US Indymedia Global Indymedia Publish About us
Printed from Boston IMC : http://boston.indymedia.org/
Boston.Indymedia
IVAW Winter Soldier

Winter Soldier
Testimonies
Brad Presente

Other Local News

Spare Change News
Open Media Boston
Somerville Voices
Cradle of Liberty
The Sword and Shield

Local Radio Shows

WMBR 88.1 FM
What's Left
WEDS at 8:00 pm
Local Edition
FRI (alt) at 5:30 pm

WMFO 91.5 FM
Socialist Alternative
SUN 11:00 am

WZBC 90.3 FM
Sounds of Dissent
SAT at 11:00 am
Truth and Justice Radio
SUN at 6:00 am

Create account Log in
Comment on this article | Email this article | Printer-friendly version
News :: Globalization
Paraphysique de bis repetita placent
25 Nov 2019
Destruction des maigres liens sociaux...
Depuis feu ( 1804 - 1857 ) Eugène Sue
La misère toujours et encore, qui l'eût cru
Feu ( 1909 - 1996 ) Léo Malet, l'avait bien compris
Avec " Les Nouveaux Mystères de Paris "
Eugène Sue, du Jockey Club, ancien dandy
Faux homme de la droite
Vrai homme de gauche
Léo Malet
Faux homme de gauche
Vrai homme de droite
Et cela dit
Il n'y a plus aujourd'hui
Que des droites, c'est ainsi
Ni de droite
Ni de droite
Des têtes de cons
Se prenant pour des lions
Des têtes de connes
Se prenant pour des lionnes
Car cela passe à la télévision
Tout un horrible monde qui fanfaronne
Nouveaux anciens visages de la réaction
Le capital sait parfaitement diviser
Pour bien sûr, mieux régner
Toute fragmentation est son alliée !
C'est sans aucune honte
Que dans les manifestations
Il faudrait mettre à jour les comptes
Dès maintenant, pas après une hypothétique révolution
Courser tous les staliniens
Courser toutes les staliniennes
Courser tous les gauchistes
Courser toutes les gauchistes
Courser tous les fascistes
Courser toutes les fascistes
Courser tous les bureaucrates syndicalistes
Courser toutes les bureaucrates syndicalistes
Courser toute la société nazie
Courser toutes les bureaucraties
Mais les flics, CRS, SS
Seraient là pour les protéger
Car les flics, CRS, SS
Sont finalement leurs alliés
Car de cette société
Toute cette engeance ne veut rien changer
Et puis, en tout
L'on peut le constater partout
La conversation est maintenant morte
La réaction se permet tout, de la sorte
Ainsi, la voix d'aucune révolte n'est assez forte !
Nous pensons
Comme le système veut que nous pensions
Nous agissons
Comme le système veut que nous agissions
Avec même, une petite dose de contestation
Le système en retire ainsi sa régénération
De plus
Les gens ne se supportent plus
Au lieu de s'unir, ils se méprisent en plus
La pauvreté se tire dans les pattes
Et même à la Gestapo française, toujours une carte
Le capital fait ainsi échec et mat
Avec cette indécence
Propre à toute la finance
Comme le mégayacht, Symphony, de Bernard Arnault
101,50 mètres de long, 130 millions d'euros
Le mégayacht, Luna, d'un milliardaire russe
Le mégayacht, l'Eclipse, de Roman Abramovitch
115 mètres de long pour Luna, 165 mètres de long pour l'Eclipse
Quand la bêtise devient un vice
De la richesse extrême
Et aussi de la pauvreté extrême
Une pauvreté qui sait bien se cacher
Et qui aurait pourtant des raisons de chougner
Qui tous les jours devrait se révolter
Qui devrait tout vouloir fiche par terre
Quand l'on a rien à perdre
Mais comme l'on croit avoir toujours quelque chose à perdre
La propriété, petite ou grande, c'est à cela quelle sert !
Les pauvres se prennent pour des moins que rien
Les riches sont de plus en plus mesquins
Plus aucune contestation, on laisse tout faire
Le monde est nazi, le monde est réactionnaire
Il faudrait rééduquer la plupart des gens
C'est-à-dire du capital et tous ses partisans
Il faudrait une dictature anarchiste dans un premier temps
De toutes façons, les gens suivent le mouvement
Mort aux nazis et aux fascistes
Mort aux staliniens et aux gauchistes
Mort aux libéraux, aux démocrates, et aux républicains
Toutes les idéologies ne valent rien
Rien n'a été fait ou si peu, et du coup
Maintenant, le monde est foutu, c'est tout
Il aurait fallu des milices libertaires
Imposant, partout, le communisme libertaire
Cela n'a pas pu se faire
Et du coup, bis repetita placent, le monde est foutu, c'est tout
Le monde est nazi, le monde est réactionnaire
Et je vais être encore plus clair
Ce monde, c'est les fascistes
Ce monde, c'est les staliniens
Ce monde, c'est les républicains
Ce monde, c'est les gauchistes
Ce monde, c'est les démocrates et les libéraux
C'est donc le capitalisme qui nous inonde
C'est bien cela le vieux monde, de l'immonde !
Comme c'est connu, en France
807 centres commerciaux
Soit, 17 millions de mètres carrés
Destruction des maigres liens sociaux
Qui permet cela, sinon toutes les complicités
Tous les lampistes, aurait dit feu ( 1920 - 1959 ) Boris Vian
Dans nos gueules, et vlan !
Voilà bien une vérité
Mais rassurez-vous, l'on va me censurer
Et à toutes les connes et à tous les cons
Sachez-le, je vous emmerde bien profond
Puis, de toutes façons
C'est en quelque sorte, ma dation
Je suis un dinosaure
Avec quelques autres, dont, Jacques, Pierre, André, Jean-Luc, encore
Mais aussi, Tara, Fred, j'en oublie, la conscience qui jamais ne dort !
Et s'il y a les fonctionnaires du capitalisme
Comme le dit Fred, il y a aussi les fonctionnaires du militantisme
Et oui, Tara, l'humanité passe pour anormalité
L'inhumanité passe pour la normalité
L'humanité inhumanité
Est comme une personne très âgée
1,3 million en France, en mouroir
Maisons de retraite, de la société, le miroir
Ce monde est affreusement dégueulasse
Forcément, puisqu'il est divisé en classes
Et les gens ne veulent ou ne peuvent changer
Sauf à y être contraints et forcés
Car, d'ici quelques décennies, tout le monde va crever !
Méritions nous de vivre ?
Méritons nous de vivre ?
La planète est devenue une poubelle
Aucune relation n'y est plus belle
Pendre
Tous les hommes politiques
Pendre
Toutes les femmes politiques
1840
Le " Je suis anarchiste " de feu ( 1809 - 1865 ) P.J Proudhon
Si sexiste qu'ainsi, il put plaire à la réaction
1857
Et celui que je préfère
Feu ( 1821 - 1865 ) Joseph Déjacque, créateur du mot " libertaire "
Il faut repartir de ce tempo
Dans un esprit critique et sans repos
Toujours aller plus loin
Dans un réajustement sans fin
Mais la jeunesse actuelle
Est si vieille, l'admettre est bien cruel
Peut-être un jour se réveillera t-elle ?
Le corps peut-être jeune, mais la tête est vieille
La soumission n'a pas d'âge, le disque se raye
Plus rien, n'est même à jalouser
En toutes classes et en tous domaines
Il n'y a le plus souvent que de la médiocrité
Et à tout, l'on a dit, Amen !

Patrice Faubert ( 2017 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "

Since the fire (1804 - 1857) Eugène Sue
Misery always and again, who would have thought
Fire (1909 - 1996) Leo Malet, had understood
With "The New Mysteries of Paris"
Eugene Sue, Jockey Club, former dandy
False man from the right
True man left
Leo Malet
False man on the left
True right man
And that says
There is no longer today
What rights, that's how
Neither right
Neither right
Heads of cons
Taking for lions
Heads of connes
Taking for lionesses
Because it goes on television
A horrible world that brags
New old faces of the reaction
Capital knows how to divide
For sure, better rule
Any fragmentation is his ally!
It is without any shame
What in the demonstrations
Accounts should be updated
From now on, not after a hypothetical revolution
Run all Stalinists
To run all the Stalinists
Run all the leftists
Run all the leftists
Run all the fascists
Run all the fascists
Run all trade union bureaucrats
Run all trade union bureaucrats
Run the whole Nazi society
Run all the bureaucracies
But the cops, CRS, SS
Would be there to protect them
Because the cops, CRS, SS
Are finally their allies
Because of this society
All this seed does not want to change anything
And then, in all
It can be seen everywhere
The conversation is now dead
The reaction allows everything, so
Thus, the voice of no revolt is strong enough!
We think
As the system wants us to think
We act
As the system wants us to act
With even, a small dose of protest
The system thus removes its regeneration
Moreover
People do not support each other anymore
Instead of uniting, they despise themselves
Poverty is in the legs
And even at the French Gestapo, always a map
The capital is so checkmate
With this indecency
Clean all the finance
Like the megayacht, Symphony, by Bernard Arnault
101,50 meters long, 130 million euros
The megayacht, Luna, of a Russian billionaire
The megayacht, Eclipse, by Roman Abramovitch
115 meters long for Luna, 165 meters long for the Eclipse
When stupidity becomes a vice
Extreme wealth
And also extreme poverty
A poverty that knows how to hide
And who would have reasons to stop
Who every day should revolt
Who should want everything plug on the floor
When you have nothing to lose
But as we always think we have something to lose
The property, small or large, is what it is for!
Poor people take for less than nothing
The rich are more and more petty
No more contestation, we let everything do
The world is Nazi, the world is reactionary
We should rehabilitate most people
That is to say capital and all its supporters
It would take anarchist dictatorship at first
Anyway, people are following the movement
Death to Nazis and fascists
Death to the Stalinists and the leftists
Death to Liberals, Democrats, and Republicans
All ideologies are worthless
Nothing has been done or so little, and suddenly
Now the world is screwed, that's all
It would have needed libertarian militias
Imposing, everywhere, libertarian communism
It could not be done
And suddenly, encore repetita place, the world is fucked, that's all
The world is Nazi, the world is reactionary
And I will be even clearer
This world is the fascists
This world is the Stalinists
This world is the Republicans
This world is the leftists
This world is the Democrats and the Liberals
So capitalism floods us
This is the old world, filthy!
As is known, in France
807 shopping centers
That is, 17 million square meters
Destruction of meager social bonds
Who allows this, if not all the complicities
All the lampists, would have said fire (1920 - 1959) Boris Vian
In our mouths, and vlan!
That's a truth
But rest assured, we will censor myself
And to all the connes and all the cons
Know it, I piss you off deep
Then, anyway
It's sort of, my dation
I am a dinosaur
With some others, including, Jacques, Pierre, André, Jean-Luc, still
But also, Tara, Fred, I forget about it, the consciousness that never sleeps!
And if there are the officials of capitalism
As Fred says, there are also activists
And yes, Tara, humanity goes for abnormality
Inhumanity goes for normalcy
Inhumanity humanity
Is like a very old person
1.3 million in France, in the dying
Retirement Homes, Society, Mirror
This world is horribly disgusting
Of course, since it is divided into classes
And people do not want or can not change
Except forced and forced
Because, in a few decades, everyone will die!
Do we deserve to live?
Do we deserve to live?
The planet has become a trash
No relationship is more beautiful
Hang
All politicians
Hang
All women politicians
1840
The "I am anarchist" of fire (1809 - 1865) P.J Proudhon
So sexist that way, he could please the reaction
1857
And the one I prefer
Fire (1821 - 1865) Joseph Déjacque, creator of the word "libertarian"
We must start from this tempo
In a critical and restless spirit
Always go further
In an endless readjustment
But the youth of today
Is so old, admit it is very cruel
Maybe one day will wake up?
The body may be young, but the head is old
Submission has no age, the disc is scratched
Nothing, is not even jealous
In all classes and in all fields
There is usually only mediocrity
And at all, we said, Amen!

Patrice Faubert (2017) puète, peuète, pouete, paraphysicien (http://patrice.faubert.over-blog.com/) Pat says the guest on "hiway index"

This work is in the public domain
Add a quick comment
Title
Your name Your email

Comment

Text Format
Anti-spam Enter the following number into the box:
To add more detailed comments, or to upload files, see the full comment form.