US Indymedia Global Indymedia Publish About us
Printed from Boston IMC : http://boston.indymedia.org/
Boston.Indymedia
IVAW Winter Soldier

Winter Soldier
Testimonies
Brad Presente

Other Local News

Spare Change News
Open Media Boston
Somerville Voices
Cradle of Liberty
The Sword and Shield

Local Radio Shows

WMBR 88.1 FM
What's Left
WEDS at 8:00 pm
Local Edition
FRI (alt) at 5:30 pm

WMFO 91.5 FM
Socialist Alternative
SUN 11:00 am

WZBC 90.3 FM
Sounds of Dissent
SAT at 11:00 am
Truth and Justice Radio
SUN at 6:00 am

Create account Log in
Comment on this article | Email this article | Printer-friendly version
News :: Globalization
Paraphysique de l'aplanissement diversifié
10 Feb 2020
Uniformisation de la diversité...
" Chaussures précaires et culotte de cuir, jaquette et chemise d'époque, chapeau de feutre, routes mal pavées, et nonobstant, 133 heures et 35 minutes pour 394 miles ou 634 km, ce en moins de 6 jours, par le pédestrian Foster Powell né en 1734 à Horsforth "

Alain Moulinet (Marcheur et historien du sport ) " Le cercle des marcheurs disparus " aux éditions Le Marcheur

Et au fil du temps
Effectivement, l'être humain moins endurant
Et de moins en moins marchant
Des prothèses de la technologie, nous structurant
La marche c'est pourtant bio
Même en athlétique c'est rigolo
Comme feu ( 1947 - 2010 ) Jaime Semprun
D'avoir bien compris, et ainsi, de ne jamais faire la une
Du retour à une agriculture bio
Ou plus simplement d'avoir un jardin bio
Et hors toute blablalogie
Voilà bien de l'anarchie
Rimant toujours avec l'autonomie
Comme la seule optique révolutionnaire
Du concret hors l'éternel imaginaire
Contre le labour, cette pratique millénaire
Et un hectare de terre agricole transformé en désert
Et ce tous les quatre secondes
Une véritable hécatombe
Oui, nul ne l'ignore, l'espèce humaine creuse sa tombe
Menace sur la sécurité alimentaire
Et tout est pollué dans l'air
Alors qu'un gramme de sol respecté
C'est 10 milliards de vie biologique, on l'a oublié
Surtout la France de l'agriculture intensive
Produits toxiques jamais sur la défensive
Déjà
En tous domaines, d'autres façons de voir
Hélas, c'est par trop minoritaire
Pas seulement en jeunesse
Car partout, la remise en cause, se dresse
La nature devrait être notre seule déesse
De toutes façons
Des mentalités, il faudrait une révolution
Du but de l'existence, une autre conception !
Mais
Il n'y a pas que la nourriture
Tant de choses, rendent aussi la vie dure
Comme toute autorité
Bienveillante ou pas, c'est de l'autorité
Toutes les rumeurs, tous les refoulés
De l'inscription de toutes les atrocités
16 août 1870
Village de Hautefaye, Dordogne
Quand sur un bouc émissaire, la populace cogne
L'infortuné Alain de Monéys, fut celui-ci
Par des paysans ivres et abrutis
Comme mauvais parti, il fut pris
Et c'est ainsi, que prussien
Avec l'alcool aidant, il devint
En défoulement collectif, il fut lynché
Il finit sur un bucher
Il fut même un peu mangé
Les coupables, par la suite, furent jugés
Il y eut 21 accusés
La peine de mort pour quatre des accusés
Une condamnation aux travaux forcés à perpétuité
Mais sans doute aussi
Une certaine haine de la noblesse
Quand l'Histoire à la vue qui baisse
Quand aucune classe sociale n'échappe à la détresse !
Et à propos de détresse
Du coq à l'âne en liesse
Quand il faut euthanasier un animal
Tant sa souffrance fait mal
Animal humain
Animal non humain
Quand l'on veut
Là où on le peut
Abréger sa ou la souffrance, cela serait bien
Par-delà toute paperasserie
Au-delà de toute bureaucratie
Les larmes ne sont d'aucun pays, d'aucune patrie
Pour pleurer toute fin de vie
Chats, chattes, chiens, chiennes, autres, parents, proches, amies, amis
Et à chaque fois, je pleure, c'est ainsi
Et la sensibilité
N'est pas de la sensiblerie
Et la sensiblerie
N'est pas de la sensibilité
Mais
Si chaque vie était vraiment épanouie
Elle serait dans un permanent infini
Comme en physique, le temps aboli
Pour d'autres pensées, d'autres mentalités
Avec donc, surtout, une autre société
Qu'enfin, tout puisse vraiment commencer !

" Depuis qu’en 1972 on a laissé choir le système de Bretton Woods et avec lui la couverture-or du dollar, même l’argent des banques centrales a de moins en moins à voir avec une richesse réelle. Ces trente dernières années, les actifs financiers dans le monde ont notamment été multipliés par vingt, sans que cet argent soit le moins du monde couvert par des valeurs réelles correspondantes. Il s’agit là d’une conséquence du gigantesque programme de relance financé par le crédit ( et rendu possible par la dérégulation néolibérale des marchés financiers) grâce auquel on maintient en fonctionnement l’économie réelle depuis presque quarante ans – un programme bien dans l’esprit de Keynes, à ceci près que des bâilleurs de fonds privés ont pris la place des gouvernements et que l’on est à mille lieues d’une reprise auto-entretenue "

Claus Peter Ortlieb

C'est en effet
Quelques minorités, le monde est niais
Par lesquelles le monde est confisqué
Par lesquelles le monde est séquestré
Moyen-Orient
10 pour cent de la population la plus aisée
Avec 61 pour cent des richesses produites, kidnapping
Afrique subsaharienne
10 pour cent de la population la plus aisée
Avec 30 pour cent des richesses produites, kidnapping
Etats-Unis
10 pour cent de la population la plus aisée
Avec 47 pour cent des richesses produites, en kidnapping
Et entre 1906 et 2016
Un pour cent de la population mondiale la plus aisée
Avec 27 pour cent des richesses produites, en kidnapping
Personne ou presque n'en semble vraiment choqué
Puisque cela peut toujours continuer
Comme la guerre au Yémen
Le monde des armes qui toujours dit Amen
Saoudiens et Emirats des clients amis de la France
Des ventes d'armes, monde de la finance
C'est l'entreprise des mêmes
Le capital, l'horreur, il l'aime
Les gouvernements qui financent les guerres
Aujourd'hui, demain, hier
Yémen
10.000 tués
50.000 blessés
2200 décès par choléra
C'est aussi le jeu des alliances commerciales, voilà !
Vendre des armes
Et après, oser verser des larmes
Aux pays qui sont les banques du terrorisme
C'est là le fonctionnement littéral du capitalisme

" Houria Bouteldja aurait pu profiter de ses passages au bled pour entendre parler du printemps berbère de 1980, elle aurait pu se tenir au courant des émeutes qui ont enflammé le pays de 84 à 88 pour finir par celle d'Alger qui vit 500 jeunes exécutés en pleine rue par l'armée décoloniale ! Qu'une guerre civile a fait rage pendant près d'une décennie ( 1991 -2001 ) que des centaines de milliers de civils furent massacrés tant par les islamistes que par les forces de sécurité ( 250.000 morts et disparus selon les estimations )... Allahou akbar ! "

Les amis de Juliette et du Printemps La race comme si vous y étiez ! Une soirée de printemps chez les racialistes

Fragmentation et confusion, voilà le racialisme
De nouveaux habits pour le racisme
Du dernier cri en vogue du gauchisme
Le gauchisme du snobisme
Le snobisme du gauchisme
Avec par exemple, la grossophobie
Et pas la maigrophobie
Avec le blanc
Plus blanc qu'un autre blanc
Plus ou moins blanc
Avec le noir
Plus noir qu'un autre noir
Plus ou moins noir
Extrême gauche du capital
Extrême droite du capital
Pouvant enfin s'unifier
Dans la même débilité
C'est plus la lutte des classes
Cela serait donc la lutte des races
Il est temps de mettre cette pourriture à la casse !
Un peu comme aussi pour la longévité
Toujours une façon tronquée de l'envisager
Longévité en bonne santé
Par exemple, en France, chaque pays ou région, avec sa cadence
J'en fais donc la confidence
63 ans pour les hommes
64 ans pour les femmes
Quand à la mauvaise santé
79 - 63 = 16 ans pour les hommes
85 - 64 = 21 ans pour les femmes
Avec pour tous et toutes
Comme sur une seule route
En tout, partout, de la compétitivité
Tout tend donc à s'uniformiser
Uniformisation de la diversité
Diversité de l'uniformisation
Au niveau des pensées
Qui toutes sont bien dressées et sont bien conditionnées
Au niveau des mentalités
Qui toutes sont bien dressées et sont bien conditionnées
Rien n'étant plus réellement contesté
Petit à petit, tout étant, de facto, accepté
Comme ainsi, en France, les radars pour les contraventions
Un marché de vingt millions d'euros par an
Seize millions de contraventions en 2016, édifiant
En litige, 1,4 pour cent des contraventions, l'autorité n'est pas contestée
C'est ainsi que le temps d'inhumanité économique peut s'écouler !

Patrice Faubert ( 2018 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "

"Precarious shoes and leather pants, vintage jacket and shirt, felt hat, poorly paved roads, and notwithstanding, 133 hours and 35 minutes for 394 miles or 634 km, in less than 6 days, by the pedestrian Foster Powell born in 1734 in Horsforth "

Alain Moulinet (Walker and sports historian) "The circle of missing walkers" published by Le Marcheur

And over time
Indeed, the less enduring human being
And less and less walking
Prosthetics of technology, structuring us
Walking is organic
Even in athletics it's fun
Like fire (1947 - 2010) Jaime Semprun
To have understood correctly, and thus never to make the headlines
Back to organic farming
Or more simply to have an organic garden
And without any blablalogy
This is anarchy
Always bordering on autonomy
As the only revolutionary lens
Concrete beyond the eternal imaginary
Against plowing, this age-old practice
And a hectare of agricultural land transformed into a desert
And every four seconds
A real slaughter
Yes, everyone knows, the human race is digging its grave
Threat to food security
And everything is polluted in the air
While a gram of soil respected
It's 10 billion biological life, we forgot it
Especially France of intensive agriculture
Toxic never on the defensive
Already
In all areas, other ways of seeing
Alas, it is too minority
Not only in youth
Because everywhere, questioning, stands
Nature should be our only goddess
Anyway
Mindsets, a revolution is needed
Another conception of the goal of existence!
But
It's not just food
So many things also make life hard
Like any authority
Benevolent or not, it's authority
All the rumors, all the repressions
Registration of all atrocities
August 16, 1870
Hautefaye village, Dordogne
When on a scapegoat, the populace bangs
The unfortunate Alain de Monéys, was this
By drunk and stupid peasants
As a bad party, he was taken
And so, that Prussian
With the help of alcohol, he became
In collective release, he was lynched
He ends up on a pyre
He was even eaten a little
The culprits were subsequently tried
There were 21 accused
The death penalty for four of the accused
A life sentence of forced labor
But probably also
A certain hatred of nobility
When history at a drop in sight
When no social class escapes distress!
And about distress
From rooster to cheering donkey
When to euthanize an animal
His suffering hurts so much
Human animal
Non-human animal
When we want
Where we can
To shorten his or her suffering would be good
Beyond all paperwork
Beyond all bureaucracy
Tears are from no country, no homeland
To cry at the very end of life
Cats, cats, dogs, bitches, others, parents, relatives, friends, friends
And every time I cry, that's how it is
And the sensitivity
Is not sentimentality
And sentimentality
Is not sensitivity
But
If every life was really fulfilled
She would be in an infinite permanent
As in physics, time abolished
For other thoughts, other mentalities
With therefore, above all, another company
Finally, everything can really start!

"Since 1972, the Bretton Woods system and the dollar's gold hedge were left to fall, even central bank money has less and less to do with real wealth. Financial assets around the world have been multiplied by twenty in particular, without this money being in the least covered by corresponding real values. This is a consequence of the gigantic stimulus program financed by credit (and made possible by neoliberal deregulation of the financial markets) thanks to which the real economy has been kept in operation for almost forty years - a program well in the spirit of Keynes, except that private donors have taken the place of governments and that we are miles away from a self-sustaining recovery "

Claus Peter Ortlieb

It is indeed
Some minorities, the world is stupid
By which the world is confiscated
By which the world is sequestered
Middle East
10 percent of the better-off
With 61 percent of wealth produced, kidnapping
Sub-Saharan Africa
10 percent of the better-off
With 30 percent of the wealth produced, kidnapping
United States
10 percent of the better-off
With 47 percent of wealth produced, kidnapping
And between 1906 and 2016
One percent of the world's wealthiest
With 27 percent of wealth produced, kidnapping
Almost no one seems really shocked
Since it can always go on
Like the war in Yemen
The world of arms that always says Amen
Saudi and Emirates customers who are friends of France
Arms sales, financial world
It is the business of the same
Capital, horror, he loves it
Governments that finance wars
Today, tomorrow, yesterday
Yemen
10,000 killed
50,000 injured
2200 deaths from cholera
It's also the game of commercial alliances, that's it!
Sell ​​weapons
And then dare to shed tears
To the countries that are the banks of terrorism
This is the literal functioning of capitalism

"Houria Bouteldja could have taken advantage of her visits to the village to hear about the Berber spring of 1980, she could have kept abreast of the riots which ignited the country from 84 to 88 to finish by that of Algiers which saw 500 young executed in the middle of the street by the decolonial army! That a civil war raged for nearly a decade (1991-2001) that hundreds of thousands of civilians were massacred by both the Islamists and the security forces (250,000 dead and disappeared according to estimates) ... Allahou akbar! "

Friends of Juliette and Printemps Race as if you were there! A spring evening with racialists

Fragmentation and confusion, that's racialism
New clothes for racism
The latest trend in leftism
The leftism of snobbery
The snobbery of leftism
With, for example, grossophobia
And not skinny
With white
Whiter than another white
More or less white
With black
Blacker than another black
More or less black
Far left capital
Far right capital
Being able to finally unify
In the same debility
It's more the class struggle
So that would be the race struggle
It's time to scrap this rot!
A bit like also for longevity
Always a truncated way of looking at it
Healthy longevity
For example, in France, each country or region, with its pace
So I make it the secret
63 years for men
64 for women
As for poor health
79 - 63 = 16 for men
85 - 64 = 21 years for women
With for all
Like on a single road
In all, everywhere, competitiveness
Everything therefore tends to become uniform
Standardization of diversity
Diversity of standardization
At the level of thoughts
All of which are well trained and well conditioned
At the level of mentalities
All of which are well trained and well conditioned
Nothing being more really disputed
Little by little, everything being, de facto, accepted
Like so, in France, speed cameras for tickets
A market of twenty million euros per year
Sixteen million tickets in 2016, edifying
Litigation, 1.4 percent of tickets, uncontested authority
This is how the time of economic inhumanity can pass!

Patrice Faubert (2018) puète, peuète, pouète, paraphysicien (http://patrice.faubert.over-blog.com/) Pat says the guest on "hiway index"

This work is in the public domain
Add a quick comment
Title
Your name Your email

Comment

Text Format
Anti-spam Enter the following number into the box:
To add more detailed comments, or to upload files, see the full comment form.