Virginie, l'isolement dans huit mètres carrés
Mains et pieds menottés
De quelques années à quelques décennies
23 heures en cellule, 7 jours sur 7, l'enfer infini
Aux USA, des peines qui sont de pure débilité
Pour 1200 années de prison, l'on peut-être condamné
La prison
C'est pourtant le mal par le mal
C'est la monstruosité du capital
Certes, des crimes horribles
Mais le capital, de tous les crimes, est le plus horrible
Car c'est le capital qui rend tout cela possible
Et malgré tout, parmi les taulards, aucun débile
Mais des enfants qui ne furent pas aimés
Avec des rages et des colères accumulées
Et advient alors le geste inconsidéré
Qui toute la vie sera regretté
Ainsi, ce Randall
Au parcours de souffrance sociale banale
Avoir tué ne lui est plus égal !

" Donne-moi ton fric, ouvre ta caisse, allez donne le fric - Y me dit non
Si tu me le donnes pas, je te tue - Je te crois pas - Je lui ai tiré dessus en
pleine poitrine, puis je lui ai mis deux balles dans le dos, puis encore
six balles dans la nuque "

Mais cet homme n'a tué qu'une fois
Les tyrans, eux, tuent des milliers et milliers de fois
Ils le font faire par les autres
Ils ont des tas d'apôtres
Des gens votent pour eux
Se faire plébisciter, c'est encore le mieux
Le capital c'est la peur
Le musée des horreurs
Le musée des terreurs
De plus en plus de nazillons
Et pas forcément chez les matons
Partout chez eux, parmi les forces de la répression
Toute une psychopathie en réhabilitation
Des bandes armées du capital
Bientôt, déjà, nous agressant dans la rue, c'est fatal
Dans un premier temps, c'est seulement verbal
Cheveux trop longs, allure pas normale
Je l'ai vécu, il n'y a rien là, de pas expérimental
Toute une nouvelle génération
Pour de jeunes nazillons en expérimentation
Abhorrant toute idée de révolution
Mais au moins voilà de véritables ennemis
C'est peut-être moins pire que les faux amis
C'est-à-dire toutes les fausses et tous les faux révoltés
Qui passent d'ailleurs à la radio ou à la télé !
Comme toute célébrité, comme toute notoriété
Encore plus vrai depuis quelques années
Car Laborit, Jacquard, Monod, sont maintenant décédés
Qui contre le capitalisme osaient encore gueuler
Depuis, ce ne sont que les alliés du système
Pour se donner bonne conscience, il les aime
Car la vraie révolution
Ne veut aucun porte-parole
Car la vraie révolution
Se veut sans l'idole
Et s'il y avait encore le peuple
Ce serait le grand massacre qui dépeuple
Toute une élimination
Par une colère d'accumulation
Aux poubelles
Tous les télécrates
Aux poubelles
Tous les bureaucrates
Aux poubelles toutes les célébrités
Aux poubelles tout ce qui ose nous représenter
Aux poubelles
Toutes les intellectuelles, tous les intellectuels de la pensée séparée
Toutes les politiciennes, tous les politiciens de la pensée séparée
Aux poubelles, toutes les autorités !
Et s'il y avait encore le peuple
Ce serait le grand massacre qui dépeuple
Journalistes et sociologues policiers
Intellectuels et artistes policiers
Toute une recherche
Au service de l'Etat policier
Et tout Etat est forcément policier
Toute une recherche
Au service des polices et de toutes les armées
Voilà bien là la seule vérité
Qui peut seulement nous déranger
Mais il n'y a plus de peuple
Qui dans un grand massacre dépeuple
Le système peut-être rassuré
Par un autre système similaire, très vite remplacé
Avec de jeunes générations crétinisées
Ni cultivées, ni politisées, ni révoltées
Encore quelques exceptions pas résignées
Avec de nouveaux maîtres à penser
Pour de nouvelles façons de récupérer
Un nouveau ( de Jaime Semprun ) " Précis de récupération "
Il suffit, en fait, de changer ou d'ajouter quelques noms
Encore un lifting de la contre-révolution
Voilà pourquoi, parfois, il faut être sectaire
Pour pouvoir rester sur une position vraiment révolutionnaire !
Théorie du plafonnement
Plafonnement de la théorie
Et à force de monstrueux déterminants
Tout un monde trumpisé, totalement dément
Tout un monde trumpisé, totalement incompétent
Toute une zone militarisée
Toute une engrammation bien disciplinée
Frontière Etats-Unis, Mexique
Pour toute une migration clandestine, horreur spécifique
Squelettes dans le désert, vision horrifique
3141 km d'acier, plusieurs mètres de haut
De l'Atlantique au Pacifique, toute frontière, c'est idiot
La résignation aux images
Aux images de la résignation
Tout l'art des diverses bourgeoisies
Les diverses bourgeoisies de l'art
Depuis 1789, de toutes parts
Diverses techniques en manipulation mentale
Dont l'expert est le capital
Au service de la falsification permanente
Au service de la contre-révolution permanente
Et ce du gauchisme jusqu'au fascisme, rien n'y est mieux
Faire voter les gens comme le système le veut
Surtout, là où on le veut vraiment
Et il ne peut en aller autrement
Le capital s'en moque bien
D'une façon l'autre, elles sont partout, ses petites mains
Toute la faune politicienne, au système, est sa putain !
Comme le virus, plus petit
Qu'une bactérie
Piratant une cellule, y mettant son ADN
En remplacement de l'autre ADN
Comme aussi la pensée du système
Devenant le système de la pensée
Ou toute pensée
Devient la pensée du système de la pensée
Toujours donc ou le plus souvent, fallacieusement contesté
Une pensée souvent invitée
Soit à la radio, soit à la télé
Chaque jour, dans tous les pays, on peut la voir ou l'écouter
Seuls les vrais athées
Seules les vraies athées
Sont capables de la rejeter
Et tant de mots nouveaux
Que les anciens, pourtant, les mêmes signaux
De toutes les bourgeoisies
En sport, en art, en science, en philosophie, en cela, en ceci
La pire est la petite bourgeoisie
Pilier de toute contre-révolution
Alors que de toutes façons
C'est tôt ou tard, la mort ou la vraie révolution !

Patrice Faubert ( 2017 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "

"" I'm different from others "is the saving motto of cathodic cattle, for example, 78 percent of teenagers say their sexual behavior is not influenced by television, and 72 percent say it's different In the same way, only 10 percent of users say they are addicted to television, and the question of whether the others are getting 70 percent is in favor. 2007, the top hundred audiences across all channels In 2008 and 2009, our greedy had to settle for a modest 96 percent "

Michel Desmurget (TV Lobotomy: The Scientific Truth about the Effects of Television, I read)

The ideological apparatus
From all the state propaganda
All state propaganda
From the ideological apparatus
Newspapers, radio, television, Internet
Except some less stupid infiltrations
Family, sport, recreation, school, sexuality
With all programmed overdetermination
The whole world
As a high security prison
As in Virginia, isolation in eight square meters
Hands and feet in handcuffs
From a few years to a few decades
23 hours in a cell, 7 days a week, infinite hell
In the USA, sentences that are pure debility
For 1200 years in prison, one may be convicted
The prison
Yet it is evil through evil
It's the monstrosity of capital
True, horrific crimes
But the capital, of all crimes, is the most horrible
Because it is capital that makes all of this possible
And yet, among the hooligans, no moron
But children who were not loved
With rages and anger accumulated
And then comes the thoughtless gesture
Who all life will be missed
So, this Randall
To the path of ordinary social suffering
To have killed is no longer equal to him!

"Give me your money, open your cash, go give the money - Y tell me no
If you do not give it to me, I kill you - I do not believe you - I shot him in
full chest, then I put him two bullets in the back and then again
six balls in the neck "

But this man only killed once
Tyrants kill thousands and thousands of times
They do it by others
They have lots of apostles
People are voting for them
To be plebiscite is still the best
Capital is fear
The museum of horrors
The museum of terrors
More and more nazillons
And not necessarily in the matons
Everywhere at home, among the forces of repression
All psychopathy in rehabilitation
Armed bands of capital
Soon, already, aggressing us in the street, it is fatal
At first, it's only verbal
Hair too long, not normal
I lived it, there is nothing there, no experimental
A whole new generation
For young nazillons in experimentation
Abhorring any idea of ​​revolution
But at least here are real enemies
It may be less bad than fake friends
That is to say all false and all false rebels
Who are passing by on the radio or on TV!
Like any celebrity, like any notoriety
Even more true in recent years
Car Laborit, Jacquard, Monod, are now dead
Who against capitalism still dared to yell
Since then, it's only the system's allies
To feel good, he likes them
Because the real revolution
Do not want any spokesman
Because the real revolution
Wants himself without the idol
And if there were still the people
This would be the big massacre that depopulates
A whole elimination
By anger of accumulation
In the trash
All the telecharges
In the trash
All the bureaucrats
In the trash all the celebrities
In the trash everything that dares to represent us
In the trash
All intellectuals, all intellectuals of separate thought
All politicians, all politicians of separate thought
In the garbage cans, all the authorities!
And if there were still the people
This would be the big massacre that depopulates
Journalists and police sociologists
Intellectuals and police artists
A whole search
Serving the police state
And every state is necessarily a police officer
A whole search
Serving police and all armies
That's the only truth
Who can only disturb us
But there are no more people
Who in a big massacre depopulates
The system can be reassured
By another similar system, very quickly replaced
With young generations cretinized
Neither cultivated nor politicized nor revolted
Some exceptions not resigned
With new teachers to think
For new ways to recover
A new (from Jaime Semprun) "Accurate recovery"
It is enough, in fact, to change or add some names
Another facelift of the counter-revolution
That's why sometimes you have to be sectarian
To stay in a truly revolutionary position!
Theory of capping
Capping of theory
And by dint of monstrous determinants
A whole world trumped, totally insane
A whole world trumped, totally incompetent
An entire militarized zone
A well disciplined engrammation
Border United States, Mexico
For a whole clandestine migration, specific horror
Skeletons in the desert, horrifying vision
3141 km of steel, several meters high
From the Atlantic to the Pacific, any border is silly
Resignation to images
To images of resignation
All the art of the various bourgeoisies
The various bourgeoisie of art
Since 1789, from all sides
Various techniques in mental manipulation
Whose expert is the capital
In the service of permanent forgery
In the service of the permanent counter-revolution
And from leftism to fascism, nothing is better
Make people vote as the system wants
Especially, where we really want it
And it can not be otherwise
Capital does not care
One way the other, they are everywhere, her little hands
All the fauna politician, the system, is his whore!
Like the virus, smaller
That a bacterium
Hacking a cell, putting its DNA
In replacement of the other DNA
Like also the thought of the system
Becoming the system of thought
Or any thought
Becomes the thought of the system of thought
Always so or more often, fallaciously contested
A thought often invited
Either on the radio or on TV
Every day, in every country, we can see it or listen to it
Only true atheists
Only true atheists
Are able to reject it
And so many new words
That old, yet, the same signals
Of all the bourgeoisies
In sport, in art, in science, in philosophy, in this, in this
The worst is the petty bourgeoisie
Pillar of any counter-revolution
While anyway
Sooner or later, death or the real revolution!

Patrice Faubert (2017) puète, peuète, pouete, paraphysicien (http://patrice.faubert.over-blog.com/) Pat says the guest on "hiway index"

This work is in the public domain
Add a quick comment
Title
Your name Your email

Comment

Text Format
Anti-spam Enter the following number into the box:
To add more detailed comments, or to upload files, see the full comment form.