US Indymedia Global Indymedia Publish About us
Printed from Boston IMC : http://boston.indymedia.org/
Boston.Indymedia
IVAW Winter Soldier

Winter Soldier
Testimonies
Brad Presente

Other Local News

Spare Change News
Open Media Boston
Somerville Voices
Cradle of Liberty
The Sword and Shield

Local Radio Shows

WMBR 88.1 FM
What's Left
WEDS at 8:00 pm
Local Edition
FRI (alt) at 5:30 pm

WMFO 91.5 FM
Socialist Alternative
SUN 11:00 am

WZBC 90.3 FM
Sounds of Dissent
SAT at 11:00 am
Truth and Justice Radio
SUN at 6:00 am

Create account Log in
Comment on this article | Email this article | Printer-friendly version
News :: Globalization
Paraphysique de prétérition restreinte et généralisée
02 Oct 2019
Avec partout, du personnel variable d'ajustement...
Et au fond
Tout est prétérition
Même dans le superflu
Tout se passant dans l'inaperçu
C'est comme pour les affinités
Cela n'est pas seulement les idées
Cela serait d'une trop grande simplicité
Il faut pour cela
C'est malheureux, mais c'est comme ça
Aimer faire les mêmes choses
Sans pour autant défendre la même cause
Les visites des jardins ou des musées
Se faire un ciné, sexer, se promener
Aux échecs ou aux dames, aux cartes, aux dés, jouer
Se dorer le corps au soleil
Chaque être humain avec ses merveilles
Des gens aiment voyager
Des gens aiment bouquiner
Donc
Des gens qui n'ont pas les mêmes idées
Peuvent avoir des affinités
Et faire des choses ensemble
Donc
Des gens qui ont les mêmes idées
Peuvent n'avoir pas d'affinités
Et ne pas faire de choses ensemble !
Un peu comme pour les fantasmes sexuels
Ou plus simplement pour l'entente sexuelle
Là aussi
Les idées font ce qu'elles peuvent
Là aussi
Les corps s'en émeuvent
Difficile de trouver chaussure à son pied
De fait, tout le monde est mal chaussé
L'on ne peut, tout le monde, essayer
Surtout
Dans le propre monde de ses affinités
Et il y a tant de goûts différents, voilà la difficulté
Les affinités sexuelles
Les affinités idéelles
Les affinités vestimentaires
Les affinités alimentaires
Les affinités politiques
Les affinités psychologiques
Toute une fragmentation
Toute une séparation
Ainsi, restreinte ou généralisée, c'est toute une isolation
C'est donc, en somme, comme toute culture
C'est donc, en somme, comme toute connaissance
C'est forcément très lacunaire
Mais, forcément, c'est inhérent à la pensée réactionnaire
Mais, forcément, c'est inhérent à la pensée de séparation
Comme les nationalités, les partis, les syndicats, les organisations
Se défaire de toute aliénation, seule vraie pensée révolutionnaire !
Dans les caractères autopomorphes
C'est du mariage, des enfants, du divorce, rien d'amorphe
Cela fait le jeu de tous les tyrans
Diviser, régner, un jeu pour les enfants
Cela n'est plus le temps des châtelaines et des mouchettes
Cependant, malgré toute notre technologie, nous sommes aussi bêtes
Ou à cause de notre technologie, encore plus bêtes
En certains domaines
Des dates interchangeables ou presque, quelle déveine
Ainsi :
1923
Tokyo : 2,2 millions de personnes, environ
Paris : 3 millions de personnes, environ
New York : 5 millions de personnes, environ
Londres : 7 millions de personnes, environ
2017
Tokyo : 13 millions de personnes, environ
Londres : 8 à 9 millions de personnes, environ
Paris : 2,3 millions de personnes, environ
New York : 8 à 9 millions de personnes, environ
Sans bien sûr, l'agglomération urbaine
Cela ferait trop d'étrennes
Avec partout, du personnel variable d'ajustement
Pour les besoins du patronat, de l'industrie, du commerce
Le capitalisme organise ses kermesses
Toute une organisation parfaitement monstrueuse
Qui n'a pourtant rien de si voluptueuse
Bien moins que l'anguille si mystérieuse !
Tout devrait être comme dans un hôtel infini
Comme l'anarchie qui l'est aussi
Un socialisme libertaire d'entropie
A qui va en B, B qui va en C, C qui va en D
Ainsi la place de A devient disponible
L'hôtel de l'anarchie est toujours disponible
Et ce de A à Z
Mais sans vraiment de A à Z
Car tour à tour, tout devient A et tout devient Z
Place, place, au banquet de la vie
Quand l'on respecte toute forme de vie
Car même un poussin
Sait compter jusqu'à cinq, et oui
Car même un rat
Quand pour qu'il mange, l'on doit pour cela
Torturer un de ses congénères, et donc la nourriture, il refusera
Car même un chimpanzé
Au niveau de la visualisation spatiale
Deux dixièmes de seconde, à l'être humain, c'est fatal
Lui, il met sept dixièmes de seconde, j'entends des râles
Car même le cochon
Avec son museau sait la multiplication
Pas le moins du monde paradoxal
Tout est plus grand que l'infini dénombrable
Comme le nombre infini de décimales
Comme donc, après la virgule de la virgule, comme presque dans une seconde !
Mais notre temps humain est lui, bien fini
Avec hélas, des bords et des frontières
Car même si l'Univers était fini
Lui serait sans aucun bord, sans aucune frontière
Et l'espèce humaine
De toutes les espèces, la plus inhumaine
Et étant, à long terme, une espèce menacée
Des graines de plantes sont thésaurisées
Comme quelque part en Norvège
C'est finalement un triste solfège
Ainsi, 800.000 échantillons
Milliers d'espèces de plantes cultivées
Comme une banque de données
Mais à long terme, précaire conservation
Et déjà, sans conséquence, une petite inondation
Du climat versatile, future désolation
Et dans l'Univers
Tout arrive quelque part
Tout est arrivé quelque part
Tout arrivera quelque part
Rien n'existe pas, tout existe de part en part
Comme un Multivers de sérendipité
Tout peut s'imaginer, tout peut se réaliser
Tout a été imaginé
Tout a été réalisé
Tout se réalisera
Tout existe
Tout a existé
Tout existera
Tout commence sans commencement
Tout fini sans être fini
Un peu comme la Coupe de football de feu Charles Simon
Devenue la Coupe de France de football, une nationalisation
Comme aussi
Tout ce que nous mangeons
Comme les cuisses de grenouilles Rana Macrodon
Souvent, d'Indonésie, une fausse appellation
Oui, en France, c'est la Rana Macron
Mais elle, elle fait hélas de la législation
Et des amphibiens en voie d'extinction
Le vin même avec de fausses étiquettes
Quand le Grand Cru fait piquette
Ne met pas en danger, le vigneron
Vraiment, c'est de A à Z, qu'il faut une révolution !

Patrice Faubert ( 2017 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "

And basically
Everything is preterition
Even in the superfluous
Everything happening in the unnoticed
It's like the affinities
It's not just ideas
It would be too simple
It takes for that
It's sad but it's like that
Like to do the same things
Without defending the same cause
Visits to gardens or museums
To make a movie, to sex, to walk
Chess or checkers, cards, dice, play
To bask in the sun
Every human being with his wonders
People like to travel
People like to read books
Therefore
People who do not have the same ideas
Can have affinities
And do things together
Therefore
People who have the same ideas
May not have affinities
And do not do things together!
A bit like sexual fantasies
Or more simply for the sexual agreement
There too
Ideas do what they can
There too
The bodies are upset
Hard to find a shoe to his feet
In fact, everyone is badly shod
We can not, everyone, try
Mostly
In the own world of his affinities
And there are so many different tastes, that's the difficulty
Sexual affinities
The ideal affinities
Clothing affinities
Food affinities
Political affinities
Psychological affinities
A whole fragmentation
A whole separation
So, restricted or generalized, it's all an insulation
So, in short, like any culture
So, in short, like all knowledge
It is necessarily very incomplete
But, inevitably, it's inherent to reactionary thinking
But, inevitably, it is inherent in the thought of separation
Like nationalities, parties, unions, organizations
Get rid of all alienation, the only true revolutionary thought!
In the autopomorphic characters
It's marriage, children, divorce, nothing amorphous
This is the game of all tyrants
Divide, rule, play for children
This is no longer the time of chatelaines and mouchettes
However, despite all our technology, we are also stupid
Or because of our technology, even more stupid
In some areas
Interchangeable dates or almost, what a devein
So :
1923
Tokyo: 2.2 million people, approximately
Paris: 3 million people, approximately
New York: 5 million people, approximately
London: 7 million people, approximately
2017
Tokyo: 13 million people, approximately
London: 8 to 9 million people, approximately
Paris: 2.3 million people, approximately
New York: 8 to 9 million people, approximately
Without, of course, urban agglomeration
That would make too many gifts
With everywhere, variable adjustment staff
For the needs of management, industry, commerce
Capitalism organizes its fairs
A whole organization perfectly monstrous
Who has nothing so voluptuous
Much less than the eel so mysterious!
Everything should be like in an infinite hotel
Like the anarchy that is too
A libertarian socialism of entropy
Who goes to B, B goes to C, C goes to D
So A's place becomes available
The hotel of anarchy is always available
And from A to Z
But without really from A to Z
Because in turn, everything becomes A and everything becomes Z
Place, place, banquet of life
When we respect all forms of life
Because even a chick
Can count to five, and yes
Because even a rat
When to eat, one must for that
Torturing one of his congeners, and therefore the food, he will refuse
Because even a chimpanzee
At the level of spatial visualization
Two tenths of a second, to the human being, it is fatal
He puts seven tenths of a second, I hear rales
Because even the pig
With his muzzle knows multiplication
Not in the least paradoxical
Everything is bigger than countable infinity
As the infinite number of decimals
As so, after the comma of the comma, as almost in a second!
But our human time is it, well finished
With alas, edges and borders
Because even if the Universe was finished
He would be without any edge, without any boundaries
And the human species
Of all species, the most inhuman
And being, in the long run, an endangered species
Plant seeds are hoarded
Like somewhere in Norway
It's finally a sad solfege
Thus, 800,000 samples
Thousands of species of cultivated plants
Like a database
But in the long term, precarious conservation
And already, without consequence, a small flood
Versatile climate, future desolation
And in the Universe
Everything happens somewhere
Everything happened somewhere
Everything will happen somewhere
Nothing exists, everything exists from side to side
Like a serendipity multiverse
Everything can imagine, everything can come true
Everything has been imagined
Everything has been realized
Everything will come true
Everything exists
Everything existed
Everything will exist
Everything starts without beginning
All finished without being finished
A bit like the Charles Simon fire football cup
Becoming the Coupe de France football, a nationalization
Like too
All we eat
Like Rana Macrodon frog legs
Often, from Indonesia, a false name
Yes, in France, it's Rana Macron
But she, unfortunately, is doing legislation
And endangered amphibians
The same wine with false labels
When the Grand Cru makes piquette
Do not put in danger, the winemaker
Really, it's from A to Z, it takes a revolution!

Patrice Faubert (2017) puète, peuète, pouete, paraphysicien (http://patrice.faubert.over-blog.com/) Pat says the guest on "hiway index"

This work is in the public domain
Add a quick comment
Title
Your name Your email

Comment

Text Format
Anti-spam Enter the following number into the box:
To add more detailed comments, or to upload files, see the full comment form.